Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

montgolfière posée en catastrophe sur la Saône
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=2&t=83196
Page 1 sur 1

Joëlle aimée [ 27/06/2020 à 10:43 ]

Bonjour,

En 1910, un équipage de montgolfière se serait posée en catastrophe sur la Saône à hauteur de Collonges au Mont d'Or.

il a été secouru et sauvé de la noyade par les riverains, et ensuite tout ce monde se serait retrouvé à l'auberge du Père Bocuse

Avez-vous des documents relatif à cet incident ?

Merci

Joëlle

Réponse attendue le 01/07/2020 - 10:07


Françounette [ 27/06/2020 à 14:28 ]

Bonjour,

Une question vient d'être posée à notre association patrimoniale de Collonges - A savoir :

Avez-vous connaissance de ce fait divers dans vos archives ?
En 1910, à Collonges au Mont d'Or - ou dans le Val de Saône - l'équipage d'une montgolfière s'est posé sur la Saône en catastrophe. Il a été secouru de la noyade par des riverains.
Tout le monde s'est retrouvé à la guinguette du Père Bocuse !!

Enfant du pays je n'en ai jamais entendu parler et en mairie de Collonges rien sur ce sujet dans les archives !!

Merci pour votre réponse - Bien cordialement.

Réponse attendue le 01/07/2020 - 14:07


gds_db [ 29/06/2020 à 16:38 ]

Bonjour,

Malgré nos recherches dans différentes bases de presse ancienne et régionale numérisée, sur Numelyo, Gallica, Google Livres, etc., nous n'avons pas trouvé mention de cet incident. A-t-il été rapporté dans la presse ?

Une recherche dans les biographies sur Paul Bocuse n'a pas été plus fructueuse.

Une anecdote pourra toutefois vous intéresser : Robert Belleret dans la biographie de Paul Bocuse Paul Bocuse [Livre] : l'épopée d'un chef explique que Paul et son père ont sauvé de nombreuses personnes des eaux de Saône. Georges, le père de Paul Bocuse n'avait que 9 ans en 1910... mais il aura sauvé plus d'une vingtaine de personnes de la noyade au cours de sa vie d'après Paul.

Bonne journée

Réponse attendue le 02/07/2020 - 16:07


gds_et [ 30/06/2020 à 15:45 ]

Bonjour,

Des recherches supplémentaires nous permettent de trouver le récit de cette anecdote dans l’ouvrage de Guy et Marjorie Borgé : Histoire de l'aviation lyonnaise : de 1880 à 1960 (p. 29) :

« Une DZ

(dropping zone en langage parachutiste) bien choisie.
1910. L’équipage d’un sphérique vient de quitter le parc aérostatique de Villeurbanne, jouxtant son nourrissant gazomètre. Vise-t-il une destination lointaine dans l’ouest, vers la Loire, en direction de l’Auvergne, ou même plus loin ? Qui sait, avec un ballon, on peut aller partout… Pour une raison indéterminée, il peine à s’élever, et ne dépasse qu’à coups de lest le plateau de la Croix-Rousse, Caluire et le camp de Sathonay.

Toujours au ras des pâquerettes il arrive à Collonges, au dessus de terres inhospitalières, interdisant tout atterrissage. Seule solution, amerrir sur la Saône, situation nullement prévue dans un ballon dépourvu de flotteurs d’hydravion. Heureusement le président Antonin Boulade le suit, à vue, dans sa rapide 40 HP Rochet-Schneider. A cette époque bénie, un automobiliste ignore encore les sens uniques, les feux tricolores, les îlots directionnels, les stops, etc. Notre président arrive donc juste à temps pour sauter dans une barque et sauver de la noyade les aéronautes empêtrés dans les filins de la nacelle. Ensuite tout le monde prendra un bon remontant dans l’accueillante guinguette Bocuse (en 1910 c’était le père) juste à proximité. »

L’histoire est aussi mentionnée dans ce document : Villeurbanne en ballon :

« Quelques expéditions tournent au tragicomique, comme celle qui voit en 1910 un ballon terminer son voyage dans le lit de la Saône, heureusement sans noyade. La guinguette du père Bocuse, toute proche, réconforte les aéronautes mués en explorateurs aquatiques. »


Bonne journée.

Réponse attendue le 03/07/2020 - 15:07