Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Le cinéma en lumière > Sorties de films

Sorties de films

par Madraykin, le 31/12/2009 à 02:22 - 962 visites

Bonjour!

Je souhaiterais savoir ce qui détermine les dates de sortie d'un même film dans différents pays.

Merci d'avance!

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 31/12/2009 à 14:56

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

La sortie d’un film est une chose compliquée et dépend bien souvent du distributeur. En effet, en tant qu'individu, le distributeur est d'abord et avant tout, celui qui cherche puis choisit les (nouveaux) films qui seront montrés sur son territoire (...) Le distributeur est confronté à l'importante masse des films produits chaque année (...) Pour choisir, il repose d'abord sur son propre réseau de producteurs et de réalisateurs dont il a déjà pu apprécier le travail. Il est également épaulé par les festivals de films et les vendeurs internationaux. Les premiers comme les seconds ont pour mission de découvrir et valoriser les nouveaux talents. Les premiers les récompensent par des prix, les seconds vendent les plus porteurs.
Alors que durant la seconde moitié du XXe siècle, les festivals de films jouaient le rôle de tête chercheuse de la filière cinématographique, les distributeurs les ont peu à peu remplacés dans ce rôle. Depuis le début du XXIe siècle, les droits de la plupart des films sélectionnés au Festival de Cannes sont ainsi achetés par les distributeurs avant même le début de la manifestation.
Le métier de distributeur se décompose en trois dominantes inséparables : financière (achat de droit, duplication de copies), promotionnelle (établissement de plan-média et de partenariats, opérations de relation-presse) et de programmation (négociation avec les salles de cinéma : exploitants ou programmateurs de réseaux d'exploitants).
Pour des raisons d'économie, d'échelle ou de doublage, la gestion impose parfois de délimiter une zone de travail linguistique :
* On compte trois territoires pour l'Amérique du Nord : États-Unis, Canada anglophone, Canada francophone.

* En Europe, les frontières de territoires sont plus fluctuants. Coexistent ainsi les territoires : Europe francophone d'une part et Belgique francophone et France d'autre part ; Europe germanophone et Allemagne, Autriche et Suisse alémanique, ou encore CEI (sauf pays baltes) et Russie et Ukraine distinctes.

* En Asie, Hong-Kong est un territoire indépendant sur le plan cinématographique de la Chine continentale, Etc.

(...) De fait, parallèlement à l'activité de distribution proprement dite, une majorité des distributeurs prennent également en charge la gestion des droits des films qu'ils distribuent. Ces droits concernent au minimum, l'exploitation en salle sur copie film ou en public-video (supports numérique).

(...) Les distributeurs spécialisés en films étrangers prennent généralement en charge la totalité des droits sur un film (distribution en salle, édition vidéo et diffusion à la télévision).
Certains distributeurs proposent aux producteurs, de prendre en charge la « vente internationale » du film.

In : Wikipedia

En outre, comme l'indique un autre article de l'encyclopédie Wikipedia portant sur les étapes de la fabrication d'un film, les grandes compagnies de production (majors) disposent souvent de leur propre réseau de distribution, avec également un réseau de salles. Les principaux distributeurs sont :
UFD : UGC Fox Distribution (lié aux maisons de production UGC et 20th Century Fox)
Sony : Columbia (ex-Coca-Cola)
GBVI : Gaumont Buena Vista International (lié à Gaumont et Walt Disney)...

La France dispose d'une multitude de distributeurs indépendants (BAC Films, Ciby 2000, Diaphana, Les Films du Losange, Les Films du Paradoxe, MK2, Pyramide…), qui permet d'alimenter un réseau de salles parallèles, elles aussi indépendantes
.

L'ordre de diffusion par pays dépend donc du réseau et de la stratégie du distributeur du film, ce qui n'est pas nécessairement lié à la langue d'usage.

La diffusion en France

En France, selon la Fédération nationale du cinéma français, le code de l'industrie cinématographique dispose que la représentation cinématographique est soumise à l'obtention de visas d'exploitation (…) Les visas d'exploitation sont accordés par le Ministre de la culture et de la communication sur avis d'une commission rassemblant pouvoirs publics, professionnels, association de consommateurs ou de protection de la jeunesse : la commission de classification des films.

Une fois muni de son visa, le film peut entamer son exploitation commerciale. Ce sont les distributeurs de films, mandataires des producteurs, qui sont chargés de la distribution du film auprès des exploitants.


La programmation de la salle de cinéma peut être, soit effectuée directement par l'exploitant, soit confiée à une tierce partie notamment par le biais des groupements et ententes de programmation (…) Les groupements et ententes de programmation sont soumis à un agrément délivré par le Centre national de la cinématographie dont l'octroi dépend d'engagements de programmation ....
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact