Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > chanson populaire "ce n'est qu'un au-revoir"

chanson populaire "ce n'est qu'un au-revoir"

par Rderien, le 02/10/2018 à 10:37 - 345 visites

Bonjour,

Connaît-on l'origine exacte de la chanson populaire "ce n'est qu'un au revoir" ? Est-elle vraiment française ? Est-elle issue de la franc-maçonnerie ? Et quelles sont les paroles d'origine ?

Les informations que l'on peut glaner semblent indiquer une origine française, sans certitude. Or, il existe de nombreuses version notamment en anglais. Qu'en est-il ?

Les paroles que l'on peut trouver sur internet semblent celle d'origine (comme ici https://www.paroles.net/chansons-popula ... -au-revoir) mais sans certitude là aussi car il manque les sources.

Quant aux différentes interprétations que l'on peut trouver, il y a la catégorie des artistes quasi anonymes qui chantent des paroles proches de celles du lien indiqué (parfois en omettant un couplet) ; des artistes connus comme Jeane Manson mais avec des paroles différentes en dehors du refrain ; une animation vidéo maçonnique sur un air joué à la cornemuse avec des paroles qui apparaissent en texte à l'écran mais incomplètes qui changent à la fin sans doute en raison de la référence à Dieu dans d'autres versions.

Bref, comment s'y retrouver ?

Bonne journée

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 02/10/2018 à 17:03

Bonjour,

Pour vous répondre nous commencerons pas mentionner l’article publié sur wikipedia à propos de votre chanson qui n’est autre que :

« Auld Lang Syne, chanson écossaise plus connue des francophones sous le nom de Ce n'est qu'un au revoir, signifie en scots (dialecte Lallans (en))1 « Depuis longtemps », « Les jours passés d'il y a longtemps », « Les jours d'antan », ou aussi « l'Amitié de vieille date ». En français et en anglais, ce chant est souvent repris à la nouvelle année ou à la fin de réunions amicales ou de certaines cérémonies maçonniques, ainsi que par un cantique catholique (Restons toujours unis)!
On doit la transcription et la publication de cette ancienne ballade écossaise au poète Robert Burns à la fin du XVIIIe siècle, à partir de fragments d'une chanson écossaise plus ancienne2. En 1920, c’est le Père Jacques Sevin qui en écrivit les paroles françaises.
C'est le chant traditionnel de Hogmanay, le jour de la Saint-Sylvestre. Cet usage conquit l'ensemble du monde anglophone de sorte qu'on y parle de cet hymne comme du « chant que personne ne connaît » tant les paroles en sont inversement populaires à la musique.
Cette chanson, dans sa version Chant des Adieux, est parfois chantée à la fin des tenues maçonniques, lors de la « chaîne d’union », c'est-à-dire juste avant que les francs-maçons se séparent.
Sous le titre Chant de l'unité, cet air est aussi devenu un chant d'église avec le refrain suivant : Restons toujours unis, mes frères, | Jésus est parmi nous, | Comme Il nous l'a promis, mes frères, | Si nous nous aimons tous. (paroles de J. Pihan)
Chaque année lors de la soirée The Last Night of The Proms au Royal Albert Hall de Londres, les spectateurs ont instauré la tradition de chanter Auld Lang Syne après la fin du concert, même si cette chanson ne figure pas au programme officiel.
(…)
Au Japon, la mélodie de cette chanson est très célèbre en tant que Hotaru no hikari (蛍の光, Lueur d'une luciole). Cette chanson a été traduite en japonais durant la période Meiji (fin du XIXe siècle et début du XXe), et est chantée comme chanson de séparation lors des cérémonies de remise des diplômes. Presque tous les Japonais la connaissent. Elle est souvent diffusée dans les magasins et lieux publics pour indiquer la fermeture imminente.
(…)
Auld Lang Syne apparaît dans de nombreux films, notamment dans La Valse dans l'ombre de Mervyn LeRoy (Waterloo Bridge, 1940), le célèbre film de Charlie Chaplin La Ruée vers l'or (The Gold Rush, 1925), La vie est belle (1946) de Franck Capra, à la fin de Quand Harry rencontre Sally (When Harry met Sally, 1989) et de Héros malgré lui (Accidental Hero, 1992), Joyeux Noël (2005), Sex And The City (2008), dans Happy New Year (New Year's Eve, 2011), dans l'épisode final de la série anglaise Downton Abbey (2015), Les Saveurs du Palais (2012) et Café Society (2016).

Reprises
• Prince dans l'album "Miles From The Park" dans un medley "Purple Rain / Auld Lang Syne", 1987
• Mariah Carey , Auld Lang Syne (The New year's Anthem), 2010
• Red Hot Chili Peppers
• Le groupe punk américain MxPx
• Le groupe punk américain Me First and the Gimme Gimmes
• Boney M. sur l'album Christmas Party
• Le groupe punk américain So What!
• Le groupe Pink Martini sur son album "Joy to the World"
• Le groupe de rock Canadien Barenaked Ladies
• Lea Michele dans le film Happy New Year
• Slade en 1985 dans l'album Crackers
• Jimi Hendrix Live at The Fillmore East
• Le groupe canadien de punk celtique The Real McKenzies sur l'album "Clash Of the Tartans"
• Le groupe de ska The Trojans dans leur album Celtic Ska.
• Le groupe de salsa celtique : Salsa Celtica.
• On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried par l'armée anglaise en 1939
• Claude François chante la chanson avec Guy Lux lors de la derniere de Cadet Rousselle le 21 juin 1973
• Plusieurs personnages de la série télévisée britannique Downton Abbey interprètent la chanson lors du dernier épisode de la série (à la fin de la saison 6), diffusé en 2015".

Pour vérifier ces premières informations, nous avons parcouru l’article (ancien puisque publié en 1894) Des bases physiologiques de la parole rythmée par G Verriest qui explique que « C’est une strophe, en patois écossais, du célèbre poète Burns, strophe que pas un anglais n’ignore et qui, depuis près de cent ans, se chante à tous les banquets dès que les cœurs britanniques sont quelques peu chauffés
For auld lang Syne, my dear,
For auld lang Syne …”

Plus récemment, dans The Story of English in 100 Words, David Crystal rapporte que ce poème de Robert Bruns est traditionnellement chanté pour le Nouvel An et qu’il a été repris par de nombreux chanteurs dont Billy Joel ou Bobby Darin.

Ces mêmes informations peuvent être retrouvées dans divers ouvrages dont Reflections: Conversations, Essays, and Other Writings
de Thomas Hauser ou The English dialect dictionary de J. Wright

Concernant votre question autour de la Franc-maçonnerie, Christopher Hodapp et Philippe Benhamou expliquent dans Franc-maçonnerie Poche pour les nuls que « Tout le monde connaît cette chanson. Peu savent qu’elle est l’un des chants traditionnels de la franc-maçonnerie. C’est sur une très ancienne mélodie populaire d’origine celte, chantée en Ecosse que fut composée, vers 1750, le chant mélancolique intitulé Auld Lang Syne. EN 1920, c’est le père Jacques Sevin qui en écrivit les paroles françaises. Cette chanson est parfois chantée à la fin des tenues, lors de la chaîne d’union, c’est-à-dire juste avant que les frères se séparent … "

Vous trouverez de semblables considérations dans 3 minutes pour comprendre les 50 principes fondamentaux de la Franc ... de Laurent Kupferman, Pierre Mollier, Jacques Ravenne et Dictionnaire de la franc-maçonnerie et des francs-maçons de Alec Mellor.


Pour finir en musique, version Red Hot Chili Peppers



Ah moins que vous ne préfériez la version plus Rock
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact