Le Guichet du Savoir - Consulter le sujet - Romans réalistes ados

Poser une question

Des bibliothécaires vous répondent en 72h maximum.

je pose ma question

Chercher une réponse

recherche multi-critères

Comment ça marche

Quelles questions ?
Qui répond ?
Dans quel délai ? tout savoir

Accueil > Actualités > L’incroyabilicieux anniversaire ! > Romans réalistes ados

Romans réalistes ados

par MarieMM, le 10/12/2013 à 00:34 - 1149 visites

Bonjour,

Pour mon projet de mémoire sur la censure dans la littérature réaliste pour adolescent, je suis à la recherche de romans pour ados qui traitent de sujets sensibles tel que la violence (meurtre, viol, pédophilie, suicide...), le racisme..., dans l'idéal il faudrait qu'il s'agisse de romans qui ont suscité une polémique, choqué.

J'espère que vous pourrez m'aider dans mes recherches.
Merci d'avance,

Marie

Réponse du Guichet du savoir

par bml_jeun, le 12/12/2013 à 12:13

Réponse du Département Jeunesse


Bonjour,

En réponse à votre questionnement sur les romans ados qui font polémique, voici d’autres réponses du GdS (guichet du Savoir de la BM de Lyon) :
- « les documents et livres pour les ados en bibliothèque » ,
- « contrôle et surveillance de la littérature jeunesse » ,
- « la littérature jeunesse et suicide ».

Deux exemples d'auteurs dont les livres pour ados traitent de sujets d’actualité dérangeants : Guillaume Guéraud et Melvin Burgess.

Parmi les romans de la maison d’édition Sarbacanne vous trouverez la collection : « EXPRIM’ » présentée en vidéo en 2012 par le directeur de cette collection :



Des articles de journaux :
En 2007, de nombreux articles font suite à un article qui accusait la littérature adolescente d'être malsaine.
- « Un âge vraiment pas tendre » » article du 29/11/2007 dans le Monde des livres, des sujets difficiles dans les romans ados.
- « littérature malsaine, vraiment ? » par Simon Roguet M’Lire à Laval (spécialisée jeunesse) sur Libération.fr ,
- «Je tenais à dire qu'il faudrait arrêter de prendre les "ados" pour des crétins.» le 16 décembre 2007,
- « ces romans ados qui dérangent »
- une revue « citrouille » de 2005,
- « ces romans dont on cause » du 30 octobre 2003.

Dans les archives de la revue « lecture jeune », voir les numéros :
N° 122 de juin 2007 : « Les lectures « psy » des ados »,
N°128 de décembre 2008 : « des romans violents »,
N°132 de décembre 2009 : « portraits d’adolescents en littérature jeunesse »,
N° 136 de décembre 2010 : « l’amour à l’adolescence de la fiction à la réalité »,
N° 142 de juin 2012 : « les tendances de l’édition pour les adolescents et jeunes adultes » .

Des exemples de censure ou de polémiques sur des romans ados :
- « Pédophilie, suicide : le prix Ados Rennes censure deux livres »
Le libraire explique que l'inspection académique d'Ille-et-Vilaine, probablement refroidie par des ouvrages « aux thématiques fortes », a opté pour une censure pure et simple des bouquins « puisque l'un d'eux parle du suicide (Je suis ta nuit) et l'autre de la pédophilie dans un contexte “religieux” (Les Orphelins de Naja) ».

Le roman : «Rêver la Palestine » d’une jeunes fille de 15 ans Randa Ghazy présenté sur Ricochet.
La polémique par l'UPJF et l'Association FRANCE ISRAËL militent pour le retrait de ce livre des librairies.
L’intervention de la LICRA.

« Je ne mourrai pas gibier »
Une réaction de Vincent Cuvellier à la critique du dernier roman de Guillaume Guéraud paru en 2006 par la librairie Comptines, dans les archives du site « citrouille », anciens blog des libraires sorcières.

En 2001, le livre de Gudule « L'amour en Chaussette » provoquait cette réaction :
Pour ceux qui s'interressent à cette question, a eu lieu à Rennes le 25 Avril 2001, un colloque intitulé : "Quelle littérature pour les ados ? les enjeux du livre de fiction". Il a notamment été question de la polémique autour de la censure du roman de Gudule - "L'amour en Chaussettes" sélectionné pour le concours Prix Ados Ille-et-Vilaine - dans certains établissements. »

Des livres d’analyse sur la littérature pour ados :
- « Des romans pour la jeunesse ? Décryptage » de Marie-Hélène Routisseau
- « Qui a peur de la littérature ado ? » par Annie ROLLAND. La littérature destinée aux adolescents effraie les adultes au point de déclencher de violents appétit de censure.
- Actes du colloque de Cerisy en 2005 « du discours non écrit à la censure ou plutôt de la censure au discours non écrit » Littérature de jeunesse, incertaines frontières.
  • 1 vote

Rester connecté

guichetdusavoir.org sur Twitter

s'abonner aux flux RSS

Les astuces du Guichet du Savoir

Comment trouver des infos sur


un artiste et ses œuvres
des films et des réalisateurs
une pièce de théâtre
des articles de presse
le logement
des livres jeunesse
des revues scientifiques
le droit d'auteur
mentions légales - contact