Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > l'Opéra Garnier

l'Opéra Garnier

par Wolfy2009, le 09/01/2020 à 17:56 - 96 visites

Pourquoi ne faut t'il pas dire le mot " corde " à l'Opéra Garnier ?

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 13/01/2020 à 11:09

Bonjour,

A l'Opéra Garnier comme dans le monde du spectacle en général, il est déconseillé de prononcer le mot "corde" qui porterait malheur... Plusieurs explications ont été rapportées :

Cette superstition proviendrait du monde de la marine où le mot « corde » est totalement proscrit. On lui préfère les termes "bout" (prononcé boute), "cordage", "aussière", "drisse", "filin", "grelin", "lusin" ou encore "ganse", parce que la seule corde présente sur un bateau est celle de la cloche, servant à saluer les marins défunts. La corde servait également à pendre les mutins...
Après une belle carrière dans la marine marchande à voile nos marins se sont reconvertis dans les théâtres, où ils ont importé cet interdit. Ces techniciens n'avaient pas peur de grimper sur des passerelles suspendues à des hauteurs impressionnantes mais ont conservé leurs croyances de marins.
La corde désignait aussi un instrument de supplice pour les machinistes comme pour les comédiens qui, en cas d'insuccès ont été retrouvés pendus dans le théâtre, à l'image de Mademoiselle Dufresne qui se pendit sur une scène, ou encore de ces saltimbanques pendus pour avoir volé de quoi manger.
Une autre explication est celle de la peur de l'incendie. Avant l'électricité et les projecteurs, l'éclairage de scène se faisait aux chandelles. Les machinistes installaient des seaux d'eau au-dessus de la scène. En cas d'accident durant une représentation, les vieux marins tiraient les cordes pour faire basculer les seaux et éteindre le feu. Le mot corde (désignant uniquement cette sécurité) était donc de mauvais augure.

Quelque soit au final la raison première à ce terme tabou, elle semble en tout cas forcément reliée à un présage funeste. Aujourd'hui, celui qui osera malgré tout prononcer le mot interdit sur scène devra payer sa tournée à toute l'équipe !

sources :
- Superstition théâtrale - Corde
- Le saviez-vous ? « Il n’y a pas de corde sur un navire… »
- Voici pourquoi le mot « corde » est interdit sur une scène de théâtre / Barbara Wesoly
- Et le théâtre vainquit sa peur du vert grâce à Grüber : La fin d'une vieille superstition / SALINO BRIGITTE - Le Monde - vendredi 28 novembre 1997
- Lever de rideau sur les superstitions théâtrales / Luc Boulanger - La Presse, lundi 27 mars 2017

Bonne journée.
  • 0 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact