Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Brasil ! > TRANSAMAZONIENNE.

TRANSAMAZONIENNE.

par balaton, le 29/08/2013 à 11:21 - 1072 visites

S.V.P.

Ou en sont les travaux de ce projet pharaonique et écologiquement démentiel, de la traversée de la forèt amazonienne par axe routier ?
Ces derniers seraient t ils arrétés , Il me semble ! Qui était à l'origine de ce projet, et quels en seraient , si tel est le cas, la cause de l'arret de ces derniers . d'avance merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_et, le 30/08/2013 à 11:21

Bonjour,

Lancée en octobre 1970 par le président brésilien Emilio Medici, la route transamazonienne suscite de vives inquiétudes.

La Transamazonienne, alias BR-230, sera longue d’environ 5 000 km une fois terminée. Le projet, lancé en 1970, est de relier l’Atlantique aux réseaux routiers des Andes et d’Amérique centrale. Le but affiché par les militaires alors au pouvoir au Brésil était aussi de désenclaver des régions isolées qui se situent le long du fleuve Amazone.

Sa construction est contestée à cause de ses effets destructeurs : déforestation, surexploitation des bois et des sous-sols, grands élevages, urbanisation… Tout cela, pour beaucoup, menace l’écosystème et les populations locales. « Des hommes pour des terres sans hommes et des terres pour des hommes sans terres », disait le gouvernement : des centaines de milliers de Nordestins ont afflué dans le centre du Brésil, notamment autour de Santarem et dans le Rondônia. Pour les petits colons, l’implantation a été majoritairement un échec. Mais pour les grands propriétaires et les aventuriers sans foi ni loi, cela a été une meilleure affaire.

L’opinion publique internationale a vraiment commencé à s’émouvoir des conséquences négatives de la Transamazonienne dans les années 1980, avec l’assassinat du syndicaliste paysan Chico Mendes et lors de campagnes au cours desquelles des délégués amérindiens ont plaidé leur cause à travers le monde.


Source : routard.com

Cette présentation du web pédagogique illustre avec des images éloquentes les effets de la construction de la Transamazonienne sur le déplacement des populations, la déforestation et la menace des peuples indigènes.


Prévue pour être longue de 5700 km, la Transamazonienne est en grande partie faite en terre battue, seule une partie de la route est asphaltée. D’après l’encyclopédie Larousse, son tracé (4 920 km) est en partie envahi par la forêt.
Toujours inachevée, elle s’arrête à Labrea. D’après Wikipedia, le pavage partiel de la route est dû aux coûts de construction trop élevés pour l’Etat du Brésil, en pleine crise financière dans les années 70. Si les travaux de pavage se poursuivent encore de nos jours, on ignore les délais d’achèvement de la route.

Image
Source: academic.ru
(Un plan plus grand est disponible sur le site du ministère des transports brésilien)


Actuellement, des projets de Transamazonienne(s) sont à l’étude en Bolivie et au Pérou.


Pour aller plus loin :

La Transamazonienne, documentaire de Bernard Giraudeau, DVD Éditions Montparnasse, 2005
• Site de l’association Aquaverde


Bonne journée.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact