Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Que veut dire et d'où vient l'expression "piqué des hanneton

Que veut dire et d'où vient l'expression "piqué des hanneton

par Flex, le 29/07/2020 à 09:53 - 161 visites

Que veut dire "pas piqué des hannetons" et d'où cela nous vient ?

Merci

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 30/07/2020 à 14:34

Réponse du département Langues et Littératures :

Bonjour,

Vous vous interrogez sur le sens et l’origine de l’expression « pas piqué des hannetons ».

Cette expression signifie « bien conservé », « intact » et peut également désigner quelque chose de parfait, d’excellent, d’exceptionnel de très réussi ou formidable.

Notons que cette expression française est équivalente et similaire à une autre expression bien connue : « pas piqué des vers ».

On dit d’un meuble ancien qu’il est piqué par les vers lorsqu’il est envahi par les vers qui y laissent de petits trous à la surface du bois. Certaines essences de bois sont plus exposées à ce risque que d’autres. Lorsqu’il est piqué par les vers, un meuble en bois n'est pas bien conservé et son état n’est ainsi pas exceptionnel ou parfait.

Dans le dictionnaire des expressions « Les 1001 expressions préférées des Français », Georges Planelles souligne ainsi (p.872) :

« Dès le XVIIe siècle, on utilisait déjà « piqué de vers » pour désigner des vêtements mités ou du bois rongé par les insectes ».

Revenons à l’expression « pas piqué des hannetons ». Le hanneton est un insecte. Ce coléoptère est nuisible à l’agriculture et la sylviculture. Il s’attaque en effet à un certain nombre de plantes dont il se nourrit. « Pas piqué des hannetons » désigne donc quelque chose demeuré intact, bien conservé.

Dans ce même dictionnaire des expressions, Georges Planelles précise également (p.872):

« Le hanneton est un insecte paysan qui s’attaque, qu’il soit encore larve ou adulte, à différents types de plantes dont les céréales (c’est pourquoi on peut le qualifier de céréales killer). Il est assez vorace et rend impropres à la consommation, donc plus qu’imparfaites, les plantes dont il se régale copieusement. »

L’expression « pas piqué des hannetons » serait apparue au XIXe siècle. L’auteur ajoute, concernant le sens et l’origine de l’expression (p.872) :

« On imagine aisément que l’inverse de « piqué de vers » qualifie quelque chose d’intact, bien conservé, en parfait état et, par extension, quelque chose d’exceptionnel ou d’excellent. La version « hannetonnée » est apparue au XIXe siècle, un peu après sa sœur avec exactement le même sens. Cette expression serait attestée en 1832 dans la chanson Les Amours de Mahieu pour désigner une belle jeune fille, fraîche, en pleine santé, apte à satisfaire les besoins de galipettes du bossu paillard héros de l’histoire. La signification actuelle apparaît au début du XXe siècle. »

Dans cet autre dictionnaire de locutions « Les expressions les plus truculentes de la langue française », Daniel Lacotte précise (p.144) :

« Jadis, les piqûres d’insectes avaient la réputation de transmettre la folie. Superstition que l’on retrouve dans la locution suivante : « Quelle mouche le pique ? » (…) Par contrechamp négatif, un personnage qui n’est pas piqué par un insecte quelconque (la sauterelle a également eu son heure de gloire) dispose d’un esprit sain (…) il mérite la considération de tous car le bonhomme possède de multiples qualités. Les hannetons vinrent aussi se mêler à la chorégraphie en se penchant plus explicitement sur des produits (…) qui ne sont pas piqués des hannetons : qui affichent donc une qualité irréprochable. Remarque amusante : dès le XVe siècle existait déjà « Quel ver le pique ? » (comme pour la mouche). Ce qui évoquait un olibrius proche de la folie dont la cervelle avait été piquée par un ver. Mais le passage du lombric terrestre à l’insecte aérien n’a jamais été expliqué ».

Voici un exemple d’usage dans la littérature contemporaine :

« J’ai une petite cave avec quelques crus pas piqués des hannetons, alors même si les Allemands arrivent… Une bonne bouteille et tout s’arrange. Messieurs, leur-dirai-je, mettons cartes sur table. » (Henri-Frédéric Blanc, « La mécanique des anges », 2004)

Voici enfin plusieurs dictionnaires que vous trouverez au sein de notre bibliothèque pour découvrir le sens et l’origine des expressions de la langue française :

- "Les 1001 expressions préférées des Français", Georges Planelles, les Editions de l’Opportun.

- "Dictionnaire des expressions et locutions traditionnelles", Maurice Rat, Larousse.

- "Les expressions les plus truculentes de la langue française", Daniel Lacotte, Larousse.

Bonne lecture.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact