Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > Atchoum ! > Organe régulateur température corps humain

Organe régulateur température corps humain

par Valériane, le 14/09/2014 à 13:37 - 1363 visites

Bonjour,

Pouvez-vous me dire quel est ou quels sont les organes régulateur de la température du corps humain, svp ?

Merci !

Réponse du Guichet du savoir

par gds_se, le 17/09/2014 à 14:48

Bonjour,

L’émission Allo Docteurs nous informe sur les variations de température du corps :

La température du corps ne varie pas qu’en cas de fièvre. Du lever au coucher mais aussi selon les cycles hormonaux, la température s’adapte. Quels sont les mécanismes de régulation de la température de l’organisme ?

L'homme est un animal homéotherme. Cela veut dire qu'en dépit des variations extérieures, sa température centrale est stable. Ce n'est pas le cas des animaux qu'on appelle poïkilothermes, par exemple, les poissons, les amphibiens ou les reptiles. Leur température interne varie avec celle de leur environnement et dans le même sens.

Chez l'humain, certains organes sont les usines à chaleur de l'organisme. Il s'agit du foie, du cerveau, des muscles (dont le cœur) et des glandes endocrines, celles qui fabriquent les hormones. Pour fonctionner, les cellules ont besoin d'énergie, apportée par une molécule appelée ATP. Pendant les réactions chimiques, l'ATP est dégradée, ce qui fournit de la chaleur, que l'on mesure en kilojoules.

L'homme parvient à maintenir sa température autour de 37° C mais il existe des fluctuations tout à fait normales.



On appelle thermorégulation le mécanisme physiologique qui permet à l’homme de maintenir sa température constante quelque soit les variations de la température extérieure et quelque soit sa propre production de chaleur.

(Source : Thermorégulation / Soins Infirmiers)


Voyons un peu comment fonctionne ce mécanisme :


La thermorégulation est le mécanisme qui permet au corps humain de maintenir sa température centrale. Le fait d’avoir une température interne constante est appelée homéostasie. Tous les mécanismes de thermorégulation sont conçus pour garder le corps en homéostasie.

Une température témoin de bonne santé situe dans une fenêtre très étroite : entre 37°C et 37.8°C. […]

Une section de votre cerveau nommée l’hypothalamus contrôle la thermorégulation. Elle donne des instructions à vos muscles, organes, glandes et système nerveux quand votre température centrale devient trop basse ou trop élevée.

Plusieurs facteurs peuvent affecter la température de votre cœur. Les maladies ou infections sont l’une des causes les plus fréquentes de fièvre. L’exercice physique, la digestion ou le fait de se trouver à l’extérieur dans un climat très chaud peut aussi faire augmenter votre température. Les climats froids peuvent la faire baisser. L’usage de drogues ou d’alcool ainsi que des problèmes métaboliques comme le diabète peuvent aussi faire baisser la température du corps.


Comment la thermorégulation fonctionne ?

Quand votre température augmente, votre corps active un système pour favoriser la perte de chaleur. La température du corps revient alors à la normale.
Ce processus se fait en trois étapes :

1) Les capteurs de votre système nerveux central envoient des messages à votre hypothalamus lui disant que votre température interne augmente.

2) Votre hypothalamus, qui contrôle la thermorégulation, reçoit le message

3) Votre hypothalamus active un des nombreux mécanismes possibles pour abaisser votre température.

Le même processus se produit lorsque votre corps sent que votre température est trop basse.


Types de thermorégulation

Quand votre cerveau reçoit une « alerte température » de votre corps, il envoie des signaux à divers organes, qui vont tenter de ralentir ou d’augmenter la production de chaleur.

Si votre corps a besoin de se refroidir, le processus inclut :
Transpiration : la transpiration est l’une des premières méthodes que votre corps va utiliser pour contrôler votre température. Transpirer refroidit votre corps grâce à l’évaporation. Ceci aide à abaisser votre température interne.
Vasodilatation : votre système nerveux central peut charger les capillaires de votre peau de se dilater, de s’ouvrir donc. La vasodilatation […] augmente le flux sanguin à la surface de votre peau. Cela permet à votre corps de libérer de la chaleur par rayonnement.

Si votre corps a besoin de se réchauffer, le processus inclut :
L’arrêt de la transpiration : votre système nerveux peut baisser la production de transpiration pour aider à maintenir la chaleur que votre corps génère.
Vasoconstriction : votre système nerveux central demande à vos capillaires de se contracter, ou de devenir plus étroit. Ceci ralentit le flux sanguin sous votre peau et réduit la déperdition de chaleur.
Thermogénèse : vos muscles, organes et votre cerveau peuvent produire de la chaleur quand votre température interne descend rapidement. Ce processus est appelé thermogénèse. Les muscles sont particulièrement efficaces dans la thermogénèse. Ils peuvent produire de grandes quantités de chaleur très rapidement. Frissonner est l’un des moyens qu’ont vos muscles de produire de la chaleur.
Thermogénèse hormonale : votre corps peut activer la glande thyroïdienne si vous devenez trop froid. Ceci libère des hormones qui accélèrent votre métabolisme. Et une accélération du métabolisme génère une augmentation de l’énergie créée par votre corps et de la quantité de chaleur que votre corps est capable de produire.


(Source : Thermoregulation / Healthline)


Comme chez les autres mammifères, la thermorégulation est un aspect important de l’homéostasie humaine. La majorité de la chaleur est générée dans les organes profonds, notamment le foie, le cerveau et le cœur et avec les contractions des muscles. Les humains ont la capacité de s’adapter à une grande diversité de climats, inclus les climats humides et arides. Les hautes températures posent un sérieux stress au corps humain, le plaçant dans un grand danger de lésion ou même de mort. Pour les humains, l’adaptation à des climats divers et variés comprend autant des mécanismes physiologiques résultants de l’évolution que des mécanismes comportementaux résultats d’adaptations culturelles conscientes.

(Source : Thermoregulation / Wikipédia)


Les informations de ces deux sites sont certifiées par la fondation Health On the Net (HON). Créée en 1995, HON est une ONG à but non lucratif, accréditée par le Conseil économique et social des Nations Unies. Cette ONG permet aux citoyens d’avoir des informations médicales de qualité et fiables.



Bonne journée
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact