Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Le réflexe ou la lumière?

Le réflexe ou la lumière?

par Anna O, le 08/10/2019 à 18:05 - 115 visites

Bonjour, nous disons tous que rien n'est plus rapide que la lumière. pourtant, il m'est venu à l'esprit que le réflexe humain pouvait l'être. Quand par exemple, un projectile nous arrive droit dessus, le temps que met notre cerveaux à nous faire réagir, nous faire esquiver le projectile, est-il plus ou moins long que met la lumière à nous parvenir? Merci beaucoup!

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 11/10/2019 à 15:52

Réponse du département Sciences et Techniques
Bonjour,

La théorie de la relativité d'Einstein est formelle : rien dans l'univers ne peut se propager plus vite que la lumière, dont la vitesse dans le vide est de 300.000 km par seconde.
La vitesse de la lumière est une constante de la physique moderne. Sa valeur définit une limite infranchissable. Quelles que soient les circonstances, la lumière voyage dans le vide à la même vitesse.

Le réflexe chez l’homme est une réaction musculaire involontaire qui fait suite à un stimulus (chaleur, choc, etc...). Il permet de réagir très rapidement face à un danger sans attendre l'intervention du cerveau, de sa prise de conscience et de sa réponse volontaire. Cette réaction est donc inconsciente, stéréotypée et très rapide. Les réflexes sont souvent des réactions de défense, comme le retrait du membre en cas de brûlure, avant que le cerveau ait perçu la douleur.
On appelle l'arc réflexe le trajet parcouru par l'influx nerveux lors d'un acte involontaire. Il se décompose comme suit:
1. Les organes sensitifs perçoivent la sensation.
2. Les nerfs sensitifs transmettent l'information vers la moelle épinière.
3. La moelle épinière traite l'information et envoie un message.
4. Les nerfs moteurs reçoivent l'information de la moelle épinière et la transmettent aux muscles.
5. Les muscles réagissent au stimulus.

La vitesse de propagation de l’influx nerveux est de l’ordre du m/s, soit au maximum 120 m/s. La vitesse de transmission de l'influx nerveux varie d'un neurone à un autre. En effet, plus le diamètre de l'axone est grand plus le signal se propage vite.
La vitesse de l'influx nerveux dépend aussi de la myélinisation de l'axone : pour les fibres myélinisées, le potentiel d'action saute de nœud en nœud, on parle d'une transmission de type (saltatoire) qui est très rapide à l'opposé de la propagation (continue) des fibres amyélinisées qui est plus lente.
Le temps de réaction se décompose donc en deux faits physiologiques – la transmission sensitive et la transmission motrice – et deux faits psychologiques – la durée de la perception et la durée de la réaction. La vitesse des transmissions sensitives et motrices est connue, mais celle des deux actes psychologiques est plus difficile à déterminer.

Sources :

- Un article de la revue Pour la Science : La propagation de l'influx nerveux

- Pour comprendre les Neurosciences : Le temps de réaction : qu'est-ce-que c'est ?

- Un article de la revue Cerveau & Psycho : A quelle vitesse pensons-nous ?


Et pour aller plus loin, des documents à consulter :

- Neurosciences à la découverte du cerveau, par Mark F. Bear.

- Introduction aux réseaux neuronaux, par Armand Savioz.

- Atlas de Neurosciences humaines, par Netter.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact