Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Monologues

Monologues

par Déveinard, le 24/03/2018 à 17:17 - 1027 visites

Bonjour,

Je recherche un Monologue de types anti-démocratique, raciste, extrême, avec des valeurs conservatrice et même colonialiste, quelques choses de très froid. pour contraster avec l'oeuvre de l'îles des esclaves Marivaux par exemple. Obligatoirement écrit du 21 ème siècle svp Merci d'avance

Réponse du Guichet du savoir

par bml_spec, le 27/03/2018 à 15:53

Réponse du Département Arts vivants :

Bonjour,

Nous avons effectué une recherche sur Mascarille, la base de connaissance sur le théâtre, consultable en ligne à la Bibliothèque municipale de Lyon.

Un seul texte monologué est répertorié, il s’agit de :

Monsieur Monde, in Théâtre contre l’oubli/ Jean-Michel Ribes / 2001

Résumé
Autour d'un repas collectif de bienvenue un homme, peut-être l'hôte, se raconte. Ce texte retrace tous ces petits actes de racisme, d'intolérance, de fascisme du quotidien, terreau d'un enrôlement consenti à toute dictature.
Distribution : 1 H
Monologue

Il est probable que ce texte ne soit plus édité aujourd’hui, c’est la raison pour laquelle nous vous indiquons qu’il est consultable sur place au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation.

Avec une distribution plus large et qui peut donner peut-être lieu à de belles tirades, voici un corpus de textes qui traitent et prennent parfois un point de vue colonialiste et/ou raciste.

Textes dans lesquels il est question du colonialisme

B.A.B.A.R. (le transparent noir)/ Guillaume CAYET / 2018

Résumé
Sortir de la nuit 1
Dans la vieille maison familiale, les mensonges et les fantômes du passé affleurent à la mémoire des six personnages qui les invoquent – parfois malgré eux. Le souvenir de la colonisation plane comme une ombre sur ce théâtre du clair-obscur, où se tapissent le racisme et la peur de l’autre. Le jardin, les vieux murs et même le chat : tout est bruissant de secrets enfouis, cachés, oubliés.
L’auteur s’empare de sujets encore brûlants dans nos sociétés contemporaines – la blanche culpabilité d’avoir enchaîné l’Afrique et la difficulté, pour certain.e.s, d’assister à la fin de ce règne et d’admettre leur part de responsabilité. Mais comment nous affranchir du poids de nos fautes ?
Distribution : 3H+3F
Comédie dramatique

La chambre d’Isabella / Jan LAUWERS / 2006

Résumé
[…]
Lorsque Isabella passe sa vie en revue, elle est vieille et aveugle. Elle vit dans sa petite chambre à Paris, entourée de ces milliers d’objets exotiques de l’Egypte ancienne et d’Afrique noire. Ils appartenaient au père de Jan Lauwers, qui les a laissés, après sa mort, à sa femme et ses enfants. Ce sont des objets qui ont été arrachés à leur contexte culturel par un regard d’un autre temps – un regard colonial et exotisant. Ce sont des objets dans lesquels un monde – l’Afrique – s’est arrêté, pétrifié, mis de côté, muséifié et fétichisé.
Commentaire
La vie d’Isabella s’étend presque sur l’entièreté du vingtième siècle : de la Première et la Seconde Guerre mondiale, Hiroshima, le colonialisme, en passant par le développement de l’art contemporain, avec Joyce, Picasso et Huelsenbeck, les voyages sur la lune, Ziggy Stardust de David Bowie, jusqu’à la famine en Afrique et au Vlaams Blok [un parti politique d’extrême-droite] à Anvers.
Distribution : 5H+4F

Textes dans lesquels il est question du racisme

Occident/ Rémi DE VOS / 2006

Résumé
[…]
C’est l’histoire d’un couple usé qui tous les soirs se déchire à coups d’insultes. Chez « Lui », l’aigreur atteint la haine de l’autre et le goût de l’extrémisme. Écrit comme un combat de boxe où les mots remplaceraient les poings, Occident est un huis-clos conjugal court et cinglant, qui nous précipite entre rire et effroi. Le titre de la pièce nous avertit, note le metteur en scène : le lamentable règlement de compte auquel nous allons assister est la métaphore de la débâcle d’une civilisation.
Distribution : 1H+1F
Fable noire – Comédie grinçante

Brûler des voitures [Burning Cars]/ Matt HARTLEY / 2013

Résumé
Burning Cars est une pièce en trois actes qui se déroulent au cours de la même nuit, entre 3h30 et 5h00 du matin, dans trois quartiers différents de Londres.
Dans le premier acte, on découvre un couple, à cran… On croit d'abord deviner qu'ils séquestrent une enfant qu'ils auraient kidnappée, puis on comprend peu à peu que l'enfant en question (Cassie) est une jeune Noire de quinze ans qu'ils ont recueillie, en situation d'urgence, et qui a dû être séparée de son jeune frère.[…] Elle va percevoir la faille chez ce couple, et c'est elle qui peu à peu va les manipuler, jusqu'à accomplir un acte d'une assez grande perversité. On est toujours sur le fil, le "balance of sympathy" ne cesse d'osciller d'un personnage à l'autre. On sent toujours planer une forme de menace, un peu comme dans certaines pièces de Pinter.
Dans le deuxième acte, deux jeunes femmes, Jessica et Lauren, et un jeune homme, Jack, rentrent d'une fête dans la maison qu'ils partagent. Lauren est en état de choc : sur le chemin du retour, alors qu'elle était sous l'emprise de la cocaïne, la voiture qu'elle conduisait (et qu'elle avait empruntée à son insu au quatrième colocataire, accessoirement son ex-petit ami) a renversé quelqu'un, un jeune garçon. […] Ce n'est évidemment jamais explicite, mais on comprend que la victime n'est autre que le frère de Cassie.
Dans le troisième acte, on découvre une jeune femme, Amy, rivée à sa fenêtre, surveillant ce qui se passe dehors – probablement un accident (la lumière bleue des gyrophares envahit la pièce). Son compagnon revient, couvert de sang […] une scène qui la décide à rester. Et qui a évidemment un lien avec les deux actes précédents.
Distribution : 4H+5F
Drame

Dreamers/ Daniel KEENE / 2011

Résumé
Anne est veuve, elle travaille encore malgré un âge déjà avancé pour joindre les deux bouts d’une existence simple. Majid est un jeune immigré au chômage. Ils se rencontrent… et se trouvent. Ensemble, leur vie devient plus consistante, plus réelle. À moins que cet amour ne relève d’un rêve. Car la tolérance affichée par la société n’est qu’une façade derrière laquelle les préjugés sont tenaces et poisseux. Le couple est mis à l’épreuve du racisme ordinaire, des petites humiliations vécues au quotidien.
Distribution : 5H+3F

Le Nègre-Dardanelles/ Patrice TACITA / 2007

Résumé
L'histoire de la vie dans les tranchées d'un soldat guadeloupéen, Jean Etilce, ayant victorieusement combattu comme bon nombre de ses frères d'Afrique, des Antilles et de la Guyane, les troupes austro-hongroises et turques durant la campagne des Dardanelles au cours de la Première Guerre Mondiale. En avril 1919, il va être victime du racisme d'officiers américains, une ségrégation organisée, qui fut mise en oeuvre par l'administration de l'armée française durant le premier conflit mondial et qui se traduisit par la circulaire Linard.
Distribution : 12H+1F
Drame historique

Enfin, les textes sélectionnés ne présentant pas toutes les conditions que vous requerrez, nous vous suggérons ce texte-ci, qui contient des discours fortement anti-démocratique :

Discours à la nation/ Ascanio CELESTINI / 2014

Résumé
« Toujours est-il que nous sommes immobiles chacun dans son trou. En un million d’années la mouche non plus n’a pas appris à échapper à l’araignée.
Dans Discours à la nation, Ascanio Celestini évoque une nouvelle fois la relation entre la classe dominante et la classe dominée, mais renverse ici son point de vue : cette fois, ce sont les puissants qui parlent. Des discours d’un cynisme suffoquant débarrassés de leur vernis de respectabilité, qui se révèlent d’un grotesque aussi comique qu’effrayant. La docilité du peuple, la démission des syndicats, le marché globalisé, sont aussi mis en situation dans le livre. Celestini met le doigt sur les aberrations de nos sociétés modernes.
Les pages de ce livre tintinnabulent comme un trousseau de clés. Au coeur de chaque histoire, il y a une image, le ton noir de la fable, une vertigineuse parabole anarchique (ou anarchiste) : des mots qui ouvrent en grand des portes dans la tête du lecteur.
Récit théâtralisé

Nous espérons vous avoir aidé dans vos recherches et nous vous remercions pour votre confiance.

L’équipe Arts vivants

Image
  • 2 votes

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact