Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Conservation des livres

Conservation des livres

par Prep, le 14/01/2020 à 11:10 - 92 visites

Bonjour,

je fais des recherches à titre personnel sur la conservation des livres. J'ai trouvé une partie des réponses sur votre site (qui est au passage formidable). Existe-t-il un comparatif en terme de durée de vie entre les différents supports de l'écrit ? (parchemin, papyrus, papiers etc.)
Qu'en est-il de l'encre ? L'encre utilisée aujourd'hui est-elle de moins bonne qualité ou de meilleur qualité que les encres anciennes ?
En gros, ma question initiale était de savoir si les livres que nous produisons aujourd'hui se conserveront aussi bien les livres anciens ?
Je suis conscient que la formulation est maladroite, sachant qu'ancien veut tout et rien dire, qu'il existe une quantité de supports énorme et probablement tout autant d'encres. Peut-être pourrez-vous me renvoyer vers un/des article(s) scientifiques ?

Merci pour votre aide.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 15/01/2020 à 14:54

Bonjour,

Votre question est effectivement complexe, car la durée de vie d’un support dépend de nombreux facteurs, dont certains sont intrinsèques (comportement physique et chimique des matériaux entrant dans la composition et la structure du document), et d’autres sont extérieurs (conditions de conservation et exposition aux causes potentielles de dégradation).

Concernant le « vieillissement naturel » dû strictement aux facteurs intrinsèques, on peut au moins dire que le parchemin est plus résistant que les supports à base de cellulose (papier, papyrus…), mais il reste sensible à différents facteurs externes comme la chaleur, l’humidité, les micro-organismes, etc. qui dans des conditions de conservation inadaptées peuvent le dégrader rapidement.

Par ailleurs, tous les facteurs de dégradation du papier ne sont pas connus, ce qui rend impossible de prévoir précisément la durée de vie d’une feuille de papier donnée :

« Il n’existe pas de description générale valide du procédé de vieillissement naturel, normal du papier. Il existe tellement de facteurs internes influençant le papier, connus ou encore inconnus, et également tellement de facteurs externes variant avec le temps et le lieu qui influencent la stabilité du papier qu’il semble impossible de prédire sans incertitude le vieillissement naturel d’une feuille de papier particulière. »
Source : Influence des procédés papetiers et des variations saisonnières sur la structure des fibres – relation avec les propriétés mécaniques des papiers, Valérie Chevalier-Billosta

Les encres, selon leur composition chimique, sont elles aussi plus ou moins stables et réagissent de différentes manières au contact de la lumière, de l’eau, de la chaleur… Elles peuvent d’ailleurs contribuer à la dégradation du document (oxydation, acidité).
Par ailleurs, en raison de la fréquence des évolutions techniques, il peut être difficile d’avoir une idée précise de l’espérance de vie des impressions récentes en vieillissement naturel, comme le note la BnF. Ajoutons que le matériel utilisé pour l’impression a aussi des effets sur la durée de vie du document : on observe notamment que les documents imprimés à partir d’imprimantes bureautiques s’effacent rapidement.

Nous vous proposons ci-dessous quelques pistes de lectures qui, nous l’espérons, vous permettront d’avancer dans vos réflexions :

- Les techniques traditionnelles de restauration : une étude RAMP, Vicente Viñas, Ruth Viñas

- Connaître les facteurs de détérioration et diagnostiquer les dégâts, Anne-Marie Bruleaux, Andrea Giovannini

- Le patrimoine culturel sur papier. De la compréhension des processus d’altération à la conception de procédés de stabilisation, Anne-Laurence Dupont

- Le papyrus : conservation, restauration, Mémoire de fin d'études d'Eve Menei (1990), Diplôme de Restaurateur du patrimoine - Spécialité Arts graphiques et livre

- Nelly Cauliez, Isabelle Blivet, Myriam Kriche et Laurent Martin-Saint-Clair, « Restauration et conservation des « trésors » cachés dans le cavalier de bronze », In Situ, 14 | 2010

- Tatiana Gersten, « La problématique des encres ferro-galliques à travers l’observation d’un manuscrit musical non autographe du 18es », CeROArt, EGG 1 | 2010

- Castro Caloca, Carlos (1998). Étude physico-chimique du vieillissement naturel et accéléré des huiles végétales et minérales et des encres offset. Thèse.

- Encres et vernis d'impression – INRS
(on y trouve des informations détaillées sur la composition des encres actuelles)


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact