Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Religion et Laïcité > Societe

Societe

par Maeenus, le 02/06/2010 à 16:22 - 941 visites

Bonjour
Je voudrais savoir quels sont les origines de la problématique du Hijab en France.
Quand est-ce que cela a commencé ?
Comment cela s`est développé jusqu’a`a a l`interdiction du Niqab et est-ce qu`il y a un rapport entre les deux problématiques ?
Je vous serais très reconnaissant de m`indiquer des sites internet ou je peux avoir plus de détails sur le sujet
Merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 03/06/2010 à 12:26

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Le Hijab, voile porté par certaines femmes musulmanes et laissant le visage apparent, et le Niqab, voile sombre tombant jusqu'aux pieds et couvrant le visage à l'exception des yeux, bien que forts différents, font l'objet de vives discussions et paraissent, pour certains, remettre en cause les principes de la République. En effet, le port du voile bouleverse à bien des égards la conception de la société occidentale et touche plus particulièrement à ses fondements politiques. A travers ce débat se pose la question des principes de la laïcité, (reposant notamment sur la séparation de l'église et de l'état en 1905), de l'identité nationale mais aussi de la condition de la femme.

L'une des premières discussions, qui divise d'ailleurs la société française, porte sur les signes ostentatoires qui, théoriquement, ne sont pas admis dans les lieux publics en France, surtout au sein des établissements scolaires. L'intervention médiatique, le 18 septembre 1989, du principal du collège Gabriel-Havez de Creil (Oise) estimant que le couvre-chef est contraire à la laïcité et interdisant par conséquent à trois élèves musulmanes de suivre les cours avec leur foulard ouvre le débat.

Selon les sociologues François Gaspard et Fahrad Khosrokhavar, l'affaire du foulard a mis au jour un certain nombre de non-dits propres à la France qui touchent à des vérités sur elle-même qu'elle préfère taire, ignorer ou occulter. Si le débat a été si intense c'est justement parce que ces morceaux d'étoffe, en envahissant les écrans de télévision, ont révélé une France différente de celle que les manuels scolaires et les responsables politiques s'évertuaient à décrire.
Source : L'Islam imaginaire, p. 100

Le voile devient l'enjeu d'une bataille généralisée : plusieurs intellectuels, dont Régis Debray, Elisabeth Badinter et Alain Kinfielkraut, publient dans le nouvel Obseravteur une tribune intitulée "Profs, ne capitulons pas !" (...) En Réponse à ce texte, Alain Touriane et Harlem Désir font valoir dans une autre tribune que c'est au contraire l'exclusion des élèves voilées qui fait le lit de l"l'intégrisme".
Source : Etat et religions, p. 121.

Le débat revient au premier plan à partir de 2003. A l'issue des travaux de la commission Stasi, la loi interdisant le foulard à l'école publique, est adoptée le 15 mars 2004.

Le voile intégral
Parallèlement, les discussions autour de la religion, de l'extrémisme et de possibles dérives sectaires continuent à diviser. Dans ce contexte, le port du Niqab dans l'espace public, fait très rapidement l'objet de toutes les attentions, aussi bien des hommes politiques que des intellectuels.

Une note de la sous-direction de l'information générale du ministère de l'Intérieur révélée par Le Monde en juillet 2009 mentionne un décompte de 367 femmes portant ce vêtement en France. Le Figaro évoque en septembre 2009 un rapport confidentiel de la sous-direction de l'information générale rédigé durant l'été 2009 qui aurait évalué leur nombre à moins de 2000 à partir d'informations sur les lieux de culte salafistes.

Le 8 juin 2009, une soixantaine de députés de toutes tendances, emmenés par le député PCF de Vénissieux (Rhône) André Gerin, ont déposé une proposition de résolution pour la création d'une commission d'enquête parlementaire sur le port en France de la burqa ou du niqab.

Le 17 juin 2009, Sihem Habchi, présidente de l'association Ni putes ni soumises, soutient le débat parlementaire qui s'ouvre sur la question de la burqa, et voit dans la burqa « le symbole de l'oppression sur les femmes par ceux qui luttent contre la mixité ».

En fait de commission d'enquête, il s'agit d'une mission d'information, installée à l'Assemblée nationale le 1er juillet 2009 (président : André Gerin ; rapporteur : Éric Raoult) et qui a commencé ses travaux pour six mois le 8 juillet 2009.
(...)
En mars 2010 le Conseil d'État (France) rend un avis défavorable quant à son interdiction sur le territoire. Cependant l'interdiction fait l'objet d'une proposition de loi déposée par Jean-François Copé qui est rejetée par l'opposition préférant l'étude d'un projet de loi qui permettrait plus de recul sur la question.

Source : Wikipedia.

Le 11 mai dernier, l'Assemblée nationale adopte une résolution présentée par l'UMP contre le port du voile intégral. La première étape avant l'examen du projet de loi à l'Assemblée est franchie. Le projet de loi "interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public" est présenté le mercredi 19 mai en Conseil des ministres. Il prévoit de punir de 150 euros d'amende le port du voile intégral. Un stage de citoyenneté pourrait être obligatoire en complément ou à la place de l'amende pour les contrevenantes . Un délit "d'instigation à dissimuler son visage en raison de son sexe" serait également créé. Il serait passible d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.
Source : L'Express, "Comprendre le débat sur le voile intégral" par Julie Saulnier et Emilie Cailleau.


Pour vous documenter, vous pouvez dans un premier temps consulter les articles de presse en ligne sur ce sujet : Le Monde, Liberation, L'Express, Courrier international, actualité-française.com.

Dans un deuxième temps, il pourrait être intéressant, pour comprendre ce sujet, de consulter des articles portant sur la laïcité ou sur la religion. Nous vous suggérons, à titre d'exemple de parcourir les dossiers de la Documentation française : La laïcité ; Les pratiques religieuses en France

Pour aller plus loin :
Le voile islamique : histoire et actualité, du Coran à L'Affaire du foulard / Fawzia Zouari, 2002.

Femmes voilées, intégrismes démasqués / Yolande Geadah, 1996.

Le voile islamique : histoire et actualité, du Coran à l'affaire du foulard / Fawzia Zouari, 2002.

Quand l'Europe se voile / Viviane Teitelbaum; préface de Mohamed Sifaoui, 2010/

Le voile, que cache-t-il ?/ Jean Baubérot, Dounia Bouzar, Jacqueline Costa-Lascoux, Alain Houziaux, 2004 .
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact