Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Les femmes du futur

Les femmes du futur

par mech, le 01/03/2008 à 22:02 - 1170 visites

Bonjour,

J'ai une demande assez rigolote :

Un ami m'a parlé d'une émission qu'il a vu sur Arte (ou France5 peut-être), où des scientifiques soutiennent le plus sérieusement du monde que dans quelques milliers d'années, les femmes vont se "séparer" en 2 grandes catégories :
  • les "belles" femmes, qui seront également très intelligentes;
  • les femmes "moches" qui seront également extrêmement stupides.
Cela m'intrigue beaucoup, et ne sachant pas comment rechercher cela sur internet, je me demandais si vous auriez à votre disposition des travaux, qui en parleraient.

Merci beaucoup

Réponse de

par gds_cdp, le 03/03/2008 à 18:07

Réponse du service Guichet du Savoir


Il serait intéressant de connaitre les références exactes de l'émission que votre ami a vue. Il est très improbable qu'un scientifique (un vrai !) puisse assener aujourd'hui une telle affirmation de façon sérieuse, pour au moins deux raisons majeures :

- l'avenir de l'évolution de la race humaine demeure incertain car l'évolution n'est pas un phénomène linéaire : il est commandé par deux mécanismes, la nécessité et le hasard, à peu près autant imprédictibles l'un que l'autre, et autant dictés par les lois de la génétique que l'environnement social, culturel, technique, etc. Pour prévoir l'avenir de l'évolution génétique de l'être humain dans quelques milliers d'années, il faudrait dont pouvoir anticiper sur le même laps temps l'évolution sociale, culturelle, technologique, environnementale, etc.

- la question de l'évolution à long terme de l'humanité réside bien plus dans sa simple survivance que dans ses futures modalités génétiques, et le débat s'articule autour de deux tendances : l'extinction de la race humaine faute de combattants (baisse de la fécondité en dessous de 2,2) ou sa tendance à se préserver.

Les hypothèses les plus "osées" en matière d'évolution génétique, et posées avec précaution par leurs auteurs, concernent la possibilité d'une disparition des hommes (mâles) au profit des femmes. Ces hypothèses s'appuient simultanément sur plusieurs facteurs à la fois génétiques et techniques : l'apparente extinction du chromosome Y, la possibilité pour deux ovules de se reproduire sans sperme, le développement de l'ectogenèse (croissance embryonnaire hors de l'utérus). A ce sujet nous vous invitons à consulter cet article de l'Express d'octobre 2005, Hommes-Femmes, les mystères de la différence qui fournit une bonne synthèse assez détaillée.

Une dernière raison qui rend ce scénario improbable, c'est la coexistence de deux groupes antinomiques (de taille égale ?) qui subsisteraient par le biais de la sélection. Les lois de la sélection naturelle, telles qu'élaborées par Darwin, et sur lesquelles s'appuient aujourd'hui les généticiens, tendent vers un objectif : celui de perfection, c'est-à-dire d'utilité à l'espèce en langage strictement biologique. Sont retenus et sélectionnés, les critères qui permettent une meilleure survie et reproduction de l'espèce, quelle que soit cette espèce, humaine, animale ou végétale. On voit mal en quoi la sélection naturelle aurait intérêt à sélectionner un groupe d'éléments "moches et stupides" (mais encore faut-il parvenir à définir de façon objective ces deux notions...), lesquels ne pourraient participer de façon efficace à la reproduction, car disqualifiés par le processus de sélection sexuelle. Sur ce sujet, nous vous renvoyons à deux ouvrages incontournables, le premier d'un abord assez facile, l'autre plus spécialisé :

- Pourquoi les femmes des riches sont belles : programmation génétique et compétition sexuelle, Philippe Gouillou, Duculot 2003
- Hommes, Femmes : L’évolution des différences sexuelles humaines de David Geary,
De Boeck Université, 2003.

Ces deux ouvrages sont représentatifs du courant de la psychologie évolutionniste dont l'objectif est d'expliquer les mécanismes de la pensée humaine à partir de la théorie de l'évolution biologique. Elle repose sur l'hypothèse fondamentale que le cerveau, tout comme les autres organes est le produit de l'évolution et constitue donc une adaptation à des contraintes environnementales précises auxquelles ont dû faire face les ancêtres des hominidés.


Pour aller plus loin, voici une sélection de références :
- La génétique et l'évolution, passionnante conférence, en ligne sur dailymotion, de Pierre-Henri Gouyon, généticien.
- l'ouvrage d'Henri Atlan, biologiste, L'utérus artificiel.
- L'ouvrage de Brian Sykes, généticien, Adam's Curse A Future Without Men, non traduit en français.
- Et pour finir sur une note humoristique, l'hilarante parodie anglaise (sous-titrée en français par Koreus), Le futur de l'évolution humaine (Idiocracy), qui vous démontrera pourquoi, finalement, ce ne sont pas les plus forts, les plus intelligents, et les plus rapides qui survivront... :)


Si vous retrouvez les références exactes de l'émission, n'hésitez à nous poser une nouvelle question pour que nous puissions pousser nos recherches plus avant.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact