Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Printemps des petits... curieux ! > Soleil, vent et pluie

Soleil, vent et pluie

par iZice, le 08/02/2013 à 21:12 - 1490 visites

Bonjour,

Mon fils de 6 ans me demande s'il y a plus de journées ensoleillées, venteuses ou pluvieuses sur la surface de la Terre.
Le savez-vous? Merci de répondre à sa question car je ne trouve pas de réponse.

Réponse du Guichet du savoir

par bml_sci, le 09/02/2013 à 16:42

Réponse du département Sciences et Techniques

La question est assez ardue effectivement. Il nous est difficile de vous fournir une réponse simple à la question de votre fils.
Les différents documents consultés présentent bien une synthèse sur le climat terrestre, mais préfèrent présenter le temps qu’il fait à travers l’ensoleillement total, mensuel ou annuel, et les précipitations en quantité et non pas en fréquence (nombre de jours).

Ainsi, Le CNRS nous fournit la température moyenne de la Terre 15°C, +/- 0,1°C en lien avec l’énergie reçue par notre planète, 492 W/m².
Par ailleurs, l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) nous fournit une carte des précipitations annuelles et rapportées à la journée :
Image
source : FAO

Malheureusement ou heureusement, la pluie ne tombe pas uniformément sous forme de x mm de particules d’eau par jour, mais en fonction du type de climat, océanique, polaire, équatorial, de mousson ou autre continental, le régime de précipitations sera plus ou moins violent et/ou prolongé.

C'est de la surface de l'Océan, et, plus particulièrement, de la surface des mers tropicales, ou l'évaporation, sous l'action de la haute température, est beaucoup plus rapide, que s'élève la plus grande masse de nuages. Aussi la quantité d'eau qui tombe annuellement est-elle relativement considérable dans les régions qui avoisinent ces mers ou dans les îles qui y émergent, et, comme là le Soleil a une influence décisive, la régularité de son action amène la régularité des pluies. Il existe notamment, aux environs immédiats de l'équateur, au-dessus du Pacifique et de l'Atlantique, une zone constante de nuages et de pluies, bien connue des navigateurs : c'est la zone des calmes équatoriaux; le cloud-ring des marins anglais, le pot-au-noir des marins français. Les deux alizés s'y rencontrent, apportant avec eux les énormes quantités de vapeurs d'eau prises au-dessus des mers surchauffées des tropiques; elles s'y condensent et il y pleut en moyenne neuf heures par jour. Sur les continents, la zone équatoriale des pluies oscille entre 5° N. et 3° S.; la saison des pluies s'y produit lorsque le Soleil est à sa plus grande hauteur, c.-à-d. au printemps et en automne, et on y distingue, par conséquent, dans chaque période de six mois, deux saisons, l'une sèche, l'autre pluvieuse. Il n'en est plus de même sous les tropiques. Etc.
Source : cosmovisions.com

Le guide du routard nous fournit une liste exhaustive du nombre de jours de pluie par région : par exemple celle du mois de mois de janvier. (pour chaque mois (onglets de droite) se rendre en bas de la page et sélectionner le bouton rouge "Voir les températures et les précipitations pour le mois de ...").
Il apparaît à la lecture des chiffres donnés que le nombre de jours de pluie est majoritairement inférieur à la moitié du nombre de jours dans le mois. Quant à savoir au cours du temps restant, s'il fait un ciel bleu immaculé ou bien s'il est sousmis à une couverture nuageuse, il faudrait se tourner vers la durée d'ensoleillement. Mais cette donnée est encore présentée rapportée à l'année ou au mois.
Vous pouvez donc simplement dire à votre fils, qu'il y a sur Terre plus de jours secs que de jours de pluie.

Enfin, la notion de beau temps est plus ou moins objective, comme celle du temps pluvieux :
“Mais les quantités de pluie tombées, ce n’est pas ce qui donne l’impression de pluie, relativise Patrick Galois. Par exemple, il pleut beaucoup plus à Bordeaux qu’à Lille ou à Paris, mais pourtant, il y a plus de soleil.” Donc le climat nous semble meilleur...
Ce qui est intéressant à regarder, donc, c’est le nombre de jours de pluie par an. Et là, le gagnant est... Brest et sa région, avec 160 jours de pluie par an, selon les calculs de Météo-France. Alors qu’à Marseille, on ne compte que 53 jours de pluie et 140 jours à Biarritz.
Concernant l’ensoleillement, le couperet tombe également : “globalement, c’est le Finistère qui est le moins ensoleillé”, note Patrick Galois. “Le département est très exposé au courant océanique, avec de l’humidité qui provient de la mer, ce qui explique la formation de nuages bas, même en été”. Et l’impression d’être dans la région la plus pluvieuse de France...

Source : quoi.info
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact