Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Le doux bruit du Cappucino que l'on touille
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=220&t=66140
Page 1 sur 1

ColetteMimolette [ 06/05/2016 à 15:32 ]

Bonjour

Lorsque je me fais un cappuccino à l'aide de ma préparation à base de poudre de lait à laquelle je rajoute de l'eau chaude, j'ai pris cette fâcheuse habitude en touillant la mixture de tapoter de manière régulière le fond de la tasse avec le bout de la cuillère.

Le son produit à mesure que le liquide se stabilise a tendance à reproduire cet effet doppler que l'on connait des sirènes de pompier.

Est-ce réel ou une hallucination ? A quoi cela est-il dû ?

Merci d'avance

Réponse attendue le 10/05/2016 - 15:05


bml_sci [ 07/05/2016 à 11:21 ]

Réponse du département Sciences & techniques

bonjour,

Alors que l'heure du café matinal s'éloigne peu à peu, tentons de trouver une réponse à cette intrigante énigme.

Signalons pour commencer que le phénomène est aussi constaté avec du thé ou une tasse de chocolat ...

une première explication viendrait des micro bulles d'air contenues dans la tasse qui disparaissent quand on tapote contre la tasse (elles remontent à la surface), changeant alors la densité du liquide.

D'autres avancent que la dilution du sucre pourrait avoir un effet sur la propagation des sons, mais cette théorie est battue en brèche par les vrais amateurs de café, qui comme chacun sait ne sucrent jamais leur boisson fétiche ...

Notons aussi que le phénomène est observé quel que soit le type de café servi : en cafetière simple, en percolateur sous pression, ou en poudre ...

Faudrait-il retourner à notre première explication ?

Eh oui !
voyez sur ce blog de physique expliquée (article sur les tasses musicales), on y parle de l'effet allasonique : "L’explication réside dans le fait que la vitesse du son dans un liquide dépend fortement de la présence de bulles d’air. Et il se trouve que la dissolution d’une poudre dans un liquide chaud favorise justement la création de nombreuses petites bulles d’air. Immédiatement après la dissolution de la poudre, la densité en bulle d’air est grande et la propagation du son est ralentit. La fréquence du son est donc relativement faible ce qui correspond à un son grave d’après la relation précédente. Rapidement les bulles s’échappent du liquide et la vitesse du son dans le milieu s’accroît. Ainsi la fréquence du signal produit augmente et le son entendu est plus aigu."

Euréka !

Notons que des scientifiques se sont penchés sur le phénomène qu'il ont baptisé Hot chocolate effect (article en anglais) et qui a fait l'objet d'une publication dans le très sérieux American Journal of Physics.

Une autre démonstration (toujours en anglais, le sujet semble passionner les anglo-saxons) : Hot chocolate experiment.

Enfin, pour être complet, sachez que le guichet du savoir a déjà répondu à cette question, via le département Musique , avec une réponse similaire (ouf !) .

Réponse attendue le 11/05/2016 - 11:05