Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Cartographies des expéditions de Dumont d'Urville

Cartographies des expéditions de Dumont d'Urville

par Bardamu, le 10/04/2019 à 09:09 - 343 visites

Bonjour,
Je suis en train de rechercher de la documentation sur les erreurs dans les grands ouvrages scientifiques du passé.
J'ai de quoi faire avec la description de l'Égypte mais je cherche aussi à voir si dans les cartes réalisées lors des expéditions de Dumont d'Urville, des îles pourraient être mal placées ou des côtes décalées et avec une explication de ces erreurs.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 12/04/2019 à 12:43

Bonjour,

Nous n’avons malheureusement pas trouvé de nombreuses références sur de potentielles erreurs cartographiques concernant l’expédition Dumont d’Urville.

Les ouvrages et les articles que nous avons trouvé sur le sujet sont en accord pour mettre en avant la précision des cartes réalisées par Clément Adrien Vincendon-Dumoulin, l’hydrographe de l’expédition. Cette précision est d’autant plus impressionnante lorsque l’on considère les techniques cartographiques de l’époque.

Dans l'article Dumont d’Urville: France's Captain Cook de Edward Duycker, historien australien et auteur de l’ouvrage Dumont d’Urville : Explorer and Polymath, celui-ci nous donne une anecdote en rapport aux îles Joinville. Celles-ci ont été découvertes par Dumont d’Urville lors de l’expédition. Dumont d’Urville n’aurait pas vu qu’il s’agissait d’un groupement de 3 îles et n’en aurait cartographié que la principale. Les deux autres îles se nomment île Dundee et île d’Urville, nommé en 1902 en l’honneur de Dumont d’Urville par l’explorateur suédois Otto Nordenskjöld.

Une carte de la terre d’Adélie réalisée par Clément Adrien Vincendon-Dumoulin est disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, Gallica.

Voici une carte générale de l’océan Pacifique réalisée par l’hydrographe. Il manque ici quelques éléments de la côte sud et est de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. La Corée semble cartographiée de manière moins précise, mais rappelons-nous que celle-ci n’a pas été visité lors de l’expédition Dumont d’Urville. Le reste de la carte semble correcte à vue d’œil.

Cette autre carte générale de l’océan pacifique présente les terres australes au sud de l’Amérique de manière partielle. En effet les îles Shetland du Sud sont bien cartographiées, mais le reste des terres ne sont pas exactement correctes. Puisque l’expédition n’a pas posé pied à terre à cet endroit de l’Antarctique, ils n’ont donc pas pu voir qu’il s’agissait en fait d’une péninsule. Nous pouvons voir qu’ici, Vincendon-Dumoulin a imaginé une masse terrestre continue plus large vers le sud.

La Bibliothèque nationale d’Australie (National Library of Australia) possède dans son catalogue de nombreuses cartes réalisées par M. Vincendon-Dumoulin, que je vous invite à consulter en ligne.

Bonne journée
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact