Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Grade de l'intendance militaire ?

Grade de l'intendance militaire ?

par chorinjs, le 02/12/2019 à 21:13 - 104 visites

Bonjour,

je travaille sur la notice biographique d'une personne qui était sous-officier en congé d'armistice en 1944. Un document précise qu'il avait le grade d'agent de 1ère classe.

Je n'arrive pas à savoir clairement de quoi il s'agit. Est-ce un grade de l'intendance militaire ? A quel grade de l'armée de terre cela correspond-il ?

Merci bien !

Cordialement
Jean-Sébastien

Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 04/12/2019 à 15:12

Bonjour,

Votre question concerne un sous-officier en congé d’armistice, qui travaillerait au sein du service de l’intendance militaire si nous avons bien compris votre propos.

Le congé d’armistice a été créé par le gouvernement de Vichy par la loi du 25 août 1940 portant création d’un congé d’armistice, et concernant les officier et sous-officiers.

Bien qu’il soit répertorié, le texte de cette loi n’est pas disponible sur le site légifrance. On peut le retrouver indirectement, cité dans un rapport du sénateur Marcel Darou (p.2).

Robert Paxton décrit ce congé d’armistice, dans son ouvrage L’armée de Vichy, le corps des officiers français 1940-1944 (p. 59-60), comme un ajustement administratif permettant de réduire le nombre de cadres dans l’armée, conformément aux directives de la convention d’armistice.
De même, Christian Bachelet écrit à ce propos, dans le chapitre qu’il consacre à l’armée dans l’ouvrage Le régime de Vichy et les français :
« 22000 officiers sont dégagés des effectifs. Les réservistes sont d’abord démobilisés, puis la limite d’âge est abaissée afin d’accélérer les départs à la retraite. Certains corps sont démilitarisés : santé, intendance, recrutement, météorologie, etc. Un congé d’armistice, avec solde réduite, est institué »

Cet extrait aborde un autre moyen utilisé par le régime de Vichy pour abaisser les effectifs de l’armée, à savoir la « démilitarisation » de certains services, dont le service de l’intendance.

Marc Olivier Baruch, dans son ouvrage Servir l’Etat français » indique ainsi, p.290, que « la création de nouveaux cadres de fonctionnaires par « civilisation » de fonctions auparavant remplies par des militaires profita bien sûr exclusivement à ces derniers ». Cette transformation de charges militaires en charges civiles transparait également dans la correspondance qui constitue l’annexe 10 du même ouvrage.

Il semble donc que le sous-officier sur lequel vous travaillez ait été « civilisé », ce qui implique que son grade de rattachement ne se réfère plus à la hiérarchie militaire, mais aux cadres d’emploi de la fonction publique civile. Nous n’avons malheureusement pas retrouvé les décrets qui déterminent la transposition des grades militaires en cadres d’emploi civils pour les personnels concernés, mais cette explication nous semble la plus plausible au vu des éléments que vous nous avez fournis.

Pour aller plus loin, vous pourrez consulter
-La situation des fonctionnaires depuis la Révolution de 1940, de Maurice Duverger, revient dans ses pages 55 à 60 sur le reclassement des militaires dans des fonctions civiles.
-Nous n’avons pas pu consulter l’ouvrage, De l'intendance militaire au commissariat de l'Armée de Terre, de Patrick Beaufigeau, Pierre Eveno et Xavier Genu, mais il est susceptible de vous apporter des informations sur le devenir de l’intendance militaire sous le régime de Vichy.

bonne lecture,
Le département civilisation
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact