Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Médaillons sur la façade d'immeubles place du Gouvernement

Médaillons sur la façade d'immeubles place du Gouvernement

par LeGone, le 08/01/2020 à 00:22 - 599 visites

Bonjour,

Tout d'abord, je vous présente mes Meilleurs Vœux pour cette nouvelle année.

Au n° 4 sur la façade d'immeuble de la place du Gouvernement (Lyon 5e), il y a deux médaillons incrustés qui rappellent l'Exposition Industrielle de Clermont-Ferrand de 1880.

Avez-vous des informations quant à ces inclusions ? Pour quelle raison se retrouvent-ils ici ? Et toute information relative à leur sujet.

Merci d'avance pour votre aide.
Cordialement,
JCa

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 10/01/2020 à 17:48

Réponse de la Documentation régionale

Bonjour,
Pour identifier les médaillons incrustés sur la façade d’immeuble du 4 de la place du Gouvernement nous nous sommes intéressés à l'histoire du bâtiment, et notamment à l'identité de son commanditaire/propriétaire initial. On trouve à ce sujet l’information suivante dans l’article que consacre Henri Hours à « l’Hôtel et la place du Gouvernement » dans Mélanges d'archéologie offerts par ses amis à Amable Audin in memoriam : « Pierre Deyrieux, marchand-fabricant de tissus pour ornements d’églises, se porta acquéreur du 4 place du Gouvernement ; c’est lui sans doute, qui fit rapidement démolir et reconstruire à neuf l’immeuble (probablement au début du 19eme siècle), où son chiffre est toujours visible sur l’imposte ».
Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune information sur ce personnage et sur l’immeuble, ni dans les publications que nous avons consultées, ni dans les bases de données de l’Inventaire du patrimoine en Rhône- Alpes, et Mérimée.

Nous nous sommes tournées vers l’association Renaissance du Vieux-Lyon qui dispose d’une très riche documentation sur l’histoire du quartier. Celle-ci nous a assuré de sa collaboration et entame actuellement une recherche dont nous vous communiquerons très prochainement les résultats.

Bonne journée.

Complément de réponse

Pour donner suite à notre précédente réponse nous vous communiquons les informations qui nous ont été adressées par la Renaissance du Vieux-Lyon, que nous remercions ici vivement pour sa très précieuse collaboration.
Ces éléments de réponse nous proviennent de M. Yves Neyrolles, ancien président de la RVL, actuellement vice-président, auteur de nombreux ouvrages sur Lyon, et de Maryannick Lavigne-Louis, ancienne directrice du pré-inventaire du département du Rhône, présidente de la Société d’histoire de Lyon, membre du Bureau de L’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Lyon, et chroniqueuse dans la publication Renaissance du Vieux-Lyon.

Citer:
C’est au 4 place du Gouvernement que se trouvait l’entrée de l’hôtel du même nom, résidence pendant plusieurs siècles du gouverneur du Lyonnais, du Forez et du Beaujolais. L’immeuble actuel est une reconstruction après la vente et la démolition de l’édifice « historique » au XVIIIe siècle. L’immeuble du 2 place du Gouvernement est désigné « Hôtel du Gouvernement » par confusion avec son usage qui, avant l’installation du gouverneur à proximité, était celui d’une hostellerie. Cet immeuble à la magnifique façade a été pris pour ce qu’il n’était pas dès le XIXe siècle, alors que, pour cause de Révolution, il n’y avait plus d’hôtel du Gouvernement. L’histoire de cette confusion, comme celle de l’hôtel et de la place du Gouvernement, est présentée en détails par Henri Hours [1926-2017], historien, archiviste honoraire de la Ville de Lyon et du Diocèse de Lyon, dans Mélanges d’archéologie offerts par ses amis à Amable Audin [1899-1990], in memoriam, ouvrage publié par l’association des Amis du Musée de la Civilisation gallo-romaine de Lyon.

Les deux médaillons ornant la façade du 4 place du Gouvernement, au niveau du premier étage, constituent, eux aussi, une énigme. Ce qui est certain, c’est qu’ils n’ont rien à voir avec l’hôtel (historique) du Gouvernement, puisque l’un d’entre eux porte la date de 1880. Nos recherches n’ont pas permis de découvrir la raison de leur mise en place à cet endroit, mais nous
ont cependant conduit vers une hypothèse qu’induit leur ressemblance parfaite avec une médaille de récompense délivrée en 1880 à l’occasion d’une exposition industrielle à Clermont-Ferrand. Cette médaille, en or, d’un diamètre de 35,5 mm et d’un poids de 24,7 g a été gravée par Alexandre Poncet (1844-1913) pour la Ville de Clermont-Ferrand, dont le revers présente les armoiries (d’azur à la croix d’or remplie de gueules, cantonnée de quatre fleurs de lys d’or). Elle est en vente au prix de 1200 € (mais présentée comme indisponible) sur le site cgb.fr numismatique Paris.
Le médaillon de droite, correspondant à l’avers de la médaille, est à l’effigie de la République Française de par l’inscription et la figure féminine couronnée, portant deux épis de blés, trois feuilles (d’olivier ?), une feuille de vigne et une grappe de raisin, autant de symboles qui n’ont rien à voir avec l’industrie…

Notre hypothèse est que le tenant du rez-de-chaussée commercial du 4 place du Gouvernement a pu être récompensé en 1880, dans le cadre de sa participation à l’exposition industrielle de Clermont-Ferrand, de la médaille d’or (ou d’argent ?) de celle-ci, mais il reste à chercher le nom et l’activité du commerçant, ainsi que l’objet qui a pu lui valoir cette récompense. Une récompense dont assurément le lauréat dut être assez fier pour la faire reproduire, en plus grand, par ces deux médaillons, fixés au-dessus de son commerce et restés là bien après la fin de son activité et son remplacement par une autre, puis par d’autres…
La question posée au « Guichet du savoir » de la Bibliothèque Municipale de Lyon, reste donc ouverte. Si cette recherche m’a permis de redécouvrir, grâce à Henri Hours, l’histoire plutôt « fabuleuse » et particulièrement plaisante de la place du Gouvernement jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, elle n’a pas pu apporter de réponse s’appuyant sur l’histoire commerciale du quartier au cours des tout derniers siècles, pour la bonne raison que nous ne disposons pas des documents nécessaires, documents à rechercher sans doute du côté des Archives Municipales, de la Chambre de Commerce et des Métiers…

Yves Neyrolles

Citer:
Réponse de Maryannick Lavigne-Louis à Yves Neyrolles

Ce que vous avez relevé, écrit par Henri Hours, est très sérieux. J’ajouterai seulement que les Villeroy n’y étaient que locataires et faisaient entretenir et agrandir l’immeuble par la ville de Lyon ; Camille de Neuville y est décédé.
En ce qui concerne les médaillons, j’ai seulement trouvé qu’en 1881 logeaient au n°4 un lithographe et son épouse : Mais il est impossible d’affirmer quoi que ce soit.

Bonne journée

Pièces jointes:

2020-01-10 revers du Médaillons 4 Gouvernement-Yves Neyrolles.JPG
2020-01-10 revers du Médaillons 4 Gouvernement-Yves Neyrolles.JPG [ 459.52 Kio | Consulté 515 fois ]
Avers du Médaillons 4 Gouvernement-Yves Neyrolles.JPG
Avers du Médaillons 4 Gouvernement-Yves Neyrolles.JPG [ 519.08 Kio | Consulté 515 fois ]
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact