Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Quelle mouche vous a piqué ? > ver et mouche

ver et mouche

par fred.lasnet, le 09/06/2011 à 09:09 - 839 visites

Bonjour,

comment se fait il que les vers se tranforment en mouches?

Avez vous des documents sur la transformation.

Merci.


Réponse du Guichet du savoir

par gds_alc, le 09/06/2011 à 14:46

Réponse du service Guichet du Savoir

Bonjour,

Pour comprendre ce phénomène, il importe de revenir sur le développement et la métamorphose des insectes. Ainsi le site insectesjardins.com explique que les insectes ont un squelette externe (exosquelette) qui ne peut s'allonger. Ils ne peuvent donc pas grandir graduellement. Lorsque les insectes se sentent à l'étroit dans cette peau, ils doivent alors muer pour s'en débarrasser et en former une nouvelle, plus grande. Ils muent plusieurs fois dans leur vie (habituellement entre 4 à 8 fois). Une fois le stade adulte atteint et leurs ailes bien développées, les insectes ne grandissent plus. Une petite coccinelle restera toujours petite car elle a atteint le stade adulte. Par contre, la larve de la coccinelle, elle, a grandit. Ce sont toujours les stades immatures qui subissent les mues. Quelques jours avant la mue, il n'est pas rare que l'insecte cesse de se nourrir. Lorsqu'il est prêt à muer, la couche externe de son exosquelette (la cuticule) se fend sur le dessus de son thorax. L'insecte, maintenant plus gros, se dégage de cette ancienne peau (qu'on appelle exuvie). Certains insectes mangent en partie ou totalement cette peau. D'autres, la laisse intacte. On peut parfois trouver des exuvies abandonnées dans le jardin. Après la mue, l'insecte a un corps fragile, de couleur pâle et est très vulnérable à la prédation. Cela peut prendre plusieurs heures avant que la nouvelle cuticule de l'insecte durcisse et qu'elle prenne ses couleurs définitives.

Les métamorphoses
À partir de l'éclosion de l'œuf, les insectes subissent des transformations au cours de leur vie qui les mèneront au stade adulte (ou imago). C'est ce qu'on appelle la métamorphose. Certains insectes subissent très peu de changements (comme une petite sauterelle qui devient une sauterelle adulte plus grande) alors que d'autres en subissent de plus importants (pensez à une chenille qui devient un papillon). C'est ce qui fait la différence entre une métamorphose incomplète ou complète

La mouche elle propose une métamorphose complète tout comme les coléoptères (coccinelles, scarabées, etc.), papillons, guêpes et abeilles. La plupart des insectes (environ 85%) subissent ce type de métamorphose. Les différents stades de développement sont : oeuf, larve, nymphe (parfois appelée pupe ou chrysalide), adulte. La larve des insectes à métamorphose complète est très différente du stade adulte. La larve est parfois appelée chenille (chez les papillons), asticot (chez les mouches) ou ver (ver blanc, ver gris, ver fil-de-fer, etc.). Tout comme les insectes à métamorphose incomplète, ce sont uniquement les larves qui muent et grandissent. Une mouche adulte ou un papillon adulte ne grandit pas. Les larves des insectes à métamorphose complète doivent se transformer en nymphes avant d'atteindre le stade adulte. Ces insectes ont donc un stade de plus que ceux ayant une métamorphose incomplète. La nymphe est un stade de transformation. Ce stade est parfois appelé pupe, surtout pour les mouches ou, dans le cas des papillons, chrysalide. Les nymphes sont souvent immobiles et ne se nourrissent pas. La nymphose (transformation de la larve en nymphe) peut avoir lieu à différents endroits : dans la terre, dans les feuilles mortes, accrochée à une branche d'arbre, dans l'eau (chez les insectes aquatiques), etc. Certains insectes tissent un cocon pour ensuite se transformer en nymphe à l'intérieur. Ceci est le cas de plusieurs papillons de nuit.

Dans l’ouvrage Mouches : histoire naturelle des insectes diptères, et leurs relations avec l'homme, vous trouvez des informations complémentaires notamment sur la durée de la métamorphose qui varie considérablement chez les diptères.

Pour compléter les explications sur la transformation du ver à la mouche, Jean-Paul Haenni rappelle qu’après la ponte des œufs (de quelques jours à quelques mois), les œufs éclosent et il en sort de petites larves qui se mettent aussitôt à ce qui sera leur tâche principale : se nourrir. Grandissant rapidement, elles vont muer de 2 fois à une dizaine de fois selon les espèces jusqu’à ce qu’elles aient atteint leur taille définitive 5…) chez les mouches vraies, les larves ont une allure extrêmement uniforme : ce sont les asticots 5…)
Arrivées au terme de leur croissance, les larves vont se chercher un endroit favorable, par exemple dans la terre, pour pouvoir accomplir leur métamorphose. La nymphe se forme, chez les mouches, à l’intérieur de la dernière mue larvaire qui se durcit en une sorte de petit tonnelet protecteur appelé pupe (…) A l’éclosion, l’adulte fait éclater l’enveloppe.
Chez les diptères, comme chez de nombreux insectes évolués, deux vies très différentes se succèdent chez un même individu. A une larve rampante et (…) succède un insecte ailé (…). Entre les deux stades, l’insecte passe par une étape généralement immobile, la nymphe, durant laquelle se produit une transformation complète …

Source : Mouches : histoire naturelle des insectes diptères, et leurs relations avec l'homme, p. 28 ; p. 32.

Pour illustrer ces propos, nous vous renvoyons sur ce schéma illustrant le Cycle de la vie d'une mouche

Nous vous suggérons également la lecture de ces deux articles :

* "les métamorphoses des insectes" publié sur cosmovisions.com
* "La mouche présente dans le monde depuis 250 MA", publié sur Futurasciences.com
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact