Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Où sortir à Lyon ? > Bords du Rhône

Bords du Rhône

par jf75, le 24/05/2007 à 08:14 - 1084 visites

Bonjour. J'aimerais savoir quelle est l'origine des plaquettes métalliques apposées sur la rambarde le long des quais du Rhône à Lyon et quelle est leur signification. Il semblerait qu'elles constituent une oeuvre d'art , mais il n'y a aucune précision ni sur l'artiste ni sur le projet ni sur sa signfication. Merci d'avance.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_reg, le 24/05/2007 à 15:01

Réponse de la Documentation Lyon et Rhône-Alpes

Nous supposons que vous parlez de la rive gauche du Rhône (5 km) et que vous avez découvert ces plaques en vous promenant sur les nouvelles berges. Nous supposons également que vous parlez des plaques apposées sur le garde-corps de l'estacade qui longe le Rhône au niveau de la piscine.

Cette rambarde ressemble à une table d'orientation vers des lieux imaginaires tirés de la littérature internationale, Hooloomool, Pellucidar..., d'oeuvres de Rabelais ou de Swift, par exemple. Une partie de ces noms ont été choisis par Philippe Favier, à l'origine du projet et artiste présent à la biennale d'art contemporain de Lyon, du 18 juin au 14 août 2005, avec une oeuvre intitulée Géographie à l'usage des gauchers . Le Musée d'Art Contemporain de Lyon lui avait alors confié le soin de travailler quinze mois (du 1er février 2004 à l'ouverture de l'exposition) dans le musée et ce dans le plus grand secret. L'idée de l'exposition était de faire entrer un peu de l'espace privé dans le lieu d'exposition, de réduire ainsi la distance entre atelier et conditions muséales et de proposer une réflexion sur le caractère fini ou non d'une oeuvre.

Philippe Favier espère que cette table d'orientation portera à terme jusqu'à un millier de noms de lieux, les siens mais aussi ceux que le public voudra voir graver, comme ce fut le cas lors des animations d'ouverture des berges les 19 et 20 mai derniers. Il aurait été inspiré par la lecture de l'ouvrage de Gianni Guadalupi Guide de nulle part et d'ailleurs à l'usage du voyageur intrépide en maints lieux imaginaires de la littérature universelle .

Vous pouvez consulter à la BML les catalogues de ses expositions et surtout emprunter certaines de ses estampes (voir modalités sur le site de la BML).

Et nous le remercions vivement d'avoir répondu à nos questions.

L'estacade, copyright Grand Lyon
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact