Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Trick or Treat ! > décomposition et l'etat du cadavre jusqu'à 3 semaine

décomposition et l'etat du cadavre jusqu'à 3 semaine

par savoirxy, le 25/11/2012 à 02:56 - 637 visites

Bonjour, je voudrais savoir dans quel etat se trouve le cadavre 3 semaine après la mort dans lieu fermé(appartement) au mois de juillet avec un température en moyen entre 25 et 30 après avoir eu un arrêt cardiaque suite aux different medicament, notament 4 petit flacons de psychopax.

merci

Réponse du Guichet du savoir

par gds_db, le 26/11/2012 à 15:37

Bonjour,

Nous vous invitons tout d'abord à consulter ces précédentes réponses sur la décomposition des cadavres. Elles vous apporteront quelques éléments bibliographiques intéressants :

- Décomposition d'un corps
- Décomposition d'un cadavre sous terre
- Décompositon d'un cadavre
- Comment apparaisent les asticots sur un cadavre ?

En complément, voici un extrait d'un cours de médecine légale de la Faculté de Médecine de Strasbourg :

La putréfaction est la destruction des parties molles du cadavre sous l’action des bactéries et des enzymes. Son évolution peut être divisée en cinq phases successives :
- stade initial (deux à trois jours) : le corps semble encore intact extérieurement mais il commence déjà à se décomposer sous l’action combinée d’une autolyse enzymatique et d’une prolifération bactérienne provenant essentiellement de l’intestin ;
- putréfaction débutante ou putréfaction « verte » (première semaine) : débute généralement par une tache verte de la paroi abdominale au niveau de la fosse iliaque droite, qui se généralise ensuite à l’ensemble du tronc puis à l’extrémité cervico-céphalique et finalement aux membres (typiquement les pieds et les mains sont les parties du cadavre qui se décomposent en dernier). Les autres signes caractéristiques de cette période sont l’apparition de phlyctènes cutanées, d’un ballonnement abdominal (et éventuellement scrotal) sous l’effet des gaz de putréfaction, d’une issue de liquides putréfactifs par les différents orifices (ne doivent pas être confondus avec du sang) et par l’apparition d’une odeur
typique de viande en décomposition ;
- putréfaction avancée ou putréfaction « noire » (premier mois) : les parties exposées du cadavre (notamment extrémité céphalique) prennent une coloration noirâtre, le décollement épidermique se généralise, les ongles tombent. Le ballonnement abdominal décroît du fait de l’issue des gaz. L’odeur de putréfaction est à son maximum ;
- fermentation butyrique (deux à six mois) : ce stade est marqué par une dessiccation progressive du cadavre avec saponification de ses graisses.
L’odeur du cadavre devient moins agressive et évoque certains fromages… ;
- dessiccation terminale et transformation squelettique (plusieurs mois à plusieurs années) : liées à la disparition terminale des parties molles. A ce stade l’évolution du cadavre se fait de manière beaucoup plus lente que lors des
stades précédents.

Cette chronologie des phénomènes putréfactifs connaît malheureusement des variations interindividuelles absolument considérables. La température ambiante est évidemment le principal facteur déterminant la vitesse de la putréfaction mais de nombreux autres paramètres peuvent interférer : corpulence, pathologies, circonstances de la mort…


source : Détermination du délai post-mortem

voir aussi :
- La décomposition d'un corps peut prendre deux ans
- Site personnel sur la datation post-mortem
- Décomposition d’un cadavre

Vous verrez que de nombreux facteurs influencent la putréfaction : non seulement la température entre en jeu mais également l'humidité, la présence ou non d'insectes, la corpulence et l'âge du cadavre, ses vêtements, les causes de la mort, etc.
Est-ce utile de vous rappeler que nous ne sommes que des bibliothécaires et que, pour connaître l'état précis de la décomposition du cadavre que vous mentionnez, il faudra vous adresser à un médecin légiste ou à un institut de médecine légale...

Bonne recherches !
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact