Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > 15e Biennale de la Danse > Bach dans les romans, musiques et films

Bach dans les romans, musiques et films

par doigt de fee, le 13/04/2007 à 23:46 - 1088 visites

bonjour

je suis frappée de l'influence de Bach dans beaucoup de domaines de la création.
je cherche à touver des oeuvres de création (romans, musiques, films, danse...) qui ont puisé leurs inspirations dans la musique de Bach, soit en l'utilisant directement, soit en la détournant ou en l'adaptant
par exemple le ballet Bach de gruppo corpo qui livre une vision de Bach tres particulière, ou les chansons françaises (barbara, maurane,..) ou les films qui utilisent la musique de Bach comme appui à leur film
pouvez vous me donner une liste la plus large possible de toutes ces influences revendiquées
merci

véronique

Réponse du Guichet du savoir

par bml_art, le 14/04/2007 à 17:30

Réponse du département Arts et Loisirs

En préambule, notons que la question que vous nous posez est d’une grande étendue et qu’il vous restera, après consultation de ces réponses qui ne seront que partielles, tout un univers à explorer.

En ce qui concerne le cinéma, une recherche dans la grande base de données américaine Internet Movie database nous donne un nombre important de réponses en ce qui concerne les musiques de Jean Sebastien Bach utilisées dans les films : les voici.
Jean Sebastien Bach apparaît comme personnage dans quelques films, dont Petite chronique d’Anna Magdalena Bach, de Danièle Huillet et Jean-Marie Straub (1968) ; le personnage du compositeur est interprété par le claveciniste et chef d’orchestre Gustav Leonhardt ; pour les autres films, voir encore la liste proposée par IMDb.

En ce qui concerne la danse, citons quelques chorégraphes que cette musique a inspirés (il s'agit de quelques exemples) :

* en chorégraphie "historique", voici celle de Doris Humphrey, inspirée de l'Aria de la Suite n° 3, et citée sur le site des Archives Arte : "Les adagios extatiques de Bach inspirèrent nombre de chorégraphies. Une des plus réussies est celle de Doris Humphrey qui fut dans les années trente avec Martha Graham la grande prêtresse de la danse aux Etats Unis."Elle a été filmée en 1934.
* Dominique Bagouet avec le ballet So Schnell ; voici ce que le chorégraphe a dit de cette création :
«Lorsque m’a été confiée la mission d’inaugurer, pour la danse, le plateau du nouvel Opéra Berlioz, j’ai immédiatement rêvé à une chorégraphie pour un nombre important de danseurs.
Est née alors l’idée de rassembler pour la première fois, et dès le début de la saison, toutes les forces vives de la compagnie – danseuses et danseurs stagiaires de la Cellule d’Insertion Professionnelle – dans un travail commun autour d’une cantate de Jean-Sébastien Bach.
Avec la partition musicale comme avec les sons provenant de machines industrielles de bonneterie, j’ai donc préparé des pages de trames très précises de construction, au service d’un vocabulaire sans « scrupule d’esthétisme », mais soucieux d’énergie et d’exploration souvent individuelle pour les quatorze interprètes.» In : Les carnets Bagouet.
* Anne Teresa de Keersmaeker avec Toccata.
* Le Netherlands Dance Theatre avec Sarabande.
* Maurice Béjart avec entre autres Vita nova, et Mort subite, mais pour cette dernière chorégraphie Bach est un compositeur parmi d'autres...
* Rudolf Noureev avec Bach suite.

Vous pouvez aussi consulter le catalogue de la Médiathèque du Centre national de la danse, vous trouverez quelques autres références complémentaires.

Citons enfin aussi (mais c’est le côté mathématique de Bach qui est là traité) : Gödel, Escher, Bach : les brins d'une guirlande éternelle.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 14/04/2007 à 17:54

Réponse du département Langues et Littératures

Il est assez difficile de repérer très précisément les influences de Bach dans les oeuvres littéraires. Il y a les oeuvres dans lesquelles Bach est cité sans que l'influence de sa musique semble apporter quelque chose à l'histoire ou au style
par exemple dans :Consuelo de George Sand.

Par contre, l'influence de Bach apparait dans les oeuvres de André Gide en particulier dans : Les faux-monnayeurs et Gide parle de Bach dans son Journal
Bach est également présent dans le roman de Romain Rolland : Jean-Christophe
ainsi que dans À la recherche du temps perdu et dans Jean Santeuil de Marcel Proust.

Pour approfondir les relations de Bach avec les écrivains vous pouvez vous reporter à quelques ouvrages généraux sur les rapports entre musique et littérature (ces ouvrages comportent un index qui permet de retrouver précisément Bach):
Miroirs de la musique : la musique et ses correspondances avec la littérature et les beaux-arts de François Sabatier
La musique dans la prose française de François Sabatier
Musique et littérature de Jean-Louis Backès

Dans : Musique et littérature un article de Michel Schneider : "Opus posthume" parle très précisément de Bach et la création littéraire.

Vous pouvez également trouver des informations sur le site de l'Université de Provence : Litt & Mu

On retrouve Jean-Sébastien Bach dans un certain nombre de romans, essais ou poèmes d'auteurs contemporains:
Cavatine / Bernard Simeone
Le café Zimmermann / Catherine Lépront
Le clavier bien tempéré / Dominique Autié
Les "Variations Goldberg" : romance / Nancy Huston
Cantates de proximité / Jacques Jouet
Passacaille / Robert Pinget
Strette/ Paul Celan
Bach, dernière fugue / Armand Farrachi
La disgrâce de Jean-Sébastien Bach / Jean-François Robin

Réponse du Guichet du savoir

par bml_mus, le 14/04/2007 à 17:56

Réponse du Département Musique :

L'influence de Bach sur la musique est phénoménale. En effet, les compositions de Bach ont inspiré de nombreux compositeurs : de musique classique (Mendelssohn, Brahms, Busoni), de rock, de jazz...

Voici une petite sélection d'artistes ou d'enregistrements sonores, illustrant l'étendue de son impact :
Le compositeur Jacques Loussier a adapté les oeuvres de Bach au monde du jazz, donnant naissance à plusieurs albums.

Voici un petit dossier de Jean-Christian Michel nous proposant quelques références de transcriptions de Bach en jazz.

Retrouvez sur cette page des musiciens de jazz s'exprimant sur Bach (Jacques Loussier, Francis Lockwood, Christiane Legrand, Jean-Claude Vannier).

Et aussi :
- Eddie Palmieri revisite façon cubaine Bach sur le titre "Gigue" (sur l'album "Ritmo Caliente").

- Les Swingle Singers chantent Bach dans Bach hits back.

- Le Trio Rhéa sur leur "Bach to Beirut" nous propose un remarquable arrangement d’un prélude de Bach.

- L'américain M.Ward réinterprète un prélude du "Clavier bien tempéré" à la guitare sur l'album Transistor radio.

- Le disque Lambarena est une rencontre de l'Europe et de l'Afrique à travers la musique de Jean-Sébastien Bach.

- Le blues dialogue avec Bach sur "Blues on Bach" par le Modern Jazz Quartet.

- Wendy Carlos détourne Bach dans ses versions au synthétiseur Moog des oeuvres de Bach, que l'on retrouve sur "Switched-On Brandenburgs" et "Switched-On Bach".

- Carlos Núñez, le joueur de gaita galicien, reprend Bach sur "Cinema do mar".

En 2000, dans le cadre du 250è anniversaire de la mort de Bach , la chaîne Arte offrait une programmation spéciale. Vous pouvez retrouver en ligne, quelques archives.


Cette liste n'est bien evidemment pas exhaustive et ne constitue que quelques pistes...
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact