Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > comparaison auto entrepreneur (service), et statut libéral

comparaison auto entrepreneur (service), et statut libéral

par Merciàvous, le 21/08/2019 à 15:32 - 478 visites

Bonjour,
Avec un chiffre d'affaires de 50 000€ annuel, et un montant annuel de charges de 15 000€, quel est le statut le plus intéressant à souscrire: auto entrepreneur ou statut libéral SVP?
Je suis psychologue.

Merci beaucoup pour votre aide.

Merciàvous

Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 23/08/2019 à 17:23

Réponse du département Société :

Un psychologue peut exercer son activité dans le cadre de la fonction publique, en étant salarié dans le privé ou à titre libéral. Vous relevez de ce dernier cas puisque vous travaillez à votre compte.

Au préalable, précisons que la profession de psychologue est réglementée : la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 portant diverses dispositions d'ordre social pose un cadre législatif quant à l’usage du titre de psychologue. L’usurpation du titre de psychologue est punie par l’article L433-17 du Code pénal. Quant à la liste des diplômes autorisant l’usage du titre de psychologue, elle est prévue par le décret n°90-255 du 22 mars 1990 fixant la liste des diplômes permettant de faire usage professionnel du titre de psychologue.

Quel statut juridique choisir pour exercer en libéral ? Vous semblez hésiter entre le statut d’auto-entrepreneur ou celui d’entreprise individuelle « classique » (c’est celui auquel vous semblez faire référence quand vous parlez de « statut libéral »). Voici les avantages et les inconvénients les plus fréquemment admis à leur sujet.

Le régime d’auto-entrepreneur (on parle de micro-entrepreneur depuis le 1er janvier 2016) est connu pour sa simplicité. En effet, la création nécessite peu de formalités, le montant des cotisations sociales dépend directement du chiffre d’affaires, les obligations comptables sont allégées et les revenus relèvent de l’impôt sur le revenu.

En revanche, on peut reprocher au statut de l’auto-entreprise de manquer de gage de crédibilité, notamment auprès des banquiers. En outre, les cotisations sociales dépendent uniquement du chiffre d’affaires (qui ne doit pas dépasser 70 000 € par an) que l’activité soit bénéficiaire ou déficitaire. Enfin, on parle aussi d’un statut instable car régulièrement visé par des réformes depuis sa création. Bref, cela en fait un statut particulièrement prisé pour démarrer son activité.

L’entreprise individuelle a longtemps été le régime par défaut des professions libérales exercées en solo avant l’arrivée de l’auto-entreprise. A l’instar de cette dernière, c’est un statut relativement facile à créer et dissoudre. Cependant, il est plus contraignant que l’auto-entreprise : il nécessite de tenir une comptabilité commerciale et sa fiscalité est plus complexe (cotisations sociales calculées sur le résultat, principe similaire pour l’impôt sur le revenu, cotisations sociales a minima…). Bref, son principal avantage par rapport à l’auto-entreprise concerne l’absence de plafond quant au chiffre d’affaires et une évolution plus aisée vers d’autres formes de société. A noter qu’il est possible de mettre son patrimoine personnel à l’abri en créant une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de consulter la rubrique « Comment devenir psychologue auto-entrepreneur ? » du portail auto-entrepreneur.fr et le tableau comparatif des différents statuts juridiques à votre disposition réalisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris. Pour les formalités liées à l’auto-entreprise, vous trouverez des informations détaillées sur le portail du Ministère de l’économie, et pour l’entreprise individuelle, sur celui de l’URSSAF. Enfin, mentionnons l’existence de nombreux ouvrages généraux sur les statuts juridiques dont « Entrepreneurs, il existe toujours un statut pour vous ! » édité chez Dunod, et un guide pratique spécifique relatif à « L'exercice libéral de la psychologie » édité par le Syndicat national des psychologues.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact