Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Fête de la Musique > Art de la rue en milieu rural

Art de la rue en milieu rural

par Chuck, le 07/02/2011 à 07:34 - 1526 visites

Bonjour,

Je suis à la recherche d'ouvrages sur:

- les politiques culturelles liées au milieu rural afin de comprendre à partir de quand le ministère s'est intéressé au milieu rural au niveau du domaine culturel et plus précisément au niveau des arts de la rue.

- l'histoire des arts de la rue en France

En vous remerciant

Cordialement

Charles-Heep Charlotte


Réponse du Guichet du savoir

par bml_soc, le 08/02/2011 à 13:40

Réponse du département Société

"C'est en 1993 que le ministère de la Culture a jeté les bases d’une politique cohérente en faveur des arts de la rue, en commençant par créer une association placée sous sa tutelle directe "Hors les murs" avec le dessein de favoriser la réflexion et la recherche dans ce domaine..."
....Plus spécifique , une Commission consultative nationale pour les arts de la rue a été redéfinie en 1999 : elle assigne des aides particulières pour des projets d'écriture ou de résidence pour compléter les concours petits ou grands, obtenus par chacun au titre de sa production propre. Au total on peut estimer le subventions ministérielles accordées aux arts de la rue à une quarantaine de millions de francs...."

in : Dictionnaire des politiques culturelles de la France depuis 1959

"Selon son principe fondateur de l'administration dédiée à la population rurale avec un code rural, une inspection du travail agricole et un régime spécifique de Sécurité sociale, le ministère de l'agriculture ne pouvait pas laisser de côté les enjeux culturels. Dans ce secteur sa politique a toujours eu pour objectif de remettre à niveau les campagnes, alternativement ou cumulativement au nom de la parité ou au nom du progrés"
in : Culture rurale, cultures urbaines ?/ Henry Delisle - Marc Gauchée

"Les chiffres élevés de fréquentation de spectacle de rue confirme le renouveau de certaines formes d'expression théâtrale qui ont pu renouveler à la marge le public des salles de théâtre. Le public qui a assisté à un spectacle de rue dans l'année est deux fois plus importants que celui des théâtres et présente les même propriétés avec des écarts réduits notamment au plan des lieux d'habitation : les habitants des moyennes et grandes villes de province sont plus nombreux à avoir participé à ce genre de spectacle que ceux de la banlieue parisienne et l'écart par rapport aux parisiens intramuros est nettement plus important que pour la fréquentation des salles de théâtre "
in : Les pratiques culturelles des français

D'autres documents sur ce sujet que vous pourrez trouver à la Bibliothèque municipale de Lyon

L'Observatoire des politiques culturelles donne des références concernant les arts de la rue .


Dossier : Action culturelle en milieu rural
Quels sont les points d'appuis d'une politique culturelle en milieu rural ? Quelles sont les modalités d'intervention des collectivités publiques dans ce domaine ? Pour quel contenu ? Si ce dossier mentionne en particulier les contributions apportées par les administrations centrales - Ministère de l'éducation nationale et de la culture et Ministère de l'agriculture et du développement rural -, il souligne également le concours décisif des Départements et de plus en plus des régions, notamment à travers la sauvegarde et la valorisation du patrimoine, la lecture publique, l'enseignement musical, les festivals...Deux idées-forces parcourent les textes rassemblés dans cette synthèse nécessairement impressionniste. Les réseaux associatifs sont les véritables moteurs d'une vie artistique et culturelle active et souvent innovante dans le monde rural. La commune est le premier lieu d'expression de la demande et de l'initiative.
in : L'Observatoire : la revue des politique culturelles

Vous trouverez également des articles de presse sur Lexis Nexis, base en ligne de périodiques nationaux et internationaux, consultable à la bibliothèque municipale de Lyon

Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 09/02/2011 à 12:09

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Concernant l’Histoire des arts de la rue, nous commencerons par mentionner l’article d’Emmanuel Wallon, publié sur la base de données Encyclopedia Universalis (article consultable dans son intégralité à partir des Bibliothèques réseau de la BML) qui décrit toutes les étapes de la reconnaissance des arts de la rue :

Plusieurs catégories de spectacles instaurent un rapport direct à l'espace public. Le théâtre itinérant, dont le véhicule suit l'histoire de l'art dramatique en Occident, connaît une résurgence depuis la fin des années 1990, alors qu'il avait presque disparu des routes de France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Un Centre international du théâtre itinérant (C.I.T.I.), installé auprès du Footsbarn Travelling Theatre à Hérisson (Allier) depuis 1999, fédère une cinquantaine de troupes, des majestueux Tréteaux de France au modeste conteur
(…)
À bien des égards, la France offre un climat propice à son essor depuis les années 1970. La base de données de HorsLesMurs, Centre national de ressources des arts de la rue et de la piste, comptait plus d'un millier de compagnies en 2007, contre 760 en 2000 et 399 en 1990 (…) Près de la moitié des structures déclarent une activité théâtrale, mais elles sont nombreuses à pratiquer la musique, la danse, le mime, les marionnettes, le jonglage, l'acrobatie, la voltige, la pyrotechnie, les installations plastiques, les effets spéciaux, ou encore la combinaison de plusieurs de ces spécialités.
(…)
Au Moyen Âge, les fêtes carillonnées, les processions religieuses, les rites populaires, les foires mercantiles et les parades de baladins avaient constitué un réservoir d'images et d'inventions dans lequel les arts académiques répugnaient à puiser. Leurs débordements contrastaient avec les ordonnancements des entrées royales, défilés militaires, cortèges impériaux ou célébrations républicaines, auxquels les autorités vouèrent successivement l'espace commun. La venelle resta longtemps un vulgaire boyau alimentant les villes d'Ancien Régime en marchandises, manants et mœurs de toutes sortes. Simple perspective de fuite dans les tableaux de la Renaissance, le pouvoir l'élargit en cours, avenue ou boulevard pour ses propres besoins de prestige et de contrôle, tandis que le commerce l'investit d'une circulation accrue. De 1789 à 1830 et de 1848 à 1871, la rue insurgée disputa à la place communale l'honneur d'exprimer la voix du peuple. La rue se politisa ; l'opinion y élut domicile. Nouveau topos de la vie démocratique, elle devint symbole d'égalité. Son humilité et sa banalité opposèrent leur horizontalité à la verticalité du pouvoir. À la fin du xixe siècle, avec les peintres (Manet, Caillebotte, Van Gogh), les romanciers (Hugo, Vallès, Zola) et les poètes (Verlaine, Baudelaire, Apollinaire), elle faisait office de métaphore de la masse et de la ville, promues au rang de sujets de la modernité. Au cours de cette ère industrielle, dont Atget et Brassaï allaient saisir les dernières matérialisations, elle fournissait la matière, à la fois physique et organique, historique et politique, avec laquelle il fallait composer. Pourtant les tentatives en ce sens des dadaïstes et des surréalistes, après la Première Guerre mondiale, celles des lettristes puis des situationnistes, après la Seconde, n'eurent guère d'écho dans les milieux populaires.
Durant les années 1960, la notion d'œuvre, malmenée de longue date par Marcel Duchamp, fut jetée à la rue par les provocations de Jean-Jacques Lebel, facétieux cousin des performers nord-américains et des actionnistes viennois de Fluxus, et l'art livré aux passants à travers les interventions plastiques d'Yves Klein et des « nouveaux réalistes ».(…)

Bien avant 1968, le souvenir de transgressions encore tolérées dans quelques carnavals, mais tempérées dans les fêtes foraines et sous les toiles du cirque, a irrigué les rêves de jeunes troupes en quête d'instruments pour combattre le conditionnement du citadin par l'idéologie « bourgeoise ». Dans l'après-mai, des collectifs théâtraux comme l'Aquarium ou la Troupe Z, des fanfares telles que Les Quinziémiards, mais aussi le Théâtre à bretelles (créé en 1973 par Anne Quésémand et Philippe Duval) et beaucoup d'autres arpentèrent les campus et animèrent les fêtes militantes.
(…)
À partir de 1981, des festivals prestigieux programmèrent des spectacles de rue, tel celui d'Avignon ou le Printemps de Bourges. La panoplie des politiques culturelles commença, de gré aussi bien que de force, à s'ajuster à des pratiques demeurées jusqu'alors marginales.(…)

En 1993, le ministère a créé l'association HorsLesMurs pour assumer les tâches d'information, de réflexion et de conseil. Sous tutelle de la Direction du théâtre et des spectacles (D.T.S.), elle devint en outre compétente pour les arts de la piste en 1996 et déménagea de Nanterre à Paris en 1998. Lieux publics, transféré à Marseille en 1989, porte depuis 1993 le titre de Centre national de création pour les arts de la rue....

Pour compléter cette première approche, nous vous invitons à consulter ces diverses études (les premières références étant consultables en ligne) :

- Les arts de la rue, Courrier de l'Unesco 45e année, avril 1992, p. 12-38.

- Philippe Chaudoir, Spectacles, fêtes et sons urbains., Géocarrefour, Vol. 78/2, 2003.

- Arts de la ville. Rapport intermédiaire. Génalogie, formes, valeurs et significations. Les esthétiques des arts de la rue, Ministère de la culture et de la communication, Septembre 2006.

- Quarante ans d'arts de la rue/ Floraine Gaber, 2009.

- Magiciens des boulevards : bateleurs, artistes et bonimenteurs d'autrefois / Laurence Berrouet, Gilles Laurendon, 1995.

- "L'espace de jeu urbain : généalogie des arts de la rue en France" / Philippe Chaudoir, Jeu, n° 115, juin 2005, p. 113-127.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact