Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Joyeux Noël ! > Sapin de Noël - la tête en bas

Sapin de Noël - la tête en bas

par DEVINES, le 01/12/2007 à 15:49 - 4971 visites

Dans ma commune, les sapins de Noêl ont été accrochés à des piquets la tête en bas. Ce serait paraît-il, une coutume du moyen âge. J'ai interrogé Wikipédia. Sans succès mais peut-être ai-je mal cherché. Je vous remercie de me fournir les renseignements que vous pourrez obtenir de votre coté, et si l'occasion ne se présente pas d'ici à la fin de l'année, je souhaite de bonnes fêtes à toute l'équipe de la BdS.

Réponse de

par gds_ld, le 03/12/2007 à 18:15

Réponse du service Guichet du Savoir

Le site du ministère de la culture présente un bref historique de l'usage du sapin de Noël. Un autre historique est accessible sur le site www.france-pittoresque.com. Malheureusement aucun des deux dossiers ne traite de l'usage du sapin "tête en bas".

Cependant, une page web personnelle jointe au site teiaportugesa.com explique qu'au XIIè siècle le sapin de Noël aurait été mis à l'envers pour symboliser la pyramide du saint Esprit :
"La tradition du sapin de Noël est très lointaine, même plus que Noël lui-même. [...] En Europe centrale, au XIIe siècle le sapin était suspendu la tête vers le bas afin de symboliser la pyramide du Saint-Esprit.".

Jean Marie Pelt, dans Variations sur les Fêtes et les Saisons évoque l'arbre de Noël comme second grand symbole de la fête, avec la crèche. Il mentionne que la tradition de l'arbre de Noël vient d'Europe du Nord où tout les arbres ont perdu leurs feuilles sauf les conifères, symboles de vie durant l'hiver. Dans les religions primitives des peuples scandinaves, le sapin illuminé est donc un symbole de renouveau là où le soleil semble vaincu. Néanmoins aucun élément ne fait référence à l'inversion de ces "sapins" de Noël.

Dans Fêtes et croyances populaires, Yvonne de Sike évoque à son tour l'arbre toujours vert, arbre de vie et du Paradis, deux notions d'origine différente (christianisme et paganisme) fusionnant dans l'arbre de Noël. L'auteure détaille diverses traditions de décoration du sapin, qui prendrait naissance au XVè siècle en Allemagne, sans mentionner - non plus - la suspension de sapins la tête en bas.

La signification de l'arbre renversé, dans le Dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, peut nous apporter quelques éléments d'explication:
"[...] l'arbre est universellement considéré comme un symbole des rapports qui s'établissent entre la terre et le ciel. [...] En Orient comme en Occident l'arbre de vie est souvent renversé. [...] (dans ce cas) La vie vient du ciel et pénètre la terre".

Cette inversion de l'arbre fait partie de nombreuses traditions, hindoue hébraïque musulmane et scandinave, aussi a-t-elle pu être reprise par la tradition chrétienne pour signaler la présence d'un principe divin lors des fêtes de Noël (voir à ce sujet la notion d'arbre de vie ou "arbre cosmique" dans Le symbolisme de la forêt et des arbres dans le folklore de J. Crews).
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact