Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

guerre d'algérie
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=232&t=45910
Page 1 sur 1

htmfibladnadifa [ 13/07/2007 à 10:31 ]

Voila cinquante année que la ligne Challe et Morice a été réalisée en Algérie, pour interdire les mouvements et passages transfrontaliers; entre l'Algérie et la Tunisie d'une part et l'Algérie et le Maroc d'autre part, ne s'agit -il-pas de la plus grande prison à ciel ouvert du monde ? De l'emprisonnement sans procès ni jugement de tout un peuple? Combien d'hommes, de femmes d'enfants et d'animaux ont été victimes d'une telle monstruosité qui tue des innocent à ce jours? Je suis curieux de connaitre et de savoir qu'en pense actuellement ceux qui l'ont construite ou/et surveillé sous les ordres des chefs après cinquante années.

Réponse attendue le 17/07/2007 - 10:07


bml_civ [ 17/07/2007 à 15:51 ]

Réponse du département civilisation

Comme le dit la page d’accueil, vous pouvez poser toute question d’ordre documentaire ou relative à un renseignement ou une information. Le Guichet du Savoir n’a pas pour objectif d’émettre une opinion sur des événements politiques ; nous ne pouvons que vous proposer des documents pour orienter vos recherches et vous permettre de vous faire une opinion.

Maurice Challe (1905-1979) : Commandant en chef en Algérie (1959-1960), il poursuit une victoire militaire sur le FLN en exécutant le « plan Challe ». En avril 1961, il prend la tête du putsch des généraux à Alger, mais se rend après son échec. Condamné à 15 ans de détention, il est gracié en 1966.
André Morice : Ministre de la défense nationale de juin à septembre 1957, il donne son nom aux barrages minés et électrifiés le long de la frontière algéro-tunisienne (« Ligne Morice)

In Atlas de la guerre d’Algériepar Guy Pervillé

Certains documents sur Internet :
La ligne Morice en Algérie (1956-1962) par Guy Pervillé (prof d’histoire à l’université de Toulouse Le Mirail)

Sur le site de l’Institut de Stratégie Comparée, Commission Française d'Histoire Militaire, Institut d'Histoire des Conflits Contemporains, de nombreux textes parlent des barrages algéro-marocain et algéro-tunisien de 1956 à 1962 (Les textes sont d’universitaires, et pour beaucoup, de militaires présents en Algérie pendant le guerre).

D’autres pistes :
-"Aspects militaires de la guerre d’Algérie" dans le n° 208 paru en 2002 de la revue Guerres mondiales et conflits contemporains
-Militaires et guérilla dans la guerre d’Algérie (Challe et Morice sont cités de nombreuses fois à l’index)
-La revue Panoramiques n°67, 2° trimestre 2004 : Des murs et des hommes

Pour analyser et comprendre la notion de murs et de frontières, voyez ce point d’actu sur le site de la bibliothèque de Lyon : "Faites le mur, pas la guerre"

Réponse attendue le 20/07/2007 - 15:07