Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Controverses

Controverses

par Lurofede, le 30/09/2019 à 14:36 - 256 visites

Bonjour,
Je souhaite préparer une lecture-spectacle dont le titre pourrait être "A tord ou à raison" et qui mettrait en relation deux personnes (personnages) dont l'échange est la pensée en action; controverse, disputatio, querelles etc. et ce, quelque soit le genre littéraire : romans, essais, théâtre, poésie humour.
Merci à l'avance pour vos pistes !

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 02/10/2019 à 17:38

Réponse du département Langues et Littératures :

Voici une liste (non exhaustive bien évidemment) de textes qui pourraient servir de base à votre spectacle :

- Pour un oui, pour un non, pièce de Nathalie Sarraute s’articulant autour d’un silence venant remettre en cause le sens donné jusqu’alors à une discussion.

- Le débat du cœur et du corpsde François Villon, poème qui met en dialogue l’opposition cœur/esprit si chère aux philosophes.

- Le débat du croisé et du décroisé de Rutebeuf : sur une thématique ancrée dans les préoccupations de son temps, l’auteur fait discuter deux chevaliers, l’un essayant de convaincre l’autre de s’engager dans les croisades au nom de Dieu.

- Les Tusculanes de Cicéron, textes dans lesquels il aborde d’un point de vue philosophique des sujets variés comme la mort, la vertu ou la douleur sous la forme de dialogues entre lui et certains de ses amis, disputatio souvent plus proches de la conférence que de véritables discussions.

- Le problème Spinoza d’Irvin Yalom roman dans lequel, à travers le personnage de l’idéologue nazi Alfred Rosenberg qui voue une véritable fascination à Spinoza, Irvin Yalom met en discussion deux textes, deux philosophes, deux pensées : L’éthique de Spinoza, et Le mythe du vingtième siècle de Rosenberg.

- Candide de Voltaire, et plus particulièrement les scènes de la métairie (dernier chapitre) dans lesquelles Candide après avoir parcouru le monde va se rebiffer contre la philosophie leibnizienne que lui avait jusqu’alors inculquée son maître à penser, Pangloss.

- La controverse de Valladolid par Jean-Claude Carrière qui revient sur l’opposition entre Bartolomé de Las Casas et Juan Ginés de Sepúlveda au sujet des Amérindiens et de la colonisation de leurs terres.

- La controverse de Zara XXIII, roman dans lequel John Scalzi transpose la célèbre controverse de Valladolid sur une planète éloignée exploitée par un gros consortium pour son minerai. On y découvre une espèce autochtone qui, si elle est reconnue intelligente, pourrait bien mettre un terme à cette appropriation capitaliste de ses ressources.

- La nausée de Jean-Paul Sartre, notamment la discussion à la bibliothèque entre Roquentin et l’Autodidacte dans laquelle vont s’opposer deux courants de pensée différents (l’individualisme et l’humanisme).

- Les échanges épistolaires houleux entre Voltaire et Rousseau dans lesquels les deux philosophes s’opposent avec verve.

- Le soleil et l'acier, essai autobiographique de Yukio Mishima dans lequel deux figures de l’écrivain émergent, et avec elles, deux courants de pensée radicalement différents. S’opposent dans ce texte aux accents philosophiques un Yukio Mishima résolument attaché au Japon traditionnel qu’il désire incarner et défendre au péril de sa vie, et l’autre partie de lui-même, celle d’un homme fasciné par l’occident, son mode de vie et son esthétique au point de se mettre au body-building et de faire bâtir une villa méditerranéenne en plein cœur de ce même Japon.

- Master de David Lescot, pièce abordant les thèmes de la différence générationnelle et de la culture urbaine qui s'organise entièrement autour d'une dispute entre un lycéen et son professeur dans laquelle l'élève slamme ses réponses.

Et en prime, deux idées de mises en scène :

La dispute volcanique de la pièce culte d’Edward Albee Qui a peur de Virginia Woolf dans laquelle un couple se saute à la gorge devant leurs invités, leur donnant à voir une des plus terribles scènes de ménage de toute la littérature.

La querelle sportive à la manière de la pièce Play Strindberg : danse de mort d’après August Strindberg de Friedrich Dürrenmatt dans laquelle une dispute de couple est traitée à la façon d’un match de boxe en 10 rounds.


Bon courage dans votre entreprise théâtrale de la part de toute l'équipe !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact