Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Osons l’ozone > PARADOXE CLIMATIQUE.

PARADOXE CLIMATIQUE.

par balaton, le 01/03/2013 à 08:35 - 831 visites

Bonjour,

Depuis plusieurs années déja, on nous dit sans cesse que la terre se réchauffe, ce qui semble vrai, losqu'on voit , entre autre,l'état actuel des pôles !
Mais alors, comment se fait il que , ces dernières années, sans avoir en général battu , quoique, des records historiques, on a eu, et cette année encore , en février nottamment, des hivers vraiment marqués par la neige, le froid, la glace,etc...en plus, on ne peut pas dire que les derniers étés aient été remarquables par la chaleur ou l'ensolleillement: ils furent plutot frais et humides..parfois même franchement pourris !
Ce paradoxe apparent , a til quelque explication ? merci.

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 01/03/2013 à 10:12

Bonjour,

Contrairement à ce que certains pourraient penser, le réchauffement climatique peut entraîner une réduction des températures et pourrait ainsi être à l’origine d’hivers plus froids et plus rudes dans les continents du nord, tels que l’Europe et l’Asie.
source : Le réchauffement climatique pourrait entraîner des hivers plus froids en Europe

Nous vous renvoyons à cet article de la revue Le Point du 28/12/2010 qui rend compte de plusieurs théories scientifiques susceptibles d'expliquer ce phénomène car les avis divergent : Après le réchauffement, la rigueur de l'hiver divise les scientifiques.

Voir aussi les articles suivants :
- Les hivers sont plus froids… parce qu'il fait plus chaud du 22-12-2010
- Hiver rigoureux : quels liens avec le réchauffement climatique ? / Romain Lejeune, Universciences - 30/12/2010
- Des hivers plus froids parce qu'il fait plus chaud du 22 décembre 2010
Quelques extraits de ce dernier article :

Le coupable serait la fonte de la calotte glaciaire arctique. Le réchauffement, deux à trois fois supérieur à la moyenne, a entraîné sa réduction de 20% ces 30 dernières années. Elle pourrait même disparaître entièrement durant les mois d'été d'ici la fin du siècle.
[...]
Les chercheurs soulignent que ces hivers particulièrement froids en Europe ne reflètent pas la tendance globale constatée sur l'ensemble du globe, où 2010 devrait être l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées.

Une dernière théorie en février 2012 est développée dans cet article : L'Europe sous la neige : la faute au réchauffement climatique ? :
Judith Curry, présidente de l'Ecole des sciences atmosphériques et de la Terre à l'Institut de Technologie de Géorgie et principal auteur de cette communication, avance une explication : tout serait dû à "des changements dans la circulation atmosphérique de l'hémisphère nord en hiver". Explication : "les modifications dans la circulation de l'air forment plus fréquemment des zones stagnantes de haute pression atmosphérique centrées sur l'Atlantique, qui bloquent le flux d'air chaud venant d'ouest et provoquent un flux d'air polaire et de forte chutes de neige". Voilà pourquoi ces hivers plus rudes concernent à la fois l'Europe et le nord-est de l'Amérique du Nord. Et voilà qui pourrait permettre aux météorologues d'affiner leurs modèles et leurs prévisions pour les mois d'hiver.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact