Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > sheipard fairey

sheipard fairey

par bizar, le 13/04/2019 à 19:56 - 833 visites

J'aimerais avoir des ouvrages sur l'artiste sheipard fairey dit obey.
Son histoire,ses oeuvres et particulièrement ses dernières années.
Son implication dans le street art .
En effet il va venir en Rhône Alpes bientôt.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 16/04/2019 à 10:58

Bonjour,

La bibliothèque municipale de Lyon possède deux ouvrages sur les œuvres de Shepard Fairey :

Shepard Fairey [Livre] : Obey : Supply & Demand : The art of Shepard Fairey (2006)
En utilisant le slogan The Medium is the Message emprunté à Marshall McLuhan, Fairey est devenu l'un des artistes les plus connus des années 2000. À l'origine du groupe de conception graphique de BLK/MRKT avec d'autres graphistes et l'artiste Dave Kinsey, Fairey s'en va en 2003 et entre dans Studio Number One. En 2004, Fairey, Robbie Conal et Mear One ont réalisé, pour le collectif Post Gen, une série de posters "anti-war, anti-Bush" pour une campagne de Street art intitulée "Be the Revolution". Son travail est présent dans les collections du Smithsonian, du Los Angeles County Museum of Art, du Musée d'Art Moderne de New York et du Victoria and Albert Museum de Londres. Sa première rétrospective muséale "Supply & Demand" s'est ouverte à Institute of Contemporary Art de Boston, du 6 Février au 16 Août 2009.

Obey [Livre] : supply & demand : the art of Shepard Fairey / Shepard Fairey, Roger Gastman, Steven heller,...[et al.] (2009)
""Supply & Demand, The Art of Shepard Fairey", l'édition du 20è anniversaire, présente 100 pages et 200 illustrations de l'artiste Shepard Fairey aka OBEY, de ses premiers travaux à ces dernières réalisations. À travers les mots d'écrivains de renom tels que Carlo McCormick, Steven Heller, Henry Rollins, Rob Walker, Roger Gastman et d'autres, les lecteurs sauront tout de Shepard Fairey, des racines d'Obey, de sa façon de travailler, et de ses différentes expositions."


Il a aussi contribué (introduction, avant-propos) à deux autres ouvrages :

I love you, OK ? / Gary Taxali ; introductions by Shepard Fairey & Aimee Mann
Cette collection unique nous fait découvrir une des stars les plus originales de l'illustration. Inspiré par les bandes dessinées vintage et les pubs d'époque, Gary Taxali réinvente le style et les contextes conventionnels pour mettre en lumière les paradoxes constants de la vie. Sexe, amour, frénésie des consommateurs ou juste la nostalgie de quelque chose d'autre, Taxali couvre tous les aspects. Il crée des images qui bougent avec un talent consommé et son travail est audacieux et évocateur. Que ces soit les obsessions de l'adolescence ou les angoisses de l'âge mur, Taxali va au coeur des désirs et des préoccupations qui nous rendent humain.

Journal / Keith Haring ; introduction de Robert Farris Thompson ; avant-propos par Shepard Fairey ; traduit de l'anglais par Stéphanie Alkofer
De l'âge de 19 ans jusqu'à sa mort du sida en 1990, à 32 ans, Keith Haring a consigné dans ses carnets ses réflexions sur son travail, son succès commercial, ses rencontres, son homosexualité, ses lectures, et sur ses contemporains. Icône du pop art, internationalement reconnu à 24 ans, Haring savait que ses journaux seraient un jour publiés. Certains textes trahissent cette conscience de soi juvénile. Ses déclarations sans détour aident en particulier à comprendre la sexualité qui imprègne son art. Elles en disent long sur son esthétique, sa créativité, ses méthodes de travail, sa compétition avec les autres artistes, son ouverture aux expériences nouvelles, son amour des enfants, son dévouement à ses amis et sa lutte acharnée contre la maladie. Les textes sont classés par année et suivis d'une liste des expositions d'Haring et de ses projets. Une introduction élogieuse de l'historien de l'art Thompson (Yale) contextualise son oeuvre.


Nous trouvons des références complémentaires dans le catalogue Sudoc :

Earth crisis / Obey [alias] Shepard Fairey (2016)
Un livre-objet spectaculaire et inédit de Shepard Fairey alias OBEY sur vingt-cinq ans de combat pour la planète, jusqu'à l'installation d'un globe de deux tonnes à soixante mètres du sol au cœur de la tour Eiffel… sous les yeux des chefs d'état du monde entier ! Le plus grand livre de street art du monde ! Shepard Fairey monte le son pour la protection de la planète.

Covert to overt : the under/overground art of Shepard Fairey / textes, Pedro Alonzo, Russell Brand, Dennis Morris, [et al] (2015)
Recueil d’affiches des œuvres de cet artiste novateur avec son retour triomphal à ses racines street-art avec des peintures murales, jamais publiées. Shepard Fairey s’est lancé sur la scène de la planche à roulettes, la création de son « Andre the Giant » a lancé une campagne d'autocollants Posse à la fin des années 80 ; Il a obtenu depuis, une reconnaissance grand public que la plupart des artistes de rue ne trouvent jamais. L'affiche de l'Espoir de Fairey, créé en 2008 pendant la campagne présidentielle de Barack Obama, est sans doute l'image la plus emblématique depuis celle de l'Oncle Sam. Fairey est devenu une icône de la culture pop mais il est tout de même resté fidèle à ses racines le street-art. "Covert to overt" présente ses plus récents travaux sur papier, et ses grandioses installations, ses oeuvres interculturelles, et ses collaborations musicales. Le livre comprend également son streetwear omniprésent et raconte son retour vers les œuvres d'art grand public. Sa signature mélange la politique, la culture de la rue, et de l'art. Ce livre met en valeur la quantité importante d’œuvres d'art qu’il a créés ces dernières années: des peintures murales de rue, des installations techniques mixtes, des événements mêlant art et musique ainsi que d'innombrables écrans de soie »

Shepard Fairey : Your Eyes Here : [exhibition], CAC Málaga, Centro de arte contemporaneo de Málaga, Spain, June 26-Sept. 27, 2015 / Comisario, Fernando Francés (2015)
The propagation of Shepard Fairey's art has by now gained a global scope. With his highly recognisable style reminiscent of mid-20th century political propaganda - a bold colour palette of mostly red tones and chunky graphics - he is often considered the forefather of the street art movement, and combines subversive, sharp commentary with monumental, repetitive images. Stickers, posters, murals, and more fall within the realm of Fairey's art. This massive catalogue offers a wide selection of works, reviewing his more than 25-year career while tracing an artistic trajectory influenced by music, politics, and environmental issues. Includes a text by fellow urban artist D*Face.

Mayday [Texte imprimé] : the art of Shepard Fairey / Jeffrey Deitch, Antonino D'Ambrosio (2011)

Art in the streets [Texte imprimé] : [exhibition,Museum of Contemporary art, 17 April-8 August 2011, Los Angeles, and Brooklyn Museum, 30 March-8 july 2012, New York.] / organized by Jeffrey Deitch ; with Roger Gastman and Aaron Rose ; Curatorial coordinator, Ethel Seno
Contient : Skate and destroy / Shepard Fairey, Craig R. Stecyk III, with Aaron Rose (2011)

Art for Obama [Texte imprimé] : designing Manifest Hope and the campaign for change / edited by Shepard Fairey & Jennifer Gross (2009)


Pour aller plus loin :

- obeygiant.com, site officiel
- Street art : Shepard Fairey / OBEY Giant, présentation de l’artiste sur le blog Strip Art (2014)
- Shepard Fairey (page Wikipedia en anglais, contient de nombreuses références et des éléments biographiques)
- Shepard Fairey, Hélène Jolly (support pédagogique)
- artnet.fr


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact