Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > géant du cros

géant du cros

par clémencev, le 13/08/2019 à 17:46 - 423 visites

comment est mort le géant du CROS (henri COT du CROS ou joseph ROSDUC) , mort à lyon le 11/09/1912, soit assassiné, soit d'une ambolie du coeur?

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 14/08/2019 à 16:03

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,

Henri Cote est né le 30 janvier 1883 au hameau du Cros situé sur la commune de Mounès-Prohencoux (Aveyron). Souffrant d’acromélagie, il a atteint la taille de 2,30 m. On le surnomma « le géant du Cros ».
Il mourra à Lyon à l’âge de 29 ans, d’une embolie cardiaque selon la thèse officielle. « Mais il est possible qu’il ait été poignardé lors d’une de ses sorties nocturnes, raconte Michel Leblond. Pour en avoir le cœur net, il faudrait pouvoir autopsier le corps de Henri Cot ». Or, le mystère plane toujours sur la dépouille du Géant. Les funérailles ont bien eu lieu à Mounès, comme l’attestent de nombreux documents. Mais certains auraient eu des doutes sur le contenu du lourd cercueil rapatrié ici.
A Mounès, une exposition qui retrace sa vie ouvrira au public en juin, Grâce à un fonds documentaire légué par un arrière-petit-neveu du géant, Guy Cot, aux heures d’ouverture de la mairie, ou sur réservation », explique le maire. Par ailleurs, le musée Fenaille à Rodez lui consacre actuellement une partie de son exposition « Nains, Hercules et Géants ».

Extraits de : Le Géant du Cros à l'honneur au Musée Fenaille à Rodez et à Mounès, pages datant de mars 2019, sur le site aveyrondigitalnews.fr.

Sur cette page du site eventbrite.fr on peut lire qu’ont été organisés discussion et échange en compagnie de M. Michel Leblond (Maire de Mounès-Prohencoux) et d’Aurélien Pierre (directeur du musée Fenaille, co-commissaire de l’exposition temporaire), le mercredi 20 mars 2019 à 18h30 (auditorium du musée Fenaille).

Toujours sur le site Aveyrondigitalnews.fr, un article lui est consacré, il est intitulé : Henri Cot, le géant aveyronnais (1883-1912).on peut lire notamment :
Le géant Henri Cot sortait souvent le soir et c’est la seule chose officielle qui a paru dans « Le Lyon Républicain », car la suite ne pourra hélas jamais être prouvée. Le soir du 11 septembre, le géant se trouvait dans un « bouge » de Lyon et fut poignardé. Pourquoi ? Mystère ? Son impresario voyant qu’il avait perdu son gagne-pain eut l’idée de le vendre à un professeur de médecine de Montpellier pour en tirer de l’argent une ultime fois. Bien évidemment en catimini.
Comble du mystère, la tombe du géant a depuis disparu lors de travaux de réfection, mais nous pouvons aisément imaginer que son corps à défaut de reposer en paix au cimetière aura eu une fin purement scientifique.

Sur le site genealanille.fr, des coupures de journaux dans lesquelles il est question d’Henri Cot sont reproduites.

Dans cet article en ligne de La Dépêche publié le 27/10/1998, il n’est pas mentionné qu’il serait mort à Lyon.

Sur cette page du site amazing-everything.fandom.com, deux versions de la fin de sa vie sont mentionnées.
On peut lire un récit de sa vie également en anglais, en ligne dans l’ouvrage The lion boy and other medical curiosities.

Nous avons consulté à la bibliothèque le microfilm du Progrès du 9 au 17 septembre 1912, sans trouver d’allusions à Henri Cot, mais les textes sont très serrés.
En revanche, on peut lire en ligne sur le site Lectura, le Salut public et faire des recherches par mots-clés.
Sur le numéro du 13 septembre 1912, page 2 figure bien un article intitulé « La mort d’un géant » indiquant qu’Henri Cot est décédé à Lyon d’une embolie au cœur :
Après une série d’exhibitions en Hongrie, le géant Henri Cot s’était installé, 3 rue Félissent. Afin de ne pas se faire voir avant de s’exhiber en public, il ne sortait que la nuit.
Il y a trois jours, le géant qui mesurait 2,39 m de hauteur succombait subitement d’une embolie au cœur (…..)

Vous pourriez prendre contact avec la mairie de Mounès-Prohencoux ou avec le Musée Fenaille sans doute à même l’un et l’autre de vous fournir les dernières informations recensées aujourd’hui à ce sujet.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact