Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Roswell 1947

Roswell 1947

par serge10, le 28/04/2004 à 21:23 - 5221 visites

A t-on une version officielle de ce qui s'est réellement passé en 1947 à Roswell au Nouveau-Mexique?
Il y a t il un rapport entre cette histoire et le fait que les militaires aient niés
pendant longtemps l'existence de la base americaine : la Zone 51.
Existe t il en France une unité militaire s'occupant du phénomène OVNI?

Merci.

Réponse de

par gds_cdp, le 01/05/2004 à 17:58

Réponse du service Guichet du Savoir

L'affaire Roswell a véritablement marqué le début de la quête ufologique. Pour mémoire, une rapide chronologie des événements :

24 juin 1947 : un pilote civil, Kenneth Arnold, observe 9 objets en forme de soucoupes au dessus du Mont Rainier, Washington. Ses déclarations sont reprises par la presse nationale et plusieurs autres observations sont rapportées dans les jours qui suivent. L'armée nie l'origine extra-terrestre du phénomène.
2 juillet : William "Mac" Brazel, un fermier dont le ranch se trouve proche de Roswell, Nouveau Mexique, entend une explosion.
3 juillet : en compagnie de son fils, il découvre un amas de débris non identifiables dans ses champs.
6 juillet : il avertit George Wilcox, sheriff du comté qui décide d'alerter la base militaire de Roswell. 3 militaires sont envoyés sur les lieux pour enquêter : le colonel Blanchard, le major Jesse Marcel et le capitaine Sheridan Cavitt, qui préviennent le général Ramey de la base de Carswell, à Fort Worth (Texas), lequel alerte à son tour le Pentagone. Les débris sont récupérés et envoyés dans une autre base à des fins d'analyse.
7 juillet : le major Marcel et le capitaine Cavitt continuent d'enquêter sur place.
8 juillet : le colonel Blanchard ordonne de boucler la zone du crash. Il dicte alors un communiqué de presse déclarant que l'armée vient de capturer une soucoupe volante, ce communiqué est publié dans la journée. Le même jour, un container scellé et des sacs de débris sont emmenés de Roswell à Washington puis à la base de Wright-Patterson, base de l'USAF dans laquelle sont stockés les matériels pris aux ennemis. L'après-midi du même jour, le général Ramey convoque la presse et explique que les débris trouvés sont ceux d'un ballon sonde météo.

Pendant 30 ans, nul de parlera plus de l'affaire Roswell. Entre temps, le projet Blue Book (1951-1969), dirigé par l'USAF et destiné à enquêter sur les phénomènes OVNI, conclura que 90% de ces phénomènes sont d'origine connue.

En 1978, Stanton Friedman, physicien canadien, rencontre le major Marcel qui lui confiera que l'engin trouvé à Roswell était un objet non identifié. Il publiera un livre, avec Charles Berlitz et William Moore, le premier sur cette affaire. Ce sera le point de départ de la rumeur Roswell et de façon plus large, de l'idée d'une vaste conspiration autour de la présence extraterrestre.
En 1984, William Moore reçoit un document "top secret", adressé au président Eisenhower et apparemment rédigé par le contre-amiral Roscoe Hillenkoetter. Ce document explique que le Président Truman aurait, en 1947, créé un groupe, Majestic 12 (ou MJ-12) chargé de maintenir le secret sur Roswell. Ces documents, après enquête du FBI, se révèleront être faux.
En 1995, une dépêche AFP révèle l'existence d'un film tourné en 1947 par un cameraman militaire, Jack Barnett, qui montrerait un extra-terrestre mort (diffusé en France en juin 1995). Toutes les enquêtes menées sur ce caméraman n'ont pu aboutir.

Ce dernier rebondissement fait suite à la publication d'un rapport officiel de l'US Air Force sur "l'incident Roswell" édité en juillet 1994. Ce rapport explique (en 1000 pages) que les débris trouvés dans le ranch Brazel étaient ceux d'un ballon Mogul destiné à détecter d'éventuelles activités nucléaires des Russes.
Un deuxième rapport intitulé "Le rapport Roswell : affaire close" a été publié en juin 1997 afin d'expliquer certains témoignages de l'époque qui faisaient état de corps extraterrestres retrouvés sur les lieux du crash (ce serait en réalité des mannequins-tests), vous pouvez en consulter le résumé (en anglais) sur le site de l'US Air Force.

En France, c'est le SEPRA (Service d'Expertise des Phénomènes Rares Aérospatiaux, anciennement nommé Service d'Expertise des Phénomènes de Rentrées Atmosphériques et ex-GEPAN, Groupement d'Etude des Phénomènes Aérospatiaux Non-identifiés, créé en 1977), agence du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales), qui est officiellement chargé de l'étude sur les phénomènes aériens inhabituels. Son directeur, Jean-Jacques Velasco, vient de publier un ouvrage : "OVNIS : l'évidence" aux éditions Carnot.

La zone militaire de Groom Lake, Nevada (Zone 51) a été créée en 1955 et sert aux essais militaires aériens de l'USAF (notamment les U2), mais dépend de la Navy. Elle a été soupçonnée d'être le terrain d'expérimentation de technologies extraterrestres (celles supposées avoir été récupérées à Roswell) et a de fait été impliquée dans la rumeur du complot militaire.

Vous pouvez consulter les différents documents cités ci-dessus et obtenir d'autres pistes de recherches en consultant les sites suivants :
En anglais :
* les archives déclassifiées des agences gouvernementales américaines sur Roswell, le projet Blue Book, Majestic 12, le rapport de 1994 de l'USAF : archives de la CIA ; archives de la NSA (National Security Agency) ; archives du FBI.
* sur le 2ème rapport de 1997 : un article de CNN ; la réponse à ce rapport par Mark Rodeghier, sociologue et directeur scientifique du CUFOS (Center for UFO Studies, créé en 1973 par J. Allen Hynek, professeur d'astronomie et consultant pour l'USAF sur le projet Blue Book) ; le rapport édité en DVD.
* le site du NICAP (National Investigations Committee on Aerial Phenomena).

En français :
* un historique du GEPAN-SEPRA sur le site de Marc Angee, Les découvertes impossibles.
* une base de données en français sur l'ufologie, avec traduction des documents officiels américains de l'affaire Roswell sur le site RR0 de Jérôme Beau, ainsi qu'une documentation sur la zone 51 et les rapports d'étude du GEPAN-SEPRA.
* d'autres documents traduits en français avec les documents originaux sur Roswell (notamment les articles et les dépêches) sur le site Ufologie.net, site membre de la Fédération Française d'Ufologie.
* le très documenté et précis ouvrage de Pierre Lagrange : La rumeur de Roswell.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact