Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Flotte égyptienne, asymétrie des navires

Flotte égyptienne, asymétrie des navires

par rydder, le 13/08/2019 à 17:45 - 498 visites

Cette question m'est venue en observant la vitrine des barques égyptiennes du musée des antiquités de Lyon (voir l'image)
https://ibb.co/ZBRy6LJ
On observe que les barques les plus petites (en haut dans la vitrine), sont relativement symétriques (la proue et la poupe sont similaires et le mât est fortement avancé comme une felouque) alors que pour les navires plus importants la proue est fortement effilée et la poupe est au contraire large et courte, et le mât est centré.

Même si on peut avancer la stabilité, la manœuvrabilité d'une poupe courte et la place de transport pour expliquer la largeur de la poupe, je ne suis pas convaincu que c'est la raison de cette assymétrie forte, surtout que sur une peinture du tombeau de Menna (voyage vers Abydos, visible sur wikipédia, avec un mât centré), on ne retrouve pas cette assymétrie pour un gros navire.

Sais-t-on donc pourquoi ces navires de plus fort tonnage ont cette forme asymétrique ? Et quel était leur usage ?

On sait que la flotte égyptienne était composée de bateaux très divers en bois ou en papyrus mais je ne comprends pas bien la forme et la fonction de celui-ci.

Bien cordialement, désolé pour la qualité médiocre de la photo,
Rydder

Réponse attendue le 17/08/2019 - 17:45

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 16/08/2019 à 10:25

Bonjour,

Nous vous conseillons la lecture de cette page sur la navigation sur le Nil qui vous donnera un bon aperçu des différents types de bateaux, de leur conception et de leurs usages, et de cet article La navigation dans l'Égypte antique, compte-rendu de l’ouvrage de Charles Boreux. Études de nautique égyptienne, l'art de la navigation en Égypte jusqu'à la fin de l'Ancien Empire.

Il existe de nombreux types de bateaux, et leurs dimensions et formes sont variées selon les fonctions, notamment le voyage ou le transport de matériaux ou marchandises. Ainsi vous trouvez les barques royales avec cabines, les navires-cargos pour transporter les blocs de pierre, les petites barques pour transporter des passagers ou les grands chalands pour le blé…

Cependant, il semble que l’asymétrie soit plutôt la « règle » car le plus souvent la poupe du bateau est surélevée, et c’est à la poupe que se situe la plateforme pour la cabine (lorsqu’il y en a une), destinée au propriétaire du bateau. La symétrie semble être moins fréquente. En effet dans l’article cité plus haut, il est expliqué que les grandes barges destinées au transport de lourdes charges ont la particularité d’être identiques à l’avant et à l’arrière. De même, certains bateaux rapides possédés par les riches sont plus longs et plats que les autres, l’avant étant moins relevé.
Quant à la voile et donc au mât, on les trouve surtout dans les grands bateaux, mais nous n’avons pas trouvé de précision sur les variations d’emplacement du mât, bien qu'il semble très souvent être au centre. L’utilisation de la voile est surtout liée au fait de descendre ou de remonter le courant du fleuve.

Le bateau dont vous montrez la photo est un modèle réduit d’une barque funéraire.
En effet, l’autre type de bateau est celui destiné aux rites, autrement appelé barque sacrée, dont les barques mortuaires et les barques solaires. Elles étaient de taille réelle ou en modèle réduit, enfouies près de la tombe pour celles grandeur nature ou installées comme mobilier dans la tombe (ou dans la « salle de la barque solaire » quand la sépulture en possède une) pour celles de taille modeste. Elles servaient aussi lors de certaines cérémonies.
Ces barques religieuses avaient-elles des caractéristiques particulières ? Il semble que non, puisque les connaissances sur les navires antiques égyptiens sont tirées de l’observation et de la comparaison des représentations telles que les bas-reliefs, peintures murales et modèles réduits de barques funéraires.

Plus que l’asymétrie, les éléments qui distinguent les différents types de bateau, sont surtout leurs matériaux (papyrus ou bois), leurs dimensions, la présence ou non d’une voile, la présence d’une cabine pour le propriétaire ou les passagers, le nombre et l’emplacement des rames et des avirons, ainsi que la décoration.

Autres sources :
L’Egypte ancienne, Sophie Desplancques
L’Egypte ancienne, Florence Maruéjol
Dictionnaire historique de l’Egypte antique, Philippe Chatel

Vous pouvez bien sûr contacter le Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Bonne lecture.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact