Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > 5, 4, 3, 2, 1, partez > jeux olympiques

jeux olympiques

par jocelin, le 19/05/2006 à 16:32 - 738 visites

Bonjour,

J'aimerai savoir si il y a une raison précises au fait de donner des médailles au trois premiers et pas au quatre ou seulement au deux de chaque compétitions.
S'agit-il d'une décision du CIO ?
merci de votre aide.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 22/05/2006 à 17:10

Réponse du département Arts et loisirs

Un document du Musée des Jeux Olympiques de Lausanne, intitulé "les jeux olympiques modernes", et accessible à partir du site du Comité international olympique, dit ceci à propos des médailles et récompenses :

«La victoire est symbolisée par l’athlète qui monte sur le podium pour y recevoir sa médaille. Cependant, cette cérémonie n’existe pas depuis toujours ! Les divers éléments qui la composent sont entrés dans l’histoire olympique à des moments distincts.
LES MÉDAILLES DES JEUX D’ÉTÉ
Au début, les médailles olympiques varient d’une Olympiade à l’autre. Aux premiers Jeux modernes à Athènes, en 1896, le vainqueur est couronné d’olivier et reçoit une médaille d’argent, tandis que le deuxième reçoit une médaille de bronze et une couronne de laurier ! L’or, l’argent et le bronze ne sont distribués aux vainqueurs qu’à partir de 1904.
Depuis 1928, les médailles sont standardisées. Sur l’avers doit figurer une représentation de la Victoire tenant une couronne dans une main et une palme dans l’autre. Sur le revers, on découvre un athlète victorieux porté par la foule.
Depuis 1972, seul l’avers de la médaille reste inchangé. Le revers est modifié à chaque Olympiade.
LES MÉDAILLES DES JEUX D’HIVER
Les médailles des Jeux d’hiver ne subissent pas ces contraintes. Aucune règle ne les oblige à respecter une forme précise ou un modèle particulier. Même les matériaux peuvent varier : les médailles des Jeux d’Albertville (France) intègrent un disque de cristal, celles des Jeux de Lillehammer (Norvège) du granit et celles des Jeux de Nagano (Japon) de la laque. Le résultat est que chaque édition des Jeux Olympiques d’hiver donne lieu à une médaille originale !
LA REMISE DES MÉDAILLES
La cérémonie de remise des médailles a lieu très vite après les compétitions.
Les huit premiers dans chaque épreuve reçoivent un diplôme et leurs noms sont annoncés au public. Seuls les trois premiers reçoivent en plus une médaille.
À partir des Jeux Olympiques d’hiver de Lake Placid (États-Unis d’Amérique) en 1932 la remise des médailles se fait toujours sur un podium. Le premier se place au centre, sur la plus haute marche. Il reçoit une médaille d’or et le titre de champion olympique. Le deuxième se place à sa droite et reçoit une médaille d’argent. Le troisième se place à sa gauche et reçoit une médaille de bronze.
Les drapeaux des trois vainqueurs sont hissés et l’hymne national du champion olympique retentit.
LA RENOMMÉE DES VAINQUEURS
Après les Jeux Olympiques, les vainqueurs sont considérés comme de véritables stars. Pour beaucoup ils sont un modèle, un exemple à suivre.
Une médaille ne garantit pas toujours la célébrité. Décrochée dans un sport peu connu ou peu médiatique, la médaille ne suffira pas à attirer sur l’athlète l’intérêt des sponsors, ou celui du public.
Quoi qu’il en soit, vainqueurs ou non, tous ceux qui participent aux Jeux Olympiques en retirent une expérience humaine exceptionnelle.»

L'explication du fonctionnement des médailles est claire, mais les raisons de ce choix ne sont pas expliqués.

Pour en savoir plus, nous avons contacté le Centre de documentation du Comité national olympique et sportif français, qui nous a donné les éléments suivants, en soulignant que rien ne justifie ce choix dans les textes officiels olympiques (ce qui est étonnant d'ailleurs parce que ce système des trois médailles est devenu une sorte de modèle, y compris dans des domaines non sportifs !) :

* en 1896, il n'y avait que deux médailles : argent et bronze ;
* à Paris, en 1900, il n'y eut aucune médaille ;
* les 3 médailles (d'or, d'argent et de bronze) sont apparues en 1904.
L'une des raisons que l'on peut avancer pour l'augmentation du nombre de médailles est celle du nombre de participants ; en effet, si les deux médailles de 1896 étaient justifiées par ce motif, pourquoi pas les trois ?

Nous remercions le documentaliste qui a bien voulu effectuer une recherche approfondie pour nous donner ces éléments et qui, s'il trouve ultérieurement une réponse à la question, nous la communiquera.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact