Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Bibi la Purée avait-il vrais prénom et nom ?

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Bibi la Purée avait-il vrais prénom et nom ?

Bibi la Purée avait-il vrais prénom et nom ?

par Fromon, le 16/05/2018 à 13:36 - 297 visites

Christian Gury a écrit Bibi-la-Purée, compagnon de Verlaine, publié aux Éditions Kimé (2004). Le clochard « Bibi-la-Purée », figure de Montmartre et du Quartier Latin, était également surnommé « le Roi de la bohème ». Il se présentait comme le secrétaire et l’amant de Verlaine, et inspira des poètes (Verlaine, Jehan Rictus, Raoul Ponchon, Paul Fort, Léo Larguier) ainsi que des peintres (Steinlen, Jacques Villon, Picasso). Son odyssée a été chantée dans l’Ulysse de Joyce, et nom apparaît dans le répertoire de Georges Brassens. Mais, mais, mais, n’ayant pas trouvé ce livre, je m’interroge et, dans un même mouvement, vous interroge : sauriez-vous ses vrais prénom et nom ? Merci d’avance.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 18/05/2018 à 09:45

Bonjour,

L’incertitude concernant l’identité véritable de Bibi-la-Purée était volontiers entretenue par l’intéressé lui-même. A cet égard, le livre de Christian Gury (empruntable au silo de la Bibliothèque de la Part-Dieu) rapporte :

« Quand on l’interroge sur son identité, Bibi-la-Purée ne montre pas ses papiers. Pour être mieux en accord avec l’idée de déchéance, il se prétend issu d’une illustre famille tombée dans la purée, et se présente comme André-Joseph Salis de Saglia quand il ne s’affirme pas un rejeton des « de » Salis, des Courtade de Salis, de souche gasconne, ou des « de Salis », un illustre maison des Grisons et ayant donné nombre d’officiers supérieurs de Suisses et pour le service de la France, un général Rodolphe de Salis mort à Marignan en 1515.

[…]

Mais l’état civil ne ment pas. Et, à la mort du héros, le 24 juillet 1903 à l’Hôtel-Dieu, les registres tranchent, qui dressent l’acte de décès de « André Salis, cinquante-six ans, journalier […]. » »

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact