Guichet Du Savoir
http://www.guichetdusavoir.org/

Le bon point à l'école
http://www.guichetdusavoir.org/viewtopic.php?f=243&t=47965
Page 1 sur 1

Joëlle [ 30/07/2012 à 18:34 ]

bonjour
je voudrais savoir à quelle époque a été mis en place le système du "bon point" dans les écoles françaises.

Réponse attendue le 02/08/2012 - 18:08


gds_ah [ 31/07/2012 à 11:33 ]

Bonjour,

Comme l’indique l’ouvrage de Bertrand Gimmonet, Les notes à l’école : ou le rapport à la notation des enseignants de l’école élémentaire (l’Harmattan, 2007), l’usage des bons points date de l’Ancien Régime, plus exactement du XVIIe siècle.

La capitalisation des « bons points » est une activité en usage dès le XVIIe siècle et qui verra sont apogée au milieu du XIXe siècle. Les bons points constituent souvent une monnaie scolaire servant à acquérir une récompense plus importante ou à racheter une punition. Dans les petites écoles de l’Ancien Régime, la recherche de l’exemption de punition donne lieu à une thésaurisation et à une spéculation sur les « bons points », tel un système « d’indulgences ». Dans l’école de Jules Ferry également, on usera d’un système de points qui permet le rachat des « mauvais points » ou l’obtention d’images. (page 55)


Un article d’Alain Dubus, intitulé « GIMONNET Bertrand. Les notes à l’école ou le rapport à la notation des enseignants de l’école élémentaire », paru dans la Revue française de pédagogie d’octobre-décembre 2007, mentionne l’origine historique de ce système de récompense scolaire.

Le second chapitre, de très loin le plus long de l’ouvrage, puisqu’il en représente le quart, explore l’histoire de la note scolaire. Après un détour par ses racines archaïques dans la commune origine de la lettre et du chiffre, de la dénomination et de la numération, et la numérophilie comme désir d’emprise sur le réel, l’auteur identifie l’origine de la note telle que nous la connaissons dans les « bons points » passés des petites écoles de l’Ancien Régime, avec une mention particulière pour la Conduite des écoles chrétiennes, de J.-B. de La Salle, à l’école de Jules Ferry, qui en spécifie l’usage dans les Conférences normales de pédagogie de Mariotti.

Réponse attendue le 03/08/2012 - 11:08