Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Les vrais-faux sur Internet > Biafine et cancer

Biafine et cancer

par Guichet du Savoir, le 21/08/2009 à 10:58 - 4677 visites

La Biafine, utilisée au quotidien, est-elle un produit cancérigène ?

Réponse du Service Cap' Culture Santé

La biafine est effectivement utilisée pour adoucir les effets du coup de soleil, "appelé également érythème actinique ou érythème solaire, [et qui] est une réaction de l’épiderme due à une exposition excessive au soleil", comme nous pouvons le lire dans l'ouvrage de Frédéric Bérard, Peau et Soleil, édité chez Larousse en 2005. Ainsi, "pour calmer rapidement la brûlure, il faut pulvériser de l’eau minérale, puis couvrir la zone d’une crème après-soleil, hydratante et adoucissante. Si le coup de soleil est important, des produits contre les brûlures (Biafine, Keotyl) peuvent être appliqués et il peut être nécessaire de consulter un médecin. »

Des informations plus précises sur la Biafine sont disponibles sur le site Sante-az.aufeminin.com :
« Indications :
- Erythèmes secondaires à des traitements radiothérapiques.
- Brûlures du premier et du second degré et toute autre plaie cutanée non infectée.
Contre indications :
- Allergie connue à l'un des composants de la préparation.
- Plaie hémorragique.
- Lésion infectée.
Effets indésirables :
- Parfois douleurs modérées et transitoires de type picotement après application.
- Rare allergie de contact.
- Très rare cas d'eczéma de contact nécessitant l'arrêt immédiat du traitement. »

Aucune référence à la biafine comme inductrice de risques de nature cancérigène n'est mentionnée, le seul questionnement des autorités de santé portant sur le bien-fondé de sa prise en charge (remboursement par la Sécurité Sociale), lequel n'a pas été prouvé, ce qui indique seulement que l'efficacité de la biafine n'est pas supérieure à celle des produits de même nature.
Voir à ce sujet le site de la Haute Autorité de Santé, organisme public indépendant d'expertise scientifique, consultatif, qui formule des recommandations et qui rend des avis indépendants.

La biafine est en outre utilisée pour atténuer les manifestations cutanées entraînées par une radiothérapie lors du traitement d’un cancer, comme on peut le lire sur la base de données médicales EMC consulte, archive de Cancer / Radiothérapie, 2006 (accessible depuis les Bibliothèques municipales de Lyon).

Les sites d'information sur le cancer n'attribuent pas non plus ce "danger cancérigène" à la biafine, lequel est cependant évoqué sur de nombreux forums dont aucun ne dispose de la moindre validité scientifique. Internet est aussi un fabuleux outil pour répandre et accroître les légendes urbaines de toutes sortes, avec une capacité d'inventivité qui surpasse parfois beaucoup d'oeuvres de fiction. Je vous propose d'ailleurs une petite promenade sur le site Hoax Buster, lequel étudie ces e-mails qui véhiculent de fausses informations, afin de tenter de rétablir vérité et clarté dans tout ce gallimatia.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact