Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Eau de Lourdes

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Eau de Lourdes

Eau de Lourdes

par larabanga, le 20/01/2011 à 22:06 - 1748 visites

Bonjour,

Peu coutumière des rites chrétiens, je me suis intéressée récemment à l'histoire de Lourdes et à l'importance symbolique que revêt l'eau de Lourdes pour les catholiques.
Je voulais savoir plus particulièrement si cela constituait un quelconque blasphème ou une quelconque hérésie, aux yeux des catholiques, de faire les choses suivantes:
-Boire de l'eau de Lourdes
-Se laver dans l'eau de Lourdes (avec du savon, pas seulement se tremper)
-Faire cuire des pâtes ou autre nourriture dans l'eau de Lourdes

Est-ce que, au contraire, certaines de ces activités sont recommandées?

Merci d'avance!

Réponse de

par gds_bp, le 21/01/2011 à 17:17

Réponse du service Guichet du Savoir

Allez boire à la source et vous y laver”, voilà ce que la Vierge Marie a demandé à Bernadette Soubirous, le 25 février 1858. Cette invitation est adressée à chacun de nous.

L’eau de Lourdes n’est pas à confondre avec de l’eau bénite. C’est une eau banale, légèrement calcaire, comparable à celle de toutes les sources voisines. Elle n’a aucune vertu thermale ou propriété spécifique. Elle est totalement indépendante du cours du Gave de Pau. Cette eau est acheminée par une canalisation souterraine vers des réserves qui elles-mêmes alimentent les points d’eau à la Grotte (fontaines), les piscines et le chemin de l’eau.

La popularité de l'eau de Lourdes est née des miracles. Effectivement, le moyen apparent le plus fréquent des miracles de Lourdes, c’est l’emploi de l’eau de la source (49 sur 67 miracles officiels), soit en application, soit en ingestion, soit en bain. Ce sont les hommes qui ont inventé les modalités des fontaines, du bain aux piscines ou du chemin de l’eau.

Dans la foi catholique, à travers les éléments naturels et les sacrements, c’est toujours Dieu qui guérit, par l’intercession de la Vierge Marie et la prière des chrétiens. Cette eau est donc un signe, pas un fétiche. Bernadette Soubirous a dit elle-même : “On prend l’eau comme un médicament... Il faut avoir la foi, il faut prier : cette eau n’aurait pas de vertu sans la foi !”.

L’eau de Lourdes est le signe d’une autre eau : celle du baptême. Chaque fois que le geste de l’eau est accompli aujourd’hui. C'est une personne qui retrouve un sens à sa vie. C’est un cœur qui se purifie et se libère.

Source : lourdes-france.org

En clair, sans la foi, l'eau de Lourdes n'est que de l'eau...

De plus, on ne peut considérer que boire de l'eau de Lourdes (ou autre) est un blasphème ou une hérésie car cela ne correspond pas aux définitions de ces mots.

Un blasphème est un discours jugé irrévérencieux à l'égard de ce qui est vénéré par les religions ou de ce qui est considéré comme sacré. (cf. wikipedia)

L'hérésie : « la croyance, l'enseignement ou la défense d'opinions, dogmes, propos, idées contraires aux enseignements de la sainte Bible, des saints Évangiles, de la Tradition (christianisme) et du magistère. » (cf. wikipedia)
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact