Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Différence pignons à gradins / à redents

Différence pignons à gradins / à redents

par Zozolat, le 11/07/2018 à 18:35 - 210 visites

Bonjour,

En vacances dans les Hautes-Pyrénées, j'admire les pignons de certaines maisons qui sont en forme de double escalier. Mais s'agit-il de pignons à redents ou à gradins ? Il existe deux pages Wikipédia pour ces deux éléments d'architecture, mais je ne comprends pas pourquoi ils sont différents...

Merci d'avance pour vos clarifications.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 13/07/2018 à 12:25

Bonjour,

Le terme de "pignon à gradin" ne semble pas être employé dans les Pyrénées. On lui préfère "pignon à redents" ou encore pignon à « pënau » en patois.
En Ariège, les dalles supérieures des redents étaient appelées peyrous et les pignons sont à pas d'oiseau.
Ces pignons à redents sont courants dans l'architecture des granges et des bergeries.

Voici quelques extraits de documents qui l'attestent :

" Initialement beaucoup de toits étaient couverts de chaume, moins cher et plus accessible que l'ardoise. C'est la raison pour laquelle les paysans-artisans avaient inventé ces pignons à redents ou penàus. Ces petites marches, plus larges que le mur de support avaient pour but de renvoyer l'eau de la pluie vers l'extérieur et protéger le chaume du vent. "
source : Patrimoines - Lourdes

" Autrefois ces granges à l’architecture très typique étaient couvertes en paille de seigle ou de blé. Ces céréales étaient cultivés sur les nombreuses terrasses aux alentours du village. C'était le matériau de couverture des pauvres qui ne se payaient qu’en temps et en sueur.
De nos jours ces cultures n’existent plus, la plupart des terrasses sont envahies par la forêt et par conséquent les toitures ne sont plus rénovées en chaume mais remplacées par de l’ardoise et malheureusement aussi par de la tôle.
Les murs sont constitués par de grosses pierres de granit tandis que les dalles sont en schiste. Les dalles qui forment les gradins sont nommées « Peyrous » en patois du Couserans et servaient à :
- protéger les murs pignons
- donner un arrêt à la chaume et la protéger pour qu’elle ne pourrisse pas trop vite et devienne une proie facile pour les coups de vent
- permettre d’accéder à la faitière -- « cliero » en patois -- mais ce rôle là n’était que secondaire.
Image
source : Les granges à pas d'oiseau de Cominac - Ariège


Vous semblez vous interroger sur la différence entre un pignon à redents et un pignon à gradins.
Il semble que les pignons à gradins soient présents surtout dans le Nord de l'Europe et aient une fonction ornementale sur des bâtiments bourgeois.
"Au Moyen Âge, les murs crénelés étaient à l'origine un symbole de pouvoir réservé à l'habitat fortifié seigneurial, il n'est alors pas étonnant que dans les villes libres marchandes, les riches bourgeois aient voulu montrer ainsi leur puissance et les privilèges qu'ils avaient acquis vis à vis des seigneurs. " (source : wikipedia)
Les termes de "pignons à redents " semblent être plutôt utilisés pour décrire une architecture plus rurale et modeste... avec une véritable utilité citée plus haut, à savoir la protection des toits de chaume.

Pour plus de précisions, vous pouvez contacter le CAUE des Hautes-Pyrénées.


A consulter également :
- Couverture en chaume / CAUE de Midi-Pyrénées
- Bulletin de la Société des naturalistes et des archéologues de l'Ain (janvier 1934)
- Dictionnaire d'architecture / Mathilde Lavenue, Victorine Mataouchek


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact