Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Nombre d'espèces de plantes

Nombre d'espèces de plantes

par Zozolat, le 30/11/2019 à 11:49 - 105 visites

Bonjour,

Les estimations du nombre d'espèces de plantes et d'animaux donnent des résultats très différents : il y aurait vraiment beaucoup plus d'espèces d'animaux (plusieurs millions) que de plantes (quelques centaines de milliers).

Sait-on pourquoi il y a un tel écart ? Sachant que c'est d'autant plus étonnant que les plantes représentent plus de 80% de la biomasse totale, contre ~0,3% pour les animaux !

Merci d'avance !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 02/12/2019 à 15:07

Bonjour,

Effectivement, on estime que les plantes représentent environ 80% de la biomasse, alors que le nombre d’espèces végétales connues est très inférieur au nombre d’espèces animales :

« L’essentiel de la biomasse est donc constitué par les plantes (82 %) et, dans une moindre mesure, par les bactéries (13 %). Les autres organismes représentent une fraction infime de la biomasse totale.
On remarque que la biomasse d’un groupe n’est pas corrélée au nombre d’espèces qui le compose. Ainsi, si les plantes ne comptent « que » 380 000 espèces (dont 365 000 espèces d’Embryophytes) mais pèsent 450 Gt, les Euarthropodes et leurs 1 100 000 espèces ne représentent que 1,2 Gt. »
Source : La répartition de la biomasse sur Terre, planet-vie.ens.fr

Les études que nous avons trouvées sur la répartition de la biomasse ne donnent pas plus de précisions sur les raisons qui pourraient expliquer cet écart entre plantes et animaux.

Notons qu’au sein des espèces animales, on trouve d’autres exemples d’écarts remarquables : l’espèce humaine représente à elle seule une biomasse dix fois supérieure à celle de l’ensemble des Mammifères sauvages (5 500 espèces connues). Le krill antartique (Euphausia superba) surpasse des classes entières de vertébrés, comme les oiseaux.


Si vous maîtrisez l’anglais, nous vous conseillons de consulter cette étude récente sur le sujet : The biomass distribution on Earth, Yinon M. Bar-On, Rob Phillips, and Ron Milo.

L’article Wikipedia sur les plantes reprend certaines données de cette études :

« Les plantes : la biomasse dominante en termes de carbone

Yinon et ses collègues ont en 2018 publié une évaluation quantitative du carbone stocké dans le vivant, montrant que si les plantes comptent bien moins d'espèce que le règne animal (moins que le seul groupe des arthropodes par exemple), en revanche elles constituent au sein du Vivant le « règne » qui domine largement en termes de poids de carbone, puisqu'elles sont constituées de 80 % de tout le carbone stocké par des organismes. Le carbone de tout le Vivant terrestre et marin pèserait aujourd'hui environ 550 gigatonnes (Gt) dont 450 Gt sont des plantes, loin devant les bactéries (70 Gt) et les champignons (12 Gt), et très loin devant la faune. En effet, la faune dont l'Homme fait partie ne compte que pour 2 Gt de Carbone (dont 50 % sont sous forme d'arthropodes), loin devant les humains qui avec 0,06 gigatonnes sont comparables aux termites ou au krill ; cependant ajoutent les auteurs, la pression de l'Homme sur le reste de la biomasse terrestre et marine est depuis 10 000 ans énorme : L'humanité a beaucoup déforesté et elle utilise une grande quantité de végétaux pour nourrir ses troupeaux de bovins, porcs et autres animaux domestiques ou de compagnie dont le poids en carbone est aujourd'hui environ 20 fois plus élevé que celui que tous les mammifères sauvages (tout comme nos volailles domestiquées dépassent en poids l'ensemble des autres oiseaux). L'humanité aurait déjà divisé par deux la biomasse végétale (qui joue aussi un rôle majeur pour le climat local et global, comme puits de carbone et source d'évapotranspiration). »

Notons pour finir qu’environ 18% de la biomasse végétale terrestre est consommée par les animaux, alors que la phytomasse (biomasse végétale) terrestre est 1000 fois plus importante que la zoomasse (biomasse animale) terrestre.


Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact