Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

chanson lyonnaise XVI siècle
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=74941
Page 1 sur 1

Rigollot [ 08/03/2018 à 17:40 ]

Bonjour,

pourriez-vous me donner des indications sur la chanson lyonnaise au XVI siècle et si vous possédez des documents sur ce thème.
"
De plus connaissez vous la chanson de cette même époque sur les moulins de Paris sur Seine".

Réponse attendue le 12/03/2018 - 17:03


gds_et [ 10/03/2018 à 15:25 ]

Bonjour,

La chanson lyonnaise : histoire de la chanson à Lyon : les sociétés chansonnières de Georges Droux, dont nous vous recommandons la lecture, consacre un chapitre à la chanson lyonnaise au XVIe siècle. En voici le premier paragraphe :

« Au XVIe siècle, la chanson jouit d’une vogue considérable : Rabelais en témoigne. Les poètes Marot, Mellin de Saint-Gelais, Ronsard et Rémy Belleau, entre autres, la cultivent avec goût et avec succès. L’exemple du reste venait de haut, puisque le roi François Ier lui-même – Estienne Pasquier nous en instruit dans ses Recherches de France, – « composa quelques chansons non mal faictes, qui furent mises en musicque ». A lyon, la chanson n’est pas moins prisée, ainsi que l’attestent les nombreux recueils publiés dans cette ville à cette époque. »

L’ouvrage cite plusieurs chansons et des titres de recueils de chansons publiés à Lyon au XVIe siècle.


Le recueil Facéties lyonnaises contient plusieurs chansons lyonnaises imprimées au XVIe siècle. Ce document est accessible en ligne dans Google Books.


Au XVIe siècle de nombreux Noëls ont été imprimés. Vous pourrez en trouver un certain nombre dans Les Recueils de Noëls Imprimés à Lyon au XVIe siècle. Essai de Bibliographie suivi de quelques textes. Malheureusement ce document ne semble pas inclure de notations musicales.
En complément, l’ouvrage Textes littéraires en dialecte lyonnais : XVIe-XIXe siècle : poèmes, théâtre, noëls et chansons s’intéresse à deux de ces Noëls lyonnais du XVIe siècle ayant la particularité d’être en patois francoprovençal. Il cite en outre plusieurs références, en particulier :

Deux noëls en patois lyonnais (?) du 16e siècle, S. Escoffier
(aussi consultable en ligne)
S. Escoffier cite lui-même l’article Noëls et chansons en patois lyonnais d’E. Philipon.

Noelz & Chansons Novvellement Composez tant en vulgaire françoys que savoysien dict patoys Par M. Nicolas Martin (1556)

Chants historiques français du XVIe siècle..., Emile Picot

L’ouvrage Textes littéraires en dialecte lyonnais : XVIe-XIXe siècle : poèmes, théâtre, noëls et chansons contient également une chanson en patois lyonnais de la fin du XVIe siècle (1594) : Coq à l’âne par Bredin le Cocu (Benoit du Troncy).
« Cette chanson n’est pas un produit de la littérature en dialecte lyonnais, mais une des nombreuses variations sur le thème des « menteries » qui ont vu le jour à une certaine époque. Elle fait partie du folklore et chaque dialecte a la sienne, ou les siennes ; on en comporte aussi quelques-unes en français. »


Pour finir, le CD Lyon au temps jadis vous permettra d’écouter plusieurs textes du XVIe siècle mis en musique. Des extraits sont disponibles dans cette vidéo youtube.


Concernant votre deuxième question, nos recherches ne nous ont pas permis de trouver d’informations sur cette chanson.


Bonne journée.

Réponse attendue le 14/03/2018 - 15:03