Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Cultivons l’égalité femmes-hommes > Les femmes connaissent-elles ...

Les femmes connaissent-elles ...

par DEVINES, le 25/05/2011 à 17:12 - 1186 visites

Je vous remercie de m'apporter des précisions sur le fait suivant :
Une femme ayant son permis de conduire depuis 30 ans, pratiquant une activité médicale, m'a dit avoir tourné à gauche le jour du passage de son permis, alors que l'inspecteur lui demandait de tourner à droite.
Et de me préciser que cette réaction est très courante chez les femmes, beaucoup moins chez les hommes. Existe-t-il dans ce domaine, la même chose que quelqu'un qui inverserait les syllabes ? Une maladie ? Bref, certaines personnes (surtout de sexe féminin) sont-elles obligées de réfléchir pour avoir une idée de cette notion pourtant basique.
Avec mes remerciements anticipés.


Réponse du Guichet du savoir

par bml_civ, le 28/05/2011 à 11:13

Réponse du Département Civilisation


Nous allons tenter de vous apporter des précisions mais il faut d’abord souligner que votre question ne nous semble pas dénuée d’ambigüité voire de contradictions.

Vous partez d’un cas particulier, une femme qui vous a raconté avoir tourné à gauche le jour du passage de son permis, alors que l'inspecteur lui demandait de tourner à droite. Soit.
Vous passez ensuite à une présentation de ce phénomène (Difficulté à distinguer sa gauche et sa droite) comme étant très courant chez les femmes. Sur quoi vous fondez-vous pour procéder à cette généralisation ? Sur les dires de cette même femme, qui pourtant fait donc partie de ces « personnes (surtout de sexe féminin) » qui sont « obligées de réfléchir pour avoir une idée de la notion pourtant basique, de gauche et de droite » ? Pouvez-vous vraiment vous fier à elle ?
Il est vrai que malgré son incurie notoire dans le domaine de la latéralisation, elle est quand même arrivée à conserver son permis pendant 30 ans et qu’elle pratique une activité médicale !!!

Nous avons pour notre part connaissance d’un homme, gaucher contrarié comme beaucoup l’étaient à l’école autrefois, et qui est totalement incapable de distinguer sa gauche et sa droite. Faut-il en tirer une généralité sur les gauchers contrariés, les gauchers en général, voire les hommes en général.

Ne sommes-nous pas là dans le domaine « basique » des idées reçues ?

De nombreux ouvrages reprennent ces idées toutes faites :
Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et les femmes ne savent pas lire les cartes routières, Allan Pease
Résumé :
« Le cerveau féminin dispose d'un corps calleux plus épais de 10 % que celui du cerveau masculin, les femmes ayant jusqu'à 30 % de connexions de plus entre les hémisphères gauche et droit. Voilà pourquoi elles sont capables de marcher, de parier et de se mettre du rouge à lèvres... en même temps. 'Pour les femmes, les toilettes sont l'équivalent de clubs sociaux ou de cabinets de thérapie. De parfaites étrangères peuvent en ressortir comme les meilleures amies du monde. Les hommes, eux, se rendent aux toilettes pour des raisons purement biologiques. On n'a jamais entendu un homme demander : 'Pierre, je vais aux toilettes. Tu m'accompagnes ? 'Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les femmes sans jamais oser le demander ! »

Vous cherchez des réponses scientifiques ?
Disons tout de suite que dans ce domaine, les connaissances évoluent à très grande vitesse et que les controverses sont constantes.

Vous avez le choix entre le point de vue de Louann Brisendine et celui de Catherine Vidal , par exemple.

Les secrets du cerveau féminin, Louann Brisendine
Résumé :
« On sait depuis longtemps que les hormones (la testostérone chez l'homme et les œstrogènes chez la femme) affectent notre comportement et notre perception du monde. Mais il aura fallu attendre les progrès de la science et particulièrement de l'imagerie cérébrale pour prouver que le cerveau - cet organe essentiel - a un sexe. N'en déplaise à certains, il existe bel et bien un cerveau féminin. Pourquoi les femmes sont-elles plus intuitives et plus douées pour la communication, plus sujettes aux sautes d'humeur, plus soucieuses de leur apparence à l'adolescence et plus préoccupées de leur épanouissement personnel à la ménopause ? Pourquoi ont-elles tendance à éviter les conflits, à ressentir les émotions des autres, à moins penser au sexe que les hommes ? La réponse à toutes ces questions et bien d'autres encore se situe dans les circuits, la taille de certaines zones et la biochimie de leur cerveau. Anecdotes et cas d'étude à l'appui, ce livre passionnant est un document exceptionnel et d'une importance cruciale dans le débat contemporain sur l'identité humaine, la part de l'inné et de l'acquis, et l'aventure génétique. En révélant les secrets du cerveau féminin, il permet aussi aux hommes et aux femmes de mieux se comprendre, et donc de mieux s'entendre. »


Le sexe du cerveau, conférence en ligne de Catherine Vidal, également disponible en DVD
En voici le résumé :
« Avec l'avancée des connaissances en neurosciences, on serait tenté de croire que les idées reçues sur les différences biologiques entre les hommes et femmes ont été balayées. Or médias et magazines continuent de nous abreuver de vieux clichés qui prétendent que les femmes sont "naturellement" bavardes et incapables de lire une carte routière, alors que les hommes seraient nés bons en maths et compétitifs. Ces discours laissent croire que nos aptitudes et nos personnalités sont câblées dans des structures mentales immuables. Or les progrès des recherches montrent le contraire : le cerveau, grâce à ses formidables propriétés de "plasticité", fabrique sans cesse des nouveaux circuits de neurones en fonction de l'apprentissage et de l'expérience vécue. Garçons et filles, éduqués différemment, peuvent montrer des divergences de fonctionnement cérébral, mais cela ne signifie pas que ces différences sont présentes dans le cerveau depuis la naissance, ni qu'elles y resteront ! L'objectif de cette conférence est de donner à comprendre le rôle de la biologie mais aussi l'influence de l'environnement social et culturel dans la construction de nos identités d'hommes et de femmes. »

Pour approfondir cette question plus compliquée qu’elle ne paraît au premier abord :
Une précédente réponse du Guichet du savoir : Raisonnements sexués : banalité fausse ?
le Point d’Actu : Cerveau féminin / cerveau masculin, qui vous propose encore d’autres références.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact