Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Big Data et politique
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=74929
Page 1 sur 1

zomik [ 08/03/2018 à 15:42 ]

Bonjour,

Dans le cadre d'une recherche, j'ai besoin d'exemples d'utilisation du Big Data dans les campagnes politiques.

Je cherche notamment à sourcer les utilisations du Big Data dans les élections de Barack Obama, Donald Trump et Emmanuel Macron ainsi que dans la campagne du Brexit.

Merci

Réponse attendue le 12/03/2018 - 15:03


bml_soc [ 10/03/2018 à 16:59 ]

Réponse du département Société

Bonjour,

Vous recherchez des exemples d’utilisation du Big Data (c'est-à-dire de mégadonnées, ensemble très volumineux qu’aucun outil classique de gestion de base de données ou de gestion de l’information ne peut vraiment travailler) dans les campagnes politiques.

Nous pouvons noter trois situations dans lesquelles celui-ci a été utilisé lors des récentes élections :

- Ciblage électoral : notamment pour cibler le porte à porte à effectuer par les militants, créer des bases de données pertinentes (pour relancer fréquemment les sympathisants ou encore identifier les zones géographiques sur lesquelles il faudrait plus investir). « C’est ainsi que le mouvement de la France insoumise a créé 3 200 groupes d’appui à travers toute la France, chacun réunissant entre 3 et 15 personnes, pour aller appuyer la candidature de Jean-Luc Mélenchon ». Mais la France n’est pas un pays précurseur en termes de ciblage électoral. La campagne de Barack Obama avait déjà usé de pareilles méthodes.

- Sondages : « Jusqu’à récemment, les sondages étaient réalisés à partir d’échantillons de population, sur la base de données déclaratives. Aujourd’hui, ils viennent s’enrichir de nombreuses données digitales issues des réseaux sociaux. L’idée est de mesurer le poids de chaque candidat sur les réseaux sociaux en récupérant un maximum de posts, tweets et autres messages et de se servir d’algorithmes d’analyse lexicale pour les analyser. […] La base étudiée est déjà beaucoup plus large qu’un panel traditionnel. Et comme il n’y a pas de question posée, il n’y a ni orientation dans la réponse ni hésitation à répondre ce que l’on pense « réellement le datamining permet donc d’être au plus près des émotions ressenties et de mieux capter les tendances en temps réel. » »

Source : Manageo.fr

- Conception des programmes : identifier les problématiques des électeurs en fonction des différents profils interrogés et adapter les programmes et les propositions pour toucher le plus grand nombre de citoyens.

Ces méthodes font néanmoins l’objet de surveillances, notamment en France de la part de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés), « à l’occasion de la primaire de la droite et du centre, elle avait d’ailleurs tenu à rappeler que le « crawling » des réseaux sociaux par les logiciels, aux fins de collecte et de traitement de données disponibles publiquement, n’est pas légal en l’absence d’information des personnes ».

Elles font d’ailleurs l’objet de nombreuses polémiques. La révélation par un chercheur en informatique, le 23 juin 2017, d'un dossier stocké sur un serveur du cloud d'Amazon contenant les données personnelles d'un tiers de la population américaine (198 millions de personnes) — et utilisées par des entreprises travaillant pour le parti de Donald Trump — interpelle l’opinion publique.
De plus, la qualité des données utilisées n'est pas connue et l'anonymisation de celles-ci est impossible à vérifier, sachant « qu'il est tout à fait possible de dé-anonymiser des données anonymisées au départ ».

La presse a récemment beaucoup écrit sur la question et les articles se sont multipliés. En voici une sélection.

En France :

« Comment le Big Data s'est invité dans l'élection »

« Big data, réseaux sociaux... L'élection présidentielle sous influence numérique »

« Quand le big data prédit un deuxième tour entre François Fillon et Marine Le Pen »

Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni :

« L’élection de Trump et les trois échecs du « big data » électoral »

« Victoire du Brexit et de Trump : la démocratie sous influence des Big data ? »

Vous pouvez également écouter le podcast d’une émission de France Culture consacrée à la question en septembre dernier : Le big data pour cerner les électeurs.

Bonne journée.

Réponse attendue le 14/03/2018 - 16:03