Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Vie Animale
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=238&t=47247
Page 1 sur 1

gerald84220 [ 27/12/2010 à 21:14 ]

Pourquoi la mouche a une vision de 180 degrés

Réponse attendue le 30/12/2010 - 21:12


bml_sci [ 30/12/2010 à 09:20 ]

Réponse du département Sciences et Techniques

Nous devons différencier deux choses : la perception sensorielle et la réactivité. Des mesures de physiologie sensorielle ont montré qu'un Calliphoride est capable de distinguer des événements qui ont lieu en 1/200e de seconde. Une pellicule cinématographique se déroule à la vitesse de 24 images par secondes et l'homme ne perçoit déjà plus les plages obscures qui séparent les différentes images.
En ce qui concerne le pouvoir de séparation temporelle des événements, les performances visuelles extraordinaires d'un Diptère sont conditionnées par la structure de ses yeux à facettes. Si l'acuité visuelle n'est pas très grande étant donné l'angle d'ouverture des diverses ommatidies, la séparation temporelle de ces facettes, quand un objet animé excite successivement leurs cellules visuelles, est très forte.
Les yeux composés permettent aussi à l'insecte de percevoir les divers plans de vibration de la lumière polarisée, en raison d'une morphologie déterminée : la disposition en étoile de cellules visuelles et leurs bordures sensorielles en brosse à l'intérieur de chaque ommatidie. Ces bordures sensorielles disposées parallèlement servent à analyse la lumière polarisée. Il suffit donc à une mouche d'un minuscule coin de ciel bleu pour s'orienter. La bonne sensibilité spectrale des différentes cellules visuelles de la mouche est aussi remarquable : le spectre des couleurs visibles s'étend du rouge à l'ultraviolet.
Outre les grands yeux à facettes, de nombreux diptères ont généralement trois ocelles (yeux simples) sur la tête, plus rarement deux. Ces organes se rencontrent dans divers ordres d'insectes et leur fonction s'est révélée extraordinairement différente. Chez les Diptères, les recherches à ce sujet ont été pratiquées sur la Mouche de la viande Calliphora erythrocephala. Ses trois ocelles ont des champs de vision qui se chevauchent fortement et qui englobent tout l'hémisphère visuel supérieur et des parties de l'hémisphère inférieur. Malgré la sous-focalisation des lentilles, les ocelles latéraux représentent clairement de grandes formes sur le champ récepteur, toutefois en raison de l'astigmatisme des lentilles, les formes orientées dans la longueur sont mieux représentées.

source : Guide des mouches et des moustiques de Joachim et Hiroko Haupt, Delachaux et Niestlé (2000)

Pour résumer, Les yeux à facettes ont un champ de vision très étendu et sont adaptés à la détection d'objets en mouvement rapide, ils ne donnent pas une image précise de l'environnement de l'insecte. [...] , tandis que Les ocelles ne conduisent pas à la formation d'une image, ce sont des capteurs d'intensité lumineuse.
source : L'oeil : la vision au-delà de la vision, dossier de Futura-Sciences

Réponse attendue le 02/01/2011 - 09:01