Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > La pudeur

La pudeur

par Allezlesverts6969, le 21/12/2019 à 14:42 - 206 visites

Bonjour,
J'ai lu quelqu'un donner son avis sur ce qu'est la pudeur, et elle a dit cette phrase : "la pudeur c'est un euphémisme pour dire orgueil".
Je suis 100% d'accord avec cette phrase.
Est-ce juste de dire cela, ou est-ce vision cynique de la chose ? Merci de m'éclairer là dessus

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 24/12/2019 à 09:48

Bonjour,

Nous devons avouer que le lien entre pudeur et orgueil n’est pas aussi évident pour nous qu’il ne semble l’être pour vous ; ayant du mal à saisir le fond de votre pensée, nous pouvons difficilement émettre une opinion sur sa justesse. Néanmoins, nous vous proposons ci-dessous quelques documents sur la pudeur, son histoire, son rôle dans la société, la religion, les relations, etc., qui vous permettront de nourrir votre réflexion.

Par le trou de la serrure : une histoire de la pudeur publique (XIXe-XXIe siècle) / Marcela Iacub
Etude sur l'infraction d'outrage public à la pudeur et sur la frontière qu'elle a créée entre le domaine public et le domaine privé, seul lieu de l'intime et de la liberté sexuelle. L'auteure analyse l'évolution du concept de pudeur publique et de ses lieux (espace privé, salles de spectacle, plages, etc.) et étudie l'approche judiciaire de la sexualité depuis le début du XIXe siècle.

La pudeur : entretiens avec Éric Fiat / Adèle Van Reeth
Parce qu'elle est à la fois morale (la vertu de réserve) et érotique ("elle fait le charme de l'amour comme le prix des abandons", disait Louise de Vilmorin), la pudeur est sans doute la plus troublante des vertus. Deux philosophes s'emploient ici à en faire l'éloge, et pour cela sont conduits à s'interroger sur le sexe des anges et la vie amoureuse de Kant. Valeur désuète et même ringarde ? Loin de là : véritable piment du désir, infiniment plus charmante que ses sœurs la pruderie, la décence, la honte et l'escartefiguerie, la pudeur est sans doute le sentiment le plus propre à l'homme, être fragile oscillant à jamais entre l'ange et la bête.

En tenue d'Eve : féminin, pudeur et judaïsme / Delphine Horvilleur
Femme rabbin appartenant au courant juif libéral, l'auteure décrypte l'obsession des religieux traditionnels pour le corps féminin, objet de tentation considéré comme impur. Une nouvelle interprétation de la place de la femme dans les textes sacrés du judaïsme donne une vision plus ouverte et poétique de la féminité et de la pudeur.

Pudeurs féminines : voilées, dévoilées, révélées / Jean-Claude Bologne
"La pudeur, n'est-elle pas toute la femme ?", demandait Balzac. Même dévêtue, celle-ci conserve ce voile de pudeur invisible qui distingue, pour les moralistes, la femme honnête de la dévoyée. Bel éloge de la féminité, mais lourde responsabilité qui a souvent contribué à l'effacement de la parole et du corps féminins. La pudeur féminine a en Occident une histoire spécifique, retracée ici depuis l'Antiquité grecque. Aujourd'hui, pourtant, on la résume souvent dans une opposition binaire entre impudeur et pudeur : d'un côté, la femme-objet, dont la chair exposée est réduite à un pur objet de désir ; de l'autre, la femme cachée, vêtue jusqu'au bout des ongles. Dévoilée ou voilée, la nudité féminine est érotisée, suscitant la honte ou le désir. L'exacerbation des positions est la conséquence naturelle de cette réduction abusive. Chacun se bat au nom de la "liberté" de la femme, les uns estimant que le voile l'emprisonne ; les autres, que le dévoilement l'asservit au désir masculin. Je rappellerai donc cette troisième dimension, celle du voile naturel et invisible qui révèle la femme, afin de retrouver et de réhabiliter, loin des débats biaisés, une chair déculpabilisée et une pudeur faite de respect.

Effraction de la pudeur : quand la violence politique fait ravage / sous la direction de Claire Christien-Prouet ; avec la collaboration de Jean-Michel Belorgey, David Bernard, Déborah Caetano, ...[et al.]
Qu'est-ce que la pudeur ? Peut-on la définir ? Comment se construit-elle pour chaque sujet ? Quelles sont les conséquences des atteintes à la pudeur des personnes victimes de violences politiques ? Le nombre de personnes réfugiées en France victimes de traumatismes s'est sensiblement accru ces derniers temps. Philosophes, psychanalystes, juristes et artistes ont été invités par le Centre Primo Levi à réfléchir, face aux personnes victimes de violences politiques, sur les moyens de reconstruire une pudeur, protéger ce qu'il en reste, inventer des manières de dire et de faire avec la pudeur comme socle commun. Cet ouvrage, en apportant réflexions et témoignages a pour ambition de contribuer à la formation des professionnels souvent démunis face à cette demande croissante de soin.

Quand la pudeur prend corps / José Morel Cinq-Mars
Traite de la pudeur et de ses relations avec le désir. Tente de réhabiliter la pudeur au sein de la cellule familiale dans les relations entre parents et enfants. Montre comment sa réhabilitation pourrait être une voie possible pour prévenir les crimes et les violences sexuelles.


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact