Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > La Joie de Vivre - Zola

La Joie de Vivre - Zola

par Flanagan, le 03/10/2019 à 09:02 - 197 visites

Bonjour,
Ma question porte sur le personnage de Mme Chanteau dans "La Joie de Vivre" d'Emile Zola.
Celle-ci meurt d'une maladie qui lui provoque des œdèmes d'abord aux pieds, puis aux jambes, puis à la poitrine et enfin la maladie atteint la tête et la rend délirante.
Le médecin Cazenove ne pose pas vraiment de diagnostic mais accuse le foie et le fils Lazare, qui a étudié la médecine, accuse le cœur...
Avec les connaissances médicales actuelles, peut-on savoir de quelle maladie est réellement morte Mme Chanteau ?
Merci le guichet du savoir !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 03/10/2019 à 17:14

Bonjour,

Mme Chanteau souffrait probablement d'une insuffisance cardiaque qui provoque souvent des œdèmes au niveau des pieds, des chevilles ou des jambes.
La notice wikipedia consacrée à l'hydopisie (terme utilisé dans le roman par Pauline) indique d'ailleurs que "la plupart du temps, l'hydropisie en tant que maladie désignait la cause principale d'œdèmes généralisés, à savoir l'insuffisance cardiaque congestive."
Pour approfondir le sujet : Les hydropisies, précurseurs de l’insuffisance cardiaque / J.-J. Monsuez (Archives des maladies du coeur et des vaisseaux Pratique - Volume 2015, n° 236 - pages 40-42 (mars 2015))

Dans Madame Zola (page 150), Évelyne Bloch-Dano indique que la propre mère de Zola serait morte dans ces circonstances et qu'elle présentait, comme Mme Chanteau, des jambes enflées :
« C’est dans le roman La Joie de vivre, écrit trois ans plus tard, que Zola tentera d’exorciser la mort de sa mère. Malgré la transposition et les tâtonnements des différentes ébauches, les sources biographiques sont évidentes. Le triangle Mme Chanteau-Pauline-Lazare évoque celui formé naguère par Émilie-Alexandrine et Émile. Comme Madame Zola, Mme Chanteau meurt d’une maladie de cœur compliquée d’œdème. » "

D'autres sources confirment cette orientation vers un problème cardiaque comme l'ouvrage de Jean-Louis Cabanès, Le corps et la maladie dans les récits réalistes (1856-1893) :
« Il est certain que les fiches cliniques, sur lesquelles sont fondées les descriptions de l’angine de Pauline, de la crise cardiaque de madame Chanteau, de l’accouchement pathologique de Louise, ont été élaborées alors que Zola avait déjà rédigé le deuxième plan détaillé de La joie de vivre, et peut-être même plusieurs chapitres. Dans tous ces exemples, il est vrai, le savoir médical accumulé dans l’avant-texte est réparti sur un seul chapitre, il ne saurait donc influer sur la marche générale du récit. »

Pour en savoir plus sur l'insuffisance cardiaque :
- Passeport Santé
- Pourquoi Docteur
- Doctissimo

Pour en savoir plus sur Zola et la médecine :
- La goutte dans La Joie de vivre d’Émile Zola / D. GOUREVITCH
- Monstres et monstrueux dans l’œuvre d'Emile Zola / Arnaud VERRET
- La médecine, le malade et le médecin dans l’œuvre de Zola / Isabelle Delamotte

Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact