Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Question capillo tractée

Question capillo tractée

par Squiki, le 28/08/2019 à 19:44 - 305 visites

Bonjour le Guichet du savoir!

Voici ma problématique :

Je fais du henné sur mes cheveux et je désire les colorer en violet avec le pigment "Violet de manganèse" (je souhaite que la coloration soit composée d'éléments les plus naturels possibles).
Or, le mélange du henné neutre avec ce pigment ne donne absolument rien sur mes cheveux, au rinçage aucune trace de violet, tout est parti dans les égouts.
Je cherche à savoir pourquoi cela ne fonctionne pas : manque-t-il un élément dans ma mixture (un liant tel la gomme arabique)? Le henné, recouvrant les écailles du cheveu, fait-il barrière au pigment? Dois-je mélanger les pigments avec autre chose que du henné? Ou bien est-ce tout simplement impossible?

Je vous remercie par avance!


Réponse du Guichet du savoir

par gds_ctp, le 30/08/2019 à 14:30

Bonjour,

Un article d'aroma-zone.com dresse une liste de pigments à ajouter à un henné pour obtenir telle ou telle coloration (qui varie selon votre couleur naturelle). On n'y trouve pas de recette pour les cheveux violets, mais la plupart des autres couleurs s'obtiennent avec un simple mélange de pigment et de henné naturel (lawsonia inermis), et non neutre. Peut-être est-ce l'explication de votre problème ?

Selon un article de L'Express, "On doit également préparer son cheveu à recevoir le henné en effectuant un masque à l'argile." Puis, "Après avoir mélangé sa poudre henné avec, si nécessaire d'autres poudres naturelles colorantes, on ajoute de l'eau chaude, jamais bouillante, pour ne pas altérer la couleur et les pouvoirs colorants de la mixture. Pour mélanger, on évite le fer, qui peut dénaturer ou altérer la qualité du henné et son pouvoir de coloration en l'oxydant. (...) On applique ensuite la pâte sur l'ensemble des cheveux mouillés propres et essorés, avant d'enrouler la chevelure dans un film transparent afin d'éviter à la coloration de sécher. On laisse ensuite poser pour une durée de 30 minutes à plusieurs heures, selon le rendu souhaité. "

Enfin "Pour terminer, on rince abondamment ses cheveux, mais sans faire de shampoing. "La coloration au henné évolue grâce à l'oxydation de l'air, comme un fruit que l'on coupe et qui noircit au bout de quelques heures, explique Charline Roussé. Elle continue à se fixer durant deux ou trois jours, c'est pour ça qu'il ne faut pas faire de shampoing tout de suite pour la laisser s'oxyder." "

Notez que le même article proscrit toute adjonction de corps gras dans le mélange, car "il faut que le pigment soit au contact de l'acidité de la kératine du cheveu. Donc si un corps gras ou des shampoings siliconés enrobent le cheveu, ils font barrage et empêchent le henné de prendre".

En espérant que ces quelques conseils vous aideront à arriver à la couleur de vos rêves, voici quelques ouvrages que vous pourriez consulter en complément :

- Cheveux au naturel [Livre] : 100 recettes de soins et de colorations : inédites, simples, créatives, efficaces, pour tous types de cheveux / Aroma-zone

- Coloration bio [Livre] / Christine Shahin ; photographies de Melinda DiMauro

- J'embellis mes cheveux [Livre] : 80 soins, reflets et colorations naturelles / Sylvie Hampikian & Alexandra Perrogon ; photographies de Carine Lutt

- La coloration végétale [Livre] : un guide pratique pour teindre ses cheveux au naturel / Bénédicte Boisdron, Véronique Montel

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact