Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Pygocole

Pygocole

par monsieur, le 24/04/2019 à 09:42 - 944 visites

Bonjour,

Parmi les synonymes du mot "érotique", le CNRTL propose "pygocole". Mais il ne propose pas de définition pour ce dernier mot. À vrai dire, je ne l'ai trouvé nulle part. Tout juste est-il parfois recensé en tant que synonyme de... "érotique". C'est peu.
Aussi, me pose-je les questions suivantes: le terme "pygocole" existe-t-il vraiment? D'où vient-il? Que signifie-t-il? Est-ce correct si j'écris: "Madame, voulez-vous bien entretenir avec moi une relation pygocole?".

Merci

monsieur

Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 24/04/2019 à 11:35

Bonjour,

Nous avons, à votre suite, échoué à trouver une entrée pygocole sur cnrtl.fr, ainsi que dans aucune des ressources lexicographiques en ligne proposées par lexilogos.com, ou des dictionnaires tant anciens que contemporains qu’on trouve dans notre fonds. Même le logiciel de traitement de texte très connu dont nous nous servons pour vous répondre ne reconnaît pas le mot, c’est dire !

On trouve cependant quelques occurrences dans la littérature récente. Mais les extraits disponibles ne nous permettent pas de comprendre s’il est alors utilisé dans son sens précis ou comme simple synonyme de « grivois » ou « érotique ».

Car, selon l’ouvrage 200 drôles de mots à ressusciter pour vaincre la morosité [Livre] / racontés par Jean-Christophe Tomasi ; avec l'humoriste François Rollin, le nom masculin (sic) pygocole désigne une « personne sexuellement fascinée par les fesses » :

« Très étendu, le vocabulaire historique a ses raretés, comme ce pygocole à peu près introuvable, mais qui pourrait s’appliquer à tant de contemporains. Son étymologie le rend transparent. Formé de pugê, « fesse », et cole, « qui vénère », ce terme désigne un individu particulièrement attiré par les fesses et que l’on pourra donc également qualifier de pygophile. L’intérêt pour cette partie du corps se manifeste déjà dans les statuettes du paléolithique qui mettent en évidence les courbes arrondies de divinités féminines, et ces premières déesses callipyges, « aux belles fesses », ou plutôt stéatopyges, « aux grosses fesses », défient souvent les lois de l’anatomie par leur hypertrophie. »

Ecrire "Madame, voulez-vous bien entretenir avec moi une relation pygocole?" nous semble donc grammaticalement juste, mais sémantiquement assez mystérieux. On attendra plutôt « Madame, je vous aime d’une ardeur pygocole », ou, « Madame, pygocole que je suis, vos fesses excitent en moi une ferveur quasi-religieuse », puisque selon notre source le mot est un substantif.

Quoi qu’il en soit, il est probable que la destinataire aurait pour réaction de se gratter la tête en se demandant ce que vous pouvez bien vouloir dire par là…

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact