Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Le titanic en 3D !
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=235&t=46810
Page 1 sur 1

estceterre26 [ 28/04/2012 à 23:35 ]

Bonjour,

Pouvez vous m'expliquer comment la version 3D du Titanic a été tournée ? je pensais qu'un film en 3D devait être tourné avec des caméras spécifiques (double focus).. quel procédé permet de traiter de convertir des vidéos banales en vidéos en 3D ?

Merci par avance de votre réponse et bravo pour le travail formidable que vous faites !!

Esther

Réponse attendue le 02/05/2012 - 23:05


bml_art [ 02/05/2012 à 13:26 ]

Réponse du Département Arts et loisirs :


Bonjour,
la version en 3 D de Titanic est bien le travail de longs mois de préparation et de conversion. 60 semaines de travail et un budget de 18 millions de dollars : la conversion du film en 3D relief est une superproduction à elle seule ainsi que le relevait récemment le magazine l'Expansion.

Il a fallu tout d'abord remasteriser le film original dans une définition ultra HD (résolution "4K"), puis retravailler le film plan par plan en post-production pour le convertir en 3D.

"C'est comme tondre une pelouse avec un coupe-ongles", dixit James Cameroun, un réalisateur comblé.

Mais quelques scènes n'ont pas pu être converties. "Il y a un plan où Leonardo se penche et tend à Kate une note pour lui dire de le retrouver plus tard. Au tout premier plan il y a une lampe sur laquelle on n'a pas fait la mise au point. Si j'avais tourné en 3D, j'aurais bougé cette lampe. Quand nous avons fait la conversion 3D, c'est devenu un plan qui parle d'une lampe. On ne le regardait même pas parce qu'il y avait cette lampe en plein milieu. Maintenant ce plan n'est quasiment pas en 3D", explique James Cameron.

Ecoutons l'artiste, il s'est confié récemment au Monde :

"Titanic" est-il adapté à une conversion en 3D ?Il faut être clair là-dessus. Le meilleur moyen de réaliser un film en 3D est de le faire directement, sans passer par un transfert. Vous n'obtiendrez jamais le film que vous souhaitez par une simple conversion. Tourner directement dans ce format vous permet de penser les mouvements de caméra et de diriger vos comédiens en tenant compte de ses contraintes. Néanmoins, quand j'ai tourné Titanic, mon style se prêtait déjà à la 3D. Je privilégiais la profondeur de champ, mes personnages s'inséraient dans un vaste décor, au point que le paquebot devenait un personnage à part entière. Or, la profondeur de champ est un élément fondamental de la 3D.
Avec la 3D, on s'attend à voir un film plus spectaculaire. Or on découvre un film intimiste. Pourquoi ?
Ç'a été une grande surprise pour moi aussi. Je n'anticipais pas cet effet. Cela nous amène à réfléchir à la notion de spectacle cinématographique. Quand vous filmez un navire en train de couler, votre film devient par nature spectaculaire. Une idée reçue sur la 3D veut que ce format en mette plein la vue au spectateur, qu'il l'épate. En fait, il vise à lui procurer la sensation de se trouver physiquement au milieu de l'action. L'effet 3D se révèle moins efficace dès que la caméra s'éloigne des comédiens pour des plans larges. Or, dans un film dit à grand spectacle, il faut inclure un certain nombre de ces plans, ne serait-ce que pour montrer le navire en train de couler. Du coup, ce sont les scènes plus intimistes qui marquent, par exemple les plans entre Jack et Rose, les deux héros, ou ceux de la détresse de certains passagers.

Une lecture, avant le grand plongeon.

Réponse attendue le 05/05/2012 - 13:05