Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Mot français d'origine portugaise

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Brasil ! > Mot français d'origine portugaise

Mot français d'origine portugaise

par MaggyLou, le 17/05/2012 à 15:17 - 1142 visites

Bonjour,

Je cherche des mots français ayant une origine, dans leur étymologie, portugaise. Si possible portugais du Brésil mais ils sont trop peu nombreux et j'aimerai élargir aux mots portugais du Portugal (voir à d'autres pays lusophones).
Je cherche à éviter bien entendu tous les mots faisant référence à une coutume ou un élément culturel évident, du type: capoeira, samba, lambada, candomblé, caïpirinha,...
Par ailleurs, je cherche à éviter les mots pour lesquels la langue portugaise n'aurait été qu'une langue "de transit". Exemple: le mot banane, qui vient effectivement du portugais banana mais qui tire son origine première de la langue bantoue. De même pour les mots bonze ou albacore qui viennent respectivement du japonais et de l'arabe.
Je cherche cette petite liste avec l'histoire du mot.
Je sais qu'avec les deux critères ci-dessus, la liste va largement se raccourcir... Aussi je vous remercie par avance de toute l'aide que vous pourrez m'apporter!

A bientôt, Maggy

Réponse du Guichet du savoir

par bml_litt, le 21/05/2012 à 11:09

Réponse du Département Langues et Littératures

Bonjour,

Afin de répondre à votre question, nous nous sommes basés sur l’ouvrage Dictionnaire des mots d’origine étrangère, selon lequel : « En dehors du vocabulaire déjà cité pour avoir été véhiculé par le portugais, soit du tupi parlé au Brésil, soit d’Asie et d’Indonésie, soit d’Afrique, le français ne compte qu’une soixantaine de mots d’origine portugaise, dont la moitié seulement sont des termes courants. »

Voici la liste des mots issus (quasi) directement du portugais :
_ albinos : blanc, du latin albus = blanc
_ autodafé : portugais auto-da-fé = acte de foi
_ baroque : perle irrégulière, de barroco
_ bossa nova : nouvelle vogue
_ cachalot : de cachalote = poisson à grosse tête, du portugais populaire cachola = tête, caboche
_ Caramel : de caramelo = glaçon , vient du latin médiéval Cannamella = canne à sucre
_ Caravelle : de caravela, dérivé du bas latin carabus = embarcation d’osier doublé de cuir, lui-même issu du grec karabos = embarcation ou crabe de mer.
_ Case (hutte) : de casa = maison
_ Caste : de casta et du latin castus = pur, sans mélange, appliqué d’abord aux classes sociales de l’Inde
_ Cobra : de cobra de capelo = couleuvre à capuche.
_ Coco : fruit du cocotier, de coco = croquemitaine, puis noix de coco
_ Commando : de comando, de comandar = commander, emprunté par l’anglais lors de la guerre des Boers au XIXe s
_ Créole : de crioulo = esclave élevé dans la maison des maîtres, dérivé de criar = nourrir, élever
_ Cruzado : monnaie, portugais du Brésil cruzado, de cruz = croix
_ Curaçao : du nom d’une île des Antilles
_ Embarrasser : de embaracar = empêcher, entraver, de baraco = corde
_ Fado : chant = le destin
_ Favela : sorte de bidonville, du portugais du Brésil favela, dérivé de fava = fève
_ Fétiche : de feitiço = sortilège et artificiel
_ Griot : sorcier, de criado = serviteur, 1ère forme du mot guiriot
_ Marmelade : marmelade; en français confiture à base de n’importe quels fruits, alors que marmalade en anglais ne renvoie qu’à la confiture d’oranges, et que marmelo en portugais signifie le coing, mot issu du latin melimelum sorte de pomme douce, lui-même issu du grec melimêlon pomme-miel.
_ Paillotte : de palhota = hutte de paille, et de palha = paille
_ Pintade : de pintada = (poule) peinte, tachetée, de pintar = peindre et pinta = tâche
_ Sargasse : algue brune, de sargaço = ciste
_ Serval : chat-tigre, de cerval = cervier, c’est-à-dire qui attaque les cerfs, d’où « loup-cervier »
_ Véranda(h) : véranda; en anglais verandah, issu de l’hindi varanda, lui-même issu du portugais vara = perche, galerie soutenue par des perches.
_ Vigie : de vigia = sentinelle, de vigiar = surveiller
_ Zèbre : de zebra = cheval sauvage, de l’ancien portugais zevra (mot féminin)

Mots portugais issus du Tupi-Guarani, langue du Brésil :
_ agouti : de acouti = petit rongeur
_ aï : le paresseux
_ ananas : de naná
_ ara : de ará = perroquet
_ boucan : viande fumée, de moukem
_ Cajou (noix de) : de caju, abréviation de acaju = anacardier, du portugais caju
_ Cobaye : de sabuja, et du portugais çabuja puis cobaya
_ Cougar ou cougouar : de susuarana, et du portugais çuçuarana, puis par perte des cédilles cucuarana
_ Ipéca ou ipécacuana: plante médicinale, de ipeka’kuaňa, de i’peka = canard et a’kuaňa = pénis, par le portugais ipecacuanha
_ Jaguar : de jauara, par le portugais jaguarete, avec le suffixe –ete = vrai, authentique
_ Manioc : de manioch, mandihoca, par le portugais mandioca
_ Ouistiti : du tupi ou onomatopée du cri de l’animal
_ Piranha ou piraya : de pi’raia, de pi’ra = poisson et ‘aia = dent, par le portugais piranha
_ Sagouin : singe, de sawi = singe, par le portugais sagüi
_ Samba : du tupi et du portugais samba
_ Sarigue : petit marsupial, de sariwe, par le portugais sarigüê
_ Tamanoir : « fourmilier », de tamanwa
_ Tapioca : de tipioka, de tipi = résidu et de oka = presser, par le portugais tapioca
_ Tatou : de tatu
_ Topinambour : de Tupinamba, nom d’un peuple indien du Brésil

Le portugais comme langue de transit :
_ cachou, cari, mangue, paria : du Tamoul (Sud-Est de l’Inde)
_ bétel, jacquier, teck : du Malayalam (Sud-Ouest Inde)
_ cornac : du Cinghalais (Ouest de Ceylan)
_ cangue, typhon : du chinois
_ bambou, cacatois, jonque, sarbacane : du malais
_ banane, igname, iguane, macaque : du bantou (Afrique)

La majorité de ces emprunts à la langue portugaise date de la Renaissance, et s’étale jusqu’au XIXe siècle, c’est-à-dire que cela coïncide avec les grandes expéditions et explorations portugaises, espagnoles et italiennes et des fondations de colonies portugaises notamment au Brésil. Pour plus de précisions, vous pouvez vous reporter au livre suivant :
Les mots voyageurs. Petite histoire du français venu d’ailleurs.
Vous pouvez aussi vous adresser à l’Institut de promotion de la langue portugaise situé à Lyon : Institut Camoes de Lyon.

En espérant avoir répondu à vos attentes.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact