Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > les crabes en pas chassés

les crabes en pas chassés

par Théo de Lyon, le 16/04/2019 à 15:40 - 75 visites

Bonjour cher Guichet Du Savoir,

J'aimerai comprendre pourquoi les crabes marchent de travers?
Merci pour vos lumières!

Théo

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 17/04/2019 à 10:33

Bonjour,

D’après un article de la rubrique « sciences » de liberation.fr, la démarche latérale des brachyoures est liée au développement de leur carapace :

« Tous les crustacés qui ont une carapace plus large que longue […], ne savent pas marcher droit. La raison? La nature leur avait donné à choisir entre solidité et flexibilité […]. Pour éviter les coups de bec trop bien aiguisés, la carapace du crabe s'est aplatie et étirée au cours du temps. Le lifting fut tellement efficace qu'aujourd'hui, cette carapace l'empêche d'étendre complètement ses pattes. Un manque de souplesse qui limite les mouvements. […] Une bonne charnière bien solide mais pas très agile. Les pattes se plient de la même manière que les bras des humains mais, comme elles sont fixées de part et d'autre de l'abdomen, elles s'articulent uniquement soit vers la gauche, soit vers la droite. Pour peu qu'il synchronise ses quatre paires de pattes et ses pinces, le crabe ne peut donc marcher que vers la gauche... ou vers la droite! Mais le crabot n'en est pas pour autant manchot: sa vitesse peut atteindre les 12 km/h. »

Cette nécessité de rapidité a conduit à des évolutions morphologiques… à l’opposé de la carapace : en effet les crabes « sont caractérisés par un abdomen réduit, replié sous le céphalothorax et inséré entre les péréiopodes ou dans une cavité particulière, ce qui empêche toute gêne lors des déplacements. »

(Source : sciencepress.mnhn.fr)

Selon futura-sciences.com, et aussi curieux que cela puisse paraître, cette conformation a eu un grand succès évolutif :

« Chez le crabe (infra-ordre des brachyoures, du grec brachy, court, et ura, queue), le céphalothorax est généralement très élargi et l'abdomen, réduit, est replié contre celui-ci. Cette forte charpentée lui permet de marcher, solidement appuyé sur le substrat, et d'être très mobile dans ses déplacements. Cette tendance évolutive qui, au cours des âges géologiques, a donné aux crabes cette conformation est appelée carcinisation. Il existe aujourd'hui plus d'espèces dans le groupe des crabes que dans aucun autre groupe de décapodes. »

Enfin, selon l’ouvrage de F. Clarac et M. Coulmance La marche latérale du Crabe (Carcinus), cité par fondation-lamap.org, ouvrage que nous n’avons malheureusement pas pu consulter, « la marche sur le côté permet un champ de vision plus grand […] alloue des avantages pour l'anti-prédation dont la fuite et le camouflage dans des anfractuosités. »

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact